FESTIVAL  NOS LOISIRS SAINT-MARD

FESTIVAL NOS LOISIRS SAINT-MARD

LES MARDIS DU FESTIVAL LE MARDI 27 JUIN 2017 au CINE PATRIA VIRTON à 18H30

LE JEUDI 29 JUIN à NOS LOISIRS SAINT-MARD à 20H30

MARDIS DU FESTIVAL JUIN 2017

Réalisateur: Hirokazu Kore-Eda
Acteurs: Abe Hiroshi Yoko Maki Kirin Kiki Satomi Kobayashi
Synopsis : Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu’au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble…

Le film, fait de conversations, ne s’en tient pas à cette seule trame mais la laisse infuser dans le flux d’une existence ordinaire – ici lors de la préparation d’un repas, là au cours d’une promenade – au rythme faussement apaisé des heures creuses. Affleurent alors, au détour d’un mot drôle ou d’une situation cocasse, la douleur larvée, le désappointement, l’inexorable érosion des existences. Kore-eda recueille ces humeurs dans un subtil camaïeu de beiges et de gris, lié aussi bien à la lourdeur du climat saisonnier qu’à ces fades barres d’immeubles qu’habitent les personnages, écrins blêmes de leurs sentiments.
Notre avis : De Nobody Knows à Notre petite soeur, en passant par le poignant Tel père, tel fils, Hirokazu Kore-eda a brossé de délicats drames familiaux, montrant les tourments de la cellule traditionnelle japonaise, écartelée entre tradition et modernité, respect des liens sacrés et velléités d’indépendance et de liberté. Le présent opus n’échappe pas à la règle. Sans recourir au sentimentalisme, le cinéaste procède par petites touches pour cerner ce père de famille looser, dépassé par les événements. Écrivain raté, végétant dans une agence de détectives privés avec le même détachement désabusé que Michel Serrault dans Mortelle randonnée, Ryota est prêt à tout pour reconquérir l’estime voire l’affection de son ex et garder la complicité avec un fils partagé entre deux parents dont les liens semblent s’être définitivement dénoués. (A voir -à lire)