Carnaval de Marche 2016

Ludo li Bouteu d’feu et le Carnaval l à Marche

En 1980, Alain Prost gagne un grand prix de Formule 1, Indira Gandhi redevient premier Ministre en Inde,
Olivier Ruiz pousse ses premiers cris ainsi que ... Ludovic, 3ème enfant d’une famille de 6.
Bien vite, on lui colle un costume de Gille sur le dos, origines montoises obligent, le voilà targué d’orange,
de clochettes et de sabots. Sabots qu’il délaissera assez vite pour des baskets qu’il usera sur la piste
d’athlétisme du CCS ... Ludo est membre du CAF et puis du RFCL. Il court, il lance, il saute ... la bête est
lancée, rien ne pourra l’arrêter au point d’avoir son nom aux valves à l’entrée de la piscine avec tous les
records communaux de différentes disciplines. Personne ne s’en souvient, mais le record tient toujours :
« Ludo est le plus rapide à réaliser l’aller et retour entre le tunnel du Fond des Vaulx et la cabane des
Spéléos ». Notez, qu’à ce jour, personne n’a osé le défier.

 

Carnaval de la Grosse Biesse 2016 Page 08 Image 0002

Carnaval de la Grosse Biesse 2016 Page 01 Image 0001


Ensuite, il change de cap et rejoint son frère à l’unité scoute à Marche
et devient animateur louveteau à la meute « la Fleur Rouge ».
Ludo mène une vie effrénée ... Bal de la tarte de tous les villages du coin,
souper ou soirée, discothèque... A tel point que notre ami passe plus de
temps à l’école que n’importe quel autre élève de son âge.
Nous sommes en 1995. Ludo n’a pas encore conscience de l’importance
et de l’influence que le Carnaval marchois allait avoir sur son existence.
Ludo devient alors le boss en salle chez Christian au pied de la tour
(petite dance avec les Mamies comprise dans le salaire). Après un passage
dans une pizzeria de Marche, il devient barman au « Vieux Marche »
place Albert Ier (d’où il regarde, tristement, passer le cortège le dimanche
du Carnaval 1995), par la suite, il jouera à merveilles avec les boules de
glace de Vanille Cannelle (lui, il est toujours là ... mais Ludo lui, n’y est plus
... diront les mauvaises langues).
Fin des années 1990, Ludo entame des études d’éducateur spécialisé qu’il
réussira de main de maître.
En 1999, c’est la révélation. Tentant de battre son propre record
(tunnel – spéléo), il a une révélation, .... Une apparition peut-être.
Bref, Ludo devient Macrâle. Ludovicus « même après la mort » sera son
nom.
A peine arrivé (ndlr : chez les Macrâles) que le voilà déjà bombardé garde
du corps du Grand Mautchi 2001. Rôle qu’il assuma de jour comme de nuit avec son collègue et comparse
le gugusse Carl Pougin, écumant les caves de la région.
15 ans plus tard ... La jeune Macrâle est à son tour mise à l’honneur et aura la grande fierté de représenter
le groupe des Macrâles de la Famenne, groupe qu’il préside depuis de nombreuses années.
Educateur, animateur et dj à ses heures, Ludo a plus d’une corde à son arc pour mener à bien ce projet.
Ce sera donc accompagné de Juliette, Lily-Rose et Victoria que Ludo li Bouteu d’feu emmènera les Macrâles
sur le magnifique char construit pour l’occasion par les Macrâles bâtisseuses lors du cortège du carnaval de
la Grosse Biesse.


Et leurs intentions sont claires ... elles aussi, elles ont appris à bouter le feu comme d’autres l’ont fait pour
tenter de les anéantir. L’heure du retour de flammes a sonné ....

 

 

Programme Du Carnaval de Marche

Le programme des festivités
VENDREDI 5 Février
Balade nocturne “inscriptions vitrines”
C’est une tradition depuis bien longtemps et un moment très attendu des Marchois :
les inscriptions sur les vitrines des commerçants. Cette joyeuse balade se passe en soirée
et est l’occasion, pour les membres du comité organisateur, d’entamer gaiement les
festivités carnavalesques, aidés par de nombreux commerçants qui offrent le remontant
nécessaire.
22h00 - Biesse Soirée “conte à re-bourre”
Les Macrâles de la Famenne, les Baloûches di Marloye, les amis du Gugusse Marchois,
les Zibistoukets & Grutchouyoux, autrement dit “les MaBaGuZi’s” osent et
lancent les festivités par une soirée à thème en musique des années 70 jusqu’à aujourd’hui !
Toute une ambiance.
SAMEDI 6 février
14h00 - Spectacle pour les enfants
Le Clown Nino animera le jeune public pour son plus grand bonheur avec sa magie,
sa musique et ses talents de jongleur !
Place de l’étang, sous un chapiteau chauffé, plus d’une heure de spectacle gratuit.
15h00 - Départ du Cortège des Sociétés Locales - Avenue de la toison d’or
La tradition veut que les sociétés locales aillent chercher le Grand Mautchi pour
l’accompagner place du P’tit Chuffleu où il sera intronisé.
Animation des sociétés locales dans les rues du centre-ville.
16h00 - Intronisation du Grand Mautchî
Rue du commerce sur le parvis du château Jadot, “Ludo, Li Bouteu d’Feu”
recevra des mains du bourgmestre André Bouchat, les clés de la ville sur laquelle il va
“régner” durant les jours gras. Échange de cadeaux, discours piquants et lancer de
bonbons sont au menu pour le premier bain de foule du Grand Mautchî.
17h00 / 18h00 - Réceptions officielles
Place de l’étang, sous chapiteau,
le comité et le Grand Mautchi reçoivent leurs invités.
22h00 - Soirée Concert avec Sortez Cover
Le public ne pourra s’empêcher de danser toute la nuit sur les plus
grands succès des années 70 à nos jours.
Il y en aura pour tous les âges, et pour tous les goûts !
Prix d’entrée pour la soirée 8€
Prévente 6 € à la Maison du tourisme

