Betty Stiernon Artiste peintre aérographiste à Tintigny

Betty Stiernon Artiste peintre aérographiste à Tintigny

 Betty Stiernon Artiste peintre aérographiste à Tintigny

 

 

Betty Stiernon

Artiste peintre aérographiste (Airbrush)

6, grand ’rue TINTIGNY                                                            

  

  Autodidacte ,  je m’exprime par la peinture depuis mon plus jeune âge : le dessin est pour moi une passion.  Mon but est de parvenir avec mes créations  à procurer des  émotions. »

 J’aime peindre les visages, souvent associés aux animaux, aux cascades, à la nature, le tout enrobé de flou, de dégradés de couleurs. 

 La technique de l’aérographe, que je pratique depuis près de 30 ans  à mainlevée est peu répandue, elle permet de réaliser des effets spéciaux, des fondus.

C’est surtout depuis les années 90 que  je me suis  littéralement envolé avec la pratique de l’aérographie

 Les débuts sont assez difficiles car je ne sais rien de cet appareil qui ressemble à un petit pistolet : aucun cours et des explications en anglais…. Ce qui ne facilite pas la tâche.   J’ai vu les réalisations  faites avec cet appareil dans des revues  et j’ai directement eu le coup de foudre pour cette sorte de peinture.

   Alors je fonce seule.  Je commence à peindre sur papier avec de la peinture de carrosserie, et le compresseur de mon mari carrossier indépendant. Ce n’est pas facile ; un jour cela va, l’autre non, mais je m’exerce tous les jours. Parfois je suis contente du résultat obtenu mais le dernier  point à faire et le manque de maitrise de l’appareil  provoquent une tache : il faut tout recommencer…

 


 

 Je réalise avec la même technique et la même  peinture  des décorations sur véhicules :

 

 motos, autos ,camions… et sur divers supports .

 

Depuis 2012 je partage mon savoir-faire en donnant des cours d’initiation à l’aérographie.

 

 Mon site :

www.bettystiernon.net

 

 

Expositions personnelles

 

Arlon : Galerie du Guichet de l’énergie.

 Habay-la-neuve : Galerie de la BBL

 Neufchâteau - Dampicourt – Messancy- Musson-  Vresse Sur Semois : Galeries du S I

Virton : Caves de l’hôtel de ville. 

Pétange ( Luxembourg ) : Maison de la culture  «  A. Rousen »

 Habay- la- Neuve : Galerie Jaguar Thiry S A.  

 Moulin d’Asselborn Luxembourg .

 Tintigny : Plusieurs portes ouvertes dans mon atelier.

 

 

Vous pouvez voter :

          sur  
       http://www.lesgodefroid.be

namur 5 

Des moments de découragements, oui il y en a, mais je veux y arriver.

 Lors du salon de l’auto à Bruxelles,  je rencontre  pour la première  fois quelqu’un qui pratique cette sorte d’art. Un peintre est  occupé à faire des nuages sur une voiture avec un aérographe. En voyant les photos de mes réalisations, il m’encourage mais m’informe que la pression du compresseur est sans doute trop forte et que ma peinture n’est pas assez diluée : c’est là le véritable départ.

La façon dont je tiens l’aérographe n’est pas bonne non plus…. mais trop tard pour y remédier…

Je peins tous les jours,  c’est comme une drogue  

Je réalise mes premières réalisations sur tôle ; dans la carrosserie il y a tout ce qu’il faut.

Les clients sont intrigués par cette peinture inconnue mais beaucoup sont déjà en admiration et m’encouragent à continuer.  Alors je peins mon premier capot, puis un deuxième ; ils sont exposés dans la carrosserie

namur 4

 

 

  je réalise des petits dessins sur des objets en aluminium (cruches à lait, bouillotes… Cela me permet de faire d’énormes progrès    point de vue manipulation de l’aérographe et de présenter mon travail, lors de foire artisanales dans la région.

         

camionette D Picard 1

 voiture1

envol copie

mai---ZEBRES

les tableaux

Une amie peintre me donne quelques conseils pour la conception de mes tableaux et m’invite à exposer mes travaux. Première exposition  à Tintigny, mes tableaux ne laissent pas les gens indiffèrent ; ils sont plutôt intrigués.

 Deuxième expo  à Meix- devant- Virton et là, je vends mon premier tableau.  C’est un réel encouragement.

Le reste n’est qu’une suite de travail, de chance et de rencontre.

Rencontrer les bonnes personnes au bon moment  

Un journaliste  me prend en photo devant un capot décoré

 et j’obtiens un article à la une d’un journal                                                 .

 Un routier voit la photo et me fait faire un dessin sur la portière de son camion.

 Un autre voit cette portière et me demande de décorer sa camionnette Jumper ;  C’est mon premier gros travail ; il est boulanger et fait sa tournée dans tous les coins de Gaume avec celle-ci : ma pub est faite.

jd3 semi 2

Mon nom commence à être connu et mon travail reconnu, une expo  en Alsace pour un grand rassemblement  de camions décores et me voilà propulsée dans la cour des grands.

