"La cuisine moléculaire est à la gastronomie ce que la pornographie est à l’amour. " — Jean-Michel Dienst

“D’abord merci à vous tous nos clients. Une étoile est une chose, mais c’est grâce à vos visites que nous en sommes là.”
— Jean-Michel et Max

Une petite histoire :

"Aout 2012, bien ancré dans mon train-train, je vais chercher mon « gamin » Max à la sortie d’un stage chez Alexandre à Nîmes en France. Heureux de se revoir, ayant envie de manger une cuisine simple basée sur un produit, un goût, nous nous retrouvons à la table de « La mère Brazier » à Lyon. Beaucoup de portes de grandes maisons prestigieuses lui étaient alors ouvertes, mais, pourtant, après le homard façon maison, c’est devant le poulet de Bresse que nous décidons de travailler ensemble. Moi, lui demandant franchise et écoute, lui, expérience, partage, mais surtout une réimplication en cuisine. Deux mois plus tard, son petit rêve d’étoile est déjà passé, il a compris que notre goût commun est à contre courant des restaurants spectacles à la mode. Six mois après la mayonnaise à pris. Nous avons encore tellement à apprendre, venez le partager avec nous." (Jean-Michel)

Publié dans Retaurants