DIMANCHE 7 février

Animation par les Gilles “Les Bons Vivants”
7h : Ramassage des gilles aux 4 coins de la ville
9h : Remise de médaille de la société au café “Le Cercle”
11h : Rondeau et premier lancé d’oranges place roi Albert Ier
55ème Cortège Carnavalesque sur le thème
«La Grosse Biesse conte ses légendes»
14h00
Départ du cortège avenue de la Toison d’Or
Itinéraire : rue Neuve, place aux Foires, rue des Chasseurs
Ardennais, rue du Commerce, rue Dupont et rue Porte
Basse où un podium avec le jury animera le passage de
chaque groupe, dislocation au carrefour de la Porte basse.
Outre la Haute Cour, le Grand Mautchi, les Todi Pî, les amis
du Gugusse, les Turlupins, les Gôzaux, les Baloûches,
les Diables, les Nutons, les Zibistouckets, les Pémanes,
les Macrâles, la société des gilles “Les Bons Vivants”,
les Mansi D’jonnes, les Louiz Z’Attack, les Fédimautch,
les Amis de Théo, les Sin Non Di Dju, l’harmonie communale
de Marche ET la Grosse Biesse.
Le cortège sera composé de sociétés locales dont groupes
et chars rivaliseront pour le concours.
En invités : les fanfares «Mabuse Band Maubeuge» (FR),
“Band’as de Wattrelos” (FR), “Showkorps El Fuerte” de
Coxyde, ...
Le tout accompagné d’autres musiques de groupe.
Pour que la fête soit totale, pas loin de 50 groupes composés de 1200 participants,
1000 kg de bonbons, plus de 3 tonnes de confettis, 20000 oranges et 5000 fleurs
seront jetés.
Entrée payante pour les adultes uniquement : 2,50€... en échange d’un sachet de
confettis.
17h00 - Rondeau Final sous chapiteau
Après le cortège, toutes les sociétés musicales se retrouveront sous le chapiteau chauffé,
place de l’étang, pour y jouer leurs meilleurs morceaux dans une ambiance du tonnerre.
Ceux qui ont déjà vécu cette ambiance diront que c’est un “temps fort du carnaval”;
les autres la chercheront, ne fût-ce que par curiosité.
22h00 - Soirée sous chapiteau
Le rondeau se prolongera par une animation carnavalesque assurée par
French Kiss

 

LUNDI 8 février
15h00 - Tribunal de l’Inquisition - Salle du Vieux Tilleul (Waha)
Les Amis de Théo convoquent le Saint-Office afin de juger et condamner des membres
du carnaval soupçonnés d’Hérésie. Les accusés sont aidés de leur avocat, obligatoirement
membre de la Haute Cour Marchoise. Un Tribunal où les rires sont au rendez-vous.
19h00 - Souper Banquet des gilles - Salle Saint-François
Menu à 13€ : Apéro - 2 saucisses avec potée aux carottes, choux ou liégeoise
Chaque année y ont lieu les inévitables batailles de confettis rythmées par la batterie
et musique des gilles. Animation “THS”.
MARDI 9 février
13h00 - Sortie du Gugusse
Ce personnage, centre de la tradition carnavalesque de Marche, fera une dernière sortie
dans les rues de la ville. De café en café, tout le beau monde qui l’accompagne se donne
rendez-vous à 15h à la maison de repos Victor Libert.
19h45 - Brûlage du sac à malices de Gugusse - Place Albert Ier
La légende veut que Gugusse ne soit pas brûlé à la fin du carnaval... il est trop sympathique.
Par contre, il est bon de le purifier... en brûlant tous ses défauts et ses mauvais tours.
22h00 - Brûlage de la bosse du gille - Place aux foires
Tradition binchoise oblige, on termine les jours gras en brûlant la bosse du gille.
La société des gilles effectuera ainsi un dernier rondeau, après avoir à nouveau fait
résonner les rues de Marche du bruit cadencé des sabots.
Minuit - Bas les masques !
On se souvient des soirées du mardi gras où de joyeux déguisés interpellent les passants
qui tentent de les reconnaître.
Rendez-vous donc à minuit pile dans les cafés de la ville pour vous démasquer...

 

Carnaval de la Grosse Biesse 2016 Page 01 Image 0002

 

  infolux