Benoit Mariage un Gaumais parrain du Festival du Film Kino !

Benoit Mariage un Gaumais parrain du Festival du Film Kino !


Un Kino à Charleroi ? 

Parce que Charleroi grouille de forces artistiques qui ne demandent qu’à se rencontrer, à co construire ensemble et à s’élever. Outre les qualités humaines, Charleroi dispose de paysages particuliers et authentiques, qui offrent une ambiance et des points de vue remarquables etdécalés.

On pense au passé industriel mais également aux terrils, aux chemins de hallages, aux carrières et autres points de vue. Les traces de l’histoire de Charleroi peuvent être détournées, magnifiées et valorisées. Les monuments à caractère patrimonial peuvent également trouver un œil attentif. Les carolos commencent à espérer en leur ville, à y investir,…Un tel événement confirme le potentiel culturel de Charleroi et l’ouverture entre partenaires et participants. De manière intramuros, une fierté est à favoriser, une communication entre les différents secteurs artistiques se verra ainsi enrichie.Charleroi profiterait d’un rayonnement à échelle interrégionale, voire internationale. Le Pays Noir ouvrirait les portes de la référence culturelle, notamment dans le secteur du cinéma. Un public entre autre étranger à la ville est visé, ainsi que des réseaux intrinsèques ausecteur du 7e art. Charleroi, nouvelle plateforme du cinéma ? La philosophie de Charleroi et celle du Kino se rejoignent : originalité, convivialité et action sont les mots clés. Durant cette semaine, chacun pourra participer à la réalisation de films (court métrage). C’est l’ensemble des participants (comédiens, figurants, chanteurs, musiciens, techniciens, monteurs, producteurs, réalisateurs, scripts, maquilleuses, ….) qui devront relever le défi de réaliser des films (format 6min) en cette période limité, le tout avec le soutien d’équipes et d’équipements professionnels.  Les différents films seront ensuite présentés lors de trois soirées de projections à Charleroi. Une belle expérience, une aventure humaine extraordinaire.La Ville De Charleroi & Fédération Wallonie.Partenaires étroits: L'Atelier M, Forj, Full tv (maison des jeunes), La Ruche Théâtre, Le Gsara asbl.Le Soutien du Centre Ener'J, La Smart-Charleroi, Eden Centre Culturel.Sponsor l'Abbaye de l'Aulne, Eye Lite, Lidl.Partenaires: Maison du Tourisme, Dreamwall, Athénée Solvay, l'Hôtel de Police de

Charleroi. 


 Benoit Mariage

   

 

Le but du Festival de création :
Kino Carolo Kabaret veut évoluer constamment en s’adaptant à la réalité des
artistes qui composent son membership.
En tant qu’organisme principale sur la région son mandat majeur est de soutenir la création artistique de nos
artistes de toutes cultures confondues.
Kino Festival est une aventure humaine donnant la possibilité de créer des projets extensibles, toujours pensés dans
une logique de soutien à la création, à la diffusion, et dans une optique de production et de distribution cinématographique
internationale, de courts-métrages. Il est question de viser, à long terme, la possibilité de créer des moyens-métrages
et des documentaires. Ces projets présentent un grand potentiel de développement artistique et professionnel.
C’est à dire, dans le secteur de la production, du cinéma, de l’audiovisuel, des projets encadrés et soutenus par son
réseau, dans le secteur de la diffusion, des programmations en salle, d’oeuvres phares de ses membres durant toute
l’année, afin de donner plus de visibilité aux oeuvres et de partager le projet Kino Kabaret. L’échange d’idées créant
un micro réseau régional et par la suite inter régional, peut donner la possibilité à tout à chacun d’y participer dans une
ambiance professionnelle et ludique. Concrètement, il faut distinguer le festival en tant que tel, qui durera 1 semaine
et sa continuité qui constituera en des réunions et ponctuelles durant l’année, dans le but de solidifier l’équipe Kino.
Pourquoi un Kino à Charleroi
>
Chanel IMG 4108 DxO>
Parce que Charleroi grouille de forces artistiques qui ne demandent qu’à se rencontrer, à co construire ensemble
et à s’élever.
Outre les qualités humaines, Charleroi dispose de paysages particuliers et authentiques, qui offrent une ambiance
et des points de vue remarquables et décalés. On pense au passé industriel mais également aux terrils, aux
chemins de hallages, aux carrières et autres points de vue. Les traces de l’histoire de Charleroi peuvent être
détournées, magnifiées et valorisées. Les monuments à caractère patrimonial peuvent également trouver un oeil
attentif, comme les espaces architecturaux de type Art nouveau.
Les carolos commencent à espérer en leur ville, à y investir,… Un tel événement confirme le potentiel culturel de
Charleroi et l’ouverture entre partenaires et participants.
De manière intramuros, une fierté est à favoriser, une communication entre les différents secteurs artistiques se
verra ainsi enrichie.
De manière extramuros, Charleroi profiterait d’un rayonnement à échelle interrégionale, voire internationale.
Charleroi ouvrirait les portes de la référence culturelle, notamment dans le secteur du cinéma. Un public entre autre
étranger à la ville est visé, ainsi que des réseaux intrinsèques au secteur du 7e art. Charleroi, nouvelle plateforme
du cinéma ?
La clôture du festival est symbolique puisqu’elle a lieu quelques jours avant l’inauguration du Quai de l’Image,
nouvelle structure qui, tous l’espèrent, sera forte et durable.
La philosophie de Charleroi et celle du Kino se rejoignent : originalité, convivialité et action sont les mots clés.
Kino Carolo Kabaret est un organisme à but non
lucratif dont la mission se décline en 4 points :
••

