Exposition d'octobre à Virton

Exposition d'octobre à la Galerie du Comble à Virton :

« 1915 Seyfo 2015. Le génocide oublié. »

Exposition des peintures de Moussa Malki.

Sous le commissariat de M. Michel Léger, galeriste et photographe à Bruxelles, la Galerie du Comble aura l'honneur de présenter à son public, du 10 au 24 octobre 2015, les œuvres picturales de l'artiste syriaque Moussa Malki. Cette manifestation s'inscrit dans le cadre de la commémoration en Belgique du génocide dont les Chrétiens d'Assyrie furent victimes en 1915. Les œuvres exposées, peintes par un artiste fier de ses origines, sont autant de témoignages des violences vécues par le peuple et par la famille du peintre pendant les premières années du XXème siècle, miroir des atrocités de ce début de XXIème siècle. Au moment même où des sauvages s'emploient à détruire les traces du passé dans le pays natal de l'artiste, l'œuvre de celui-ci apparaît comme un acte de résistance, un manifeste de la permanence de cultures plurimillénaires.Pour qui veut retourner aux racines du monde artistique contemporain, la fréquentation des œuvres de Moussa Malki constitue en effet la voie la plus sûre pour y parvenir, qu'il s'agisse de la manière dont l'artiste aborde les arts plastiques ou de sa technique, qu'il a empruntée aux arts traditionnels de l'imprimerie, solidaires du développement de l'expression artistique depuis l'époque araméenne jusqu'à nos jours. Les arts se sont épanouis dans le Croissant fertile depuis des millénaires, à travers la littérature et les traditions auxquelles la plupart des habitants du bassin de l'Euphrate sont encore attachés, à travers la beauté artistique authentique qui a, avec Moussa Malki, atteint un degré de réussite apte à séduire l'œil des occidentaux d'aujourd'hui. Créé par les mains d'un homme originaire de la terre où sont nées la Civilisation et l'Histoire, cet art constitue en quelque sorte le point de rencontre entre l'Orient et l'Occident. Le travail de cet artiste affable et sincère démontre aussi que l'art authentique est non seulement toujours vivant mais surtout qu'il demeure en constante évolution et en pleine créativité.Le spectateur découvre dans les œuvres de Malki un monde de couleurs et de rythmes, créés non par la lame ou par la plume, mais par impression, suscitant par là même étonnement et surprise. Souvent devant ces œuvres, l'observateur reste silencieux. L'ouïe et la vue sont en éveil. L'œil scrute les formes, des réminiscences surgissent et une musique du fond des âges sourd dans l'oreille du connaisseur. L'imagination est en ébullition. Elle seule lui permet de comprendre, par une sorte d'empathie, les symboles légendaires colorés appliqués sur un fond blanc. La toile devient une scène sur laquelle dansent les couleurs et les lignes. Le spectateur ne peut que se lever pour rejoindre lui aussi cette estrade et participer à l'œuvre en compagnie de l'artiste, pour ressentir avec lui ce qu'il a vécu en produisant son travail. Moussa grave, sculpte le bois et la pierre, tord le métal et presse la pâte à papier. Il peint aussi, évidemment. Fasciné par l'écriture araméenne, il grave dans le bois des idéogrammes, des symboles, repris de vieilles pierres millénaires trouvées dans le désert. Ces sceaux, il les tamponne sur des papiers, des tissus, des moquettes, qu'il rehausse ensuite de touches de peintures éclatantes.

malki

Assyrien, Moussa Malki est né en 1954 en Syrie, pays imprégné par de nombreuses civilisations (Assyrienne, Grecque, Perse). Il a étudié à l'Académie des Beaux Arts de Damas et s'est perfectionné dans les différentes techniques de la gravure (bois, linoléum, métal). Il a enseigné les arts plastiques pendant dix-sept ans dans son pays tout en exposant fréquemment à l'étranger (Liban, Suisse, Pays Bas, Suède, Allemagne). Depuis 2005, il vit et travaille en Belgique. A partir de 2007, ses œuvres ont été régulièrement exposées, à Bruxelles principalement (galerie La Girafe, Cathédrale Saints Michel et Gudule, Maison des Artistes d'Anderlecht, Adonis Art Gallery, Bog Art Gallery) mais aussi aux Pays-Bas.

L'exposition est librement accessible les mardi, jeudi et samedi, de 15 à 18 h, ou sur rendez-vous. Des visites guidées et rencontres avec l'artiste et le commissaire de l'exposition peuvent être organisées pour les groupes scolaires. Un dossier pédagogique est disponible. La Galerie du Comble se situe au second étage de l'immeuble 4 place Georges-Lorand à Virton (place du kiosque). Tél. 063 57 81 89. Portable 0471 56 20 48. Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

infolux