Concert à l'entrepôt à Arlon

JAMES CHANCE & LES CONTORTIONS en concert à l'entrepôt à Arlon le 30 octobre

*JAMES CHANCE & LES CONTORTIONS
*MYNODZ
*KERNEL PANIC
en concert à l'entrepôt à Arlon, le vendredi 30 octobre 2015
Ouverture des portes : 20h00
Préventes : 13 € / Sur place : 15 €
www.entrepotarlon.be/concert.php?id=1191

KERNEL PANIC
Dans la brasserie de 20h15 à 20h50
Le quatuor aux influences multiples compose dans la cassure rytmique et joue du contre-temps. L'énergie qui se dégage des Kernel-Panic ne vous laissera pas indifférent. Le groupe revient sur scène après de nombreuses années d'absence, à ne pas manquer

MYNODZ
Dans la brasserie de 21h30 à 22h05
MyNodz est un groupe « Power Rock » Lorrain qui a vu le jour fin 2013 quand le chanteur et parolier Gégène est venu rejoindre le combo composé de djou à la batterie, nico à la basse et tom à la guitare. Leur musique puissante s'avère être un savant mélange de riffs hargneux et gimmicks tueurs sur mitraillettes à 6 cordes, de rythmes ravageurs aux mélodies qui font mouche, en anglais comme en français. Le groupe se sert des influences de chacun allant du Punk au Southern en passant par le Rock'N'Roll. Univers où le calme annonce forcément la tempête. Tous ont déjà goûté aux joies de la scène. Après une démo 5 titres sortie en janvier 2014 et enregistrée dans le studio du groupe (MNZ Studio), le groupe a fait quelques belles apparitions scéniques et a reçu un accueil chaleureux du public. Le band sortira son premier album dans la fin du 1er semestre 2015 avec l'arrivée de nouveaux concerts et de nouvelles compositions. www.mynodz.com

JAMES CHANCE & LES CONTORTIONS
Dans la brasserie de 22h45 à 00h00
Entre Punk séminal et New Wave continentale, James White incarne une certaine idée de la No Wave. Révélé en 1978 par la mythique compilation de Brian Eno, No New York, l'ancien élève du conservatoire féru de jazz quitta Teenage Jesus & The Jerks pour former The Contortions. Signé sur Ze Records en 1979, la formation publie le fondateur Buy The Contortions puis Off White sous-intitulé James White And The Blacks. Derrière une apparence peu aimable voire franchement nihiliste, grinçante et obsessivement sexuelle, ces deux références sont pourtant en rupture par rapport à la pure agression sonore de la No Wave : le Funk d'obéissance James Brown soutient les stridences atonales et le chant se fait désinvolte. Plus que tout, White grave l'hymne définitif de l'époque, Contort Yourself, qui sera remixé par un certain August Darnell alias Kid Creole. Lassé par l'amateurisme, miné par le déclin de son label et son addiction à l'héroïne, White se retire à Los Angeles où il monte un groupe avec Flea des Red Hot Chili Peppers. 1996 marque la réapparition officielle avec les Flaming Demonics. Remis en selle en 2003 par le coffret anthologie, Irrésistible Pulse, que lui consacre le label indépendant Tiger Style, James White remonte sur scène avec un appétit non dissimulé. Son style loin de la séduction grand public demeure extrêmement influent et, dans ses meilleurs moments, d'une puissance rarement atteinte.
http://jameschanceofficial.blogspot.be

james chance 30.10.15

KernelKERNEL PANIC

MyndozMYNODZ

James ChanceJAMES CHANCE

logoa238

james chance 30.10.15