MeetConnect B.M
En tant qu’organisme dont le mandat principal est de soutenir la création et la diffusion de courts métrages indépendants,
Kino Carolo Kabaret a su évoluer constamment depuis ses origines en s’adaptant à la réalité des artistes locaux
et du territoire accueillant. Les artistes habitués du mouvement (les kinoïdes), comme les novices, souhaitent trouver
auprès de Kino Carolo Kabraret un tremplin créatif et une plateforme de rencontres professionnelles. C’est à dire, dans
le secteur de la production, des projets encadrés et soutenus par le mouvement, dans le secteur de la diffusion,…
En plus des soirées mensuelles habituelles, il est envisageable de programmer en salle des oeuvres phares s’étant
particulièrement démarquées durant l’année. Ce type de finalité peut également servir d’émulateurs pour la communauté
et créer un dynamisme autant artistique que partenarial.


MISSION
Vous êtes passionné par la création cinématographique sous toutes ses formes et vous n’hésitez pas à réaliser des
films à petits budgets? Kino est pour vous.
Cet espace est alimenté par des membres de Kino désireux de partager trucs et astuces, appels de films, concours et
découvertes inspirantes avec tout microcinéaste les entourant.


KINO : L’historique
L’aventure Kino commence à Montréal en janvier 1999 par un simple pari entre amis : produire un court-métrage
original chaque mois avant l’an 2000 et la fin du monde… L’an 2000 passe et point de catastrophe… mais près de 200
films plus tard, le mouvement KINO était né!
Inspiré de kinè, racine grecque signifiant «mouvement», le mot KINO rime aujourd’hui avec production indépendante et
libre. Notre mission est de rassembler tous les artistes convaincus que la pertinence d’une oeuvre cinématographique
ne se chiffre pas seulement au montant de son budget de production. «Faire bien avec rien, faire mieux avec peu et le
faire maintenant!», telle est notre devise.
Dans une culture de cinéma abonnée entièrement aux fonds publics, il est certain que cette approche n’allait pas faire
l’unanimité… qu’à cela ne tienne! 10 ans plus tard, Kino tient toujours le flambeau et offre à tous les créateurs un écran
libre et sans censure.
UN RÉSEAU MONDIAL
L’enthousiasme est contagieux et des artistes d’un peu partout fondent des cellules Kino. De Rome à Paris, de l’Île de
la Réunion à la Palestine en passant par l’Australie… partout l’engouement pour la formule Kino se fait sentir! Il existe
Soutenir et encadrer la production de courts métrages indépendants.
Diffuser des courts métrages sur grand écran dans un climat non compétitif favorisant l’échange entre public et
créateurs.
Développer et offrir aux membres des méthodes, des outils et des services permettant une meilleure pratique
artistique.
Favoriser les rencontres entre les artistes émergents au sein d’un réseau international.
aujourd’hui plus de 70 cellules dans 40 pays sur 5 continents. Nous sommes un réseau cinéphile de plus de 5000
membres (pro, semi-pro, amateur). Mû par l’esprit de partage et l’absence de compétition, le réseau Kino se veut être
un laboratoire d’expérimentation et une rampe de lancement pour tous ceux qui refusent d’emprunter le seul chemin
de la production «traditionnelle».

MeetConnect du Festival Kino B.M 1
QUI SONT LES KINOÏTES
Les cellules Kino s’ouvrent sans discrimination à tous ceux qui souhaitent entreprendre une démarche artistique
sérieuse. Sont ciblés d’abord et avant tout les artistes issus du cinéma, de la télévision et du multimédia, mais Kino
s’offre aussi de rejoindre tous ceux que l’aventure cinématographique appelle, sans égard à l’âge ou l’expérience
préalable. Il y a donc une réelle ouverture au caractère inter générationnel, à l’éducation au cinéma, à la participation
citoyenne, à la vulgarisation du domaine audiovisuel, etc…
KINO : CENTRE NÉVRALGIQUE
Kino est un mouvement décentralisé où chaque cellule se gère librement. Toutefois, pour piloter les échanges ou
pour prendre la parole au nom du réseau, Kino Montréal agit humblement en tant que cellule-mère et préside de facto
l’organisme Kino’00.
Faire bien avec rien, mieux avec peu et le faire maintenant.
En portant à Charleroi ce projet, nous donnerons la possibilité de création collective plus forte, dans un moment très
critique de notre société où plus que jamais l’art avec ses artistes a besoin d’exister et de s’exprimer pleinement.
Charleroi bouge, se renouvelle et se veut devenir une ville lumineuse, le cinéma ne peut être qu’à sa place avec
l’événement Kino Kabaret Carolo.

MeetConnect B.MCela permettra de mettre en valeur nos talents artistiques, non seulement du cinéma mais aussi, les musiciens,
les graphistes, les monteurs, les techniciens, les comédiens, et bien d’autres fonctions qui entourent une équipe de
cinéma. Le projet est enthousiasmant, à l’image du carolo, réputé pour être chaleureux et proactif.
Charleroi se mérite donc une place d’honneur pour la qualité culturelle et les talents artistiques présents au sein du
Pays Noir.
Chanel Agura.

infolux