Julie Bourgeois, une médaillée heureuse

Julie Bourgeois, une médaillée heureuse

Julie Bourgeois, 27 ans, vient de remporter sa 10ème médaille. C’est l’argent qu’elle a remporté aux Special Olympics de Los Angeles. Elle a désormais fait toutes les marches du podium et sa collection de médailles commence à faire du poids.

C’est en 1994, que la famille de Julie arrive à Tellin. Ensuite, elle commencera le judo à Tellin. Pour pouvoir participer au sport de haut niveau, il faudra une licence qui permette son inscription aux compétitions adaptées, elle rejoindra le club de Wellin.

20 ans de pratique hebdomadaire, le vendredi soir, ont permis à notre championne d’atteindre un niveau dans une discipline choisie parmi d’autres.

julie bourgeois

Julie comme tous les enfants s’est essayé à pas mal d’activités extra-scolaires : scoutisme, natation, équitation, théâtre et stages divers. Sa maman l’a un peu poussé dans le sport, et plus particulièrement le judo pour sa philosophie et la discipline. Il ne fait aucun doute que Julie est une sportive. Sa volonté fait d’elle une battante mais il y a un triste constat tout de même, c’est le peu de soutien et de reconnaissance. En effet, un projet tel qu’une participation aux Special Olympics coûtent environ 3.000 euros (1500 euros de participation et tous les frais additionnels tels que les déplacements etc). Les aides sont pratiquement inexistantes à l’exception du Ministre René Colin et de Monsieur Philippe Courard qui ont chacun soutenu en leur titre et fonction. Son club, et celui d'Arlon l'ont aidé ainsi que le Lion's Club et la province du Luxembourg. Et soulignons aussi que la différence se fait aussi ressentir quant aux primes liées aux médailles olympiques.

Un athlète ‘normal’ touche des primes de plusieurs milliers d’euros alors que Julie n’a rien reçu, même pas de quoi couvrir les frais engendrés pour sa belle performance de ce mois de juillet 2015. On sent de l’amertume à ce propos chez sa maman, si Julie reste positive et fière de sa victoire, il faut reconnaître que cela n’est pas très juste

Toujours souriante, Julie est une grande fan de football belge : Anderlecht est son équipe préférée. Elle suit de près aussi la Ligue des Champions et le foot Américain aussi.

julie bourgeois

Concernée par la politique, elle affirme un petit côté révolutionnaire. Elle voudrait diminuer les impôts et donner aux gens qui nous gouvernent des fonctions réalistes. Elle souhaiterait aussi que la loi sur le dépassement des camions par temps de pluie soit beaucoup plus respectée. D’ailleurs, en allant à Los Angeles pour sa compétition, Julie a eu l’occasion de réaliser un rêve : voir ses fameux trucks américains… Pour un premier voyage aux Etats-Unis, et après les marches du podium, réaliser ce rêve était très important pour notre médaillée. Il lui en reste quelques uns tout de même : rencontrer Julie Lescaut et Corinne Touzet… mais elle est patiente, même si Julie me parle avec beaucoup d’entrain de la fête du 18 septembre qu’organise son club pour fêter dignement sa réussite. Cela sera une surprise quand à son contenu.

Pour les mois qui suivent, Julie reprendra les entrainements et cette année, elle aura l’appui d’un entraineur supplémentaire pour renforcer quelque peu une technique déjà bien rodée. Bénévole dans différentes activités de sa région, elle projette d’aller au Canada, peut être l’an prochain ou peut être pour une prochaine compétition…

Terminons par un petit rappel historique, les Specials Olympiques ont été mis sur pied par Eurenice Kennedy pour sa sœur Rosemary. Aujourd’hui encore, la célèbre famille Kennedy est présente pour l’évènement. Cette année, 71 athlètes belges sont partis et ont littéralement rafflés 109 médailles au total, une performance qui est passée quasiment inaperçue. Profitons de cette interview pour changer notre regard et faire bouger de nouveaux sponsors éventuels, car au fond, comme le dit le professeur français Jérôme Lejeune : « les Trisomique 21 ont un chromosome supplémentaire, celui de l’amour ».

Myriam pour Info-Lux.com

Allure Libre Sterpenich