 Invitée ensuite à   Chalon/Marne pour peindre  devant le public ; la camionnette jumper obtient le 2eme prix et voilà d’autre contacts qui se crées.

Objets métalliques et tableaux

Pendant ce temps je continue à peindre sur  des petits objets métalliques  mais mes tableaux aussi commencent à être reconnus.

 Je ne peins plus sur papier mais  sur de l’aluminium ;  cela donne un autre rendu, un effet de profondeur.

«  J’aime peindre les visages, souvent associés aux animaux, aux cascades, à la nature, le tout enrobé de flou, de dégradés de couleurs.  Mon but est de parvenir avec mes créations  à procurer des  émotions. »

  Je participe à de plus en plus d’expositions d’ensemble  en Belgique mais aussi en France.

 Mais la meilleure façon de connaitre ma véritable valeur est de  présenter mes tableaux  à des expositions concours          .

Première exposition concours et me voilà primée…  Alors je continue…. A Namur, à Charleroi, à Blankenberge, à Gréoux- les- bains,  Luxembourg- mais aussi Paris, Rome…  partout je suis primée.
 Mes tableaux obtiennent beaucoup de succès jusqu’en Louisiane ou au canada.

Un genre nouveau, une technique nouvelle, un autre  support, une peinture différente, c’est sans doute la clef du succès rencontré.

   Camions- mobil home- moto- autos

 Les véhicules à décorer se succèdent   . Mon mari m’aide dans la préparation. (Je ne sais pas  comment on démonte  un rétroviseur  ou un capot de voiture….) Il ponce et prépare l’endroit où je dois peindre, ensuite il revernit.

Notre carrosserie est trop petite pour accueillir des camions, qui ont une hauteur de 4m, les portes ne sont pas assez hautes ….. je me déplace donc de local en local  et puis un jour  un garage camion de Habay-la-neuve  et un entrepreneur de la région  m’invite à partager leur atelier. Je travaille donc dans de bonnes conditions.

 Un camion, deux camions… les clients sont soit très précis sur ce qu’ils veulent  ou alors  ils me laissent  libre de réaliser quelque chose d’après le thème qu’ils ont choisi.

Les rassemblements de camions décorés prennent naissance à Bastogne et à Longuyon  ce qui encouragent les routiers à personnaliser leur bahut

 Ils participent aussi à des concours  . Les membres du jury découvrent une note de féminité dans mes peintures  sur camion : des petits détails, de la dentelle, des fleurs…. Habituellement ce sont des hommes qui réalisent ce travail, c’est certainement pourquoi mes camions sont souvent primés.

A la demande d’un routier originaire de Neufchâteau  mais actuellement à Blankenberge, je réalise un dessin sur une remorque …. 14m de long…. Et il faut faire les deux côtés….  Avant d’entreprendre ce travail je crois n’avoir pas dormi pendant les jours qui précédaient, le stress était là.

Mais c’est encore une fois un défi  à relever et je parviens à le réaliser .Travailler sur échafaudages ne me gêne pas mais la surface est grande, il faut assurer et, je suis seule pour réaliser la fresque, personne ne peut m’aider pour cela. 

La réalisation de cette  première remorque fait ma fierté et cela  m’a permis d’affronter tous les autres travaux qui ont suivi  sans stress.

« Mes camions » m’ont fait traverser la France pour des grands rassemblements comme « Au Mans » par exemple .  Une véritable amitié  s’est construite  avec les routiers au fil des ans. J’ai souvent eu des reportages sur mon travail dans la revue «  France Route » qui mettait directement   les photos de mes réalisations  dans leur revue.

Les portes de la chance se sont ouvertes aussi bien pour les véhicules que pour les tableaux

J’ai fait la décorations de 22 camions et deux semi-remorques, des mobil home ,des autos, des motos, des casques, des caches roues de secours,  des vélo…..  

J’ai également décoré des manèges et une pêche aux canards avec le même plaisir.

Les années Tunning m’ont fait faire des décors sur rétroviseurs, cache moteur, tableau de bord, boite à gants, trappe à essence ….

Les mélomanes m’ont fait décorer leur guitare, leur accordéon… mais j’ai aussi décoré des œufs d’autruches,   des médaillons, des boites d’alumettes… j’ai restauré des plaques emaillées ,

  J’ai fait beaucoup de cadeaux.

Mes décorations s’étalent de la semi-remorque  au … briquet.

Ajoutez-y la réalisation de plus de 400 tableaux …

 En 25 ans, par toutes ces réalisations à l’aérographe,  je pense avoir prouvé ma véritable valeur artistique si différente mais tellement  agréable à réaliser

Maintenant  le temps est venu de partager mon savoir-faire  en donnant des cours d’initiation à l’aérographie. Une nouvelle voie qui est tout aussi agréable .

 Malgré les difficultés, Je suis réellement  très  fière de mon parcours artistique.

camion J P traction   3