l'Observatoire Centre Ardenne,à Neufchâteau

l'Observatoire Centre Ardenne,à Neufchâteau

l'Observatoire Centre Ardenne,à Neufchâteau

 

Le discours de Gilles ROBERT lors de l'inauguration du l'Observatoire Centre Ardenne

 Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs,

 En vos titres et qualités, je vous souhaite la bienvenue et vous remercie de partager avec nous l'inauguration de cet Observatoire pour le moins assez rare et surtout atypique

La section d'Astronomie a vu le jour le 6 mai 1988, à l'époque où Luc EVRARD présidait le Centre Régional de notre ASBL. Une section que j'ai dirigée pendant 25 ans. Ce jour à Grapfontaine, nous inaugurons un observatoire.

 

Historiquement, nous aurions pu le nommer l'Offaing-La-Neuve, mais une sagesse pragmatique à opté pour Observatoire Centre Ardenne avec comme acronyme OCA. A ne pas confondre avec l'Observatoire de Côte d'Azur. Eux, dans le Sud, ils ont des naturistes, nous, -on peut remercier notre climat- des naturalistes. Précisément les Cercles des Naturalistes de Belgique. Les CNB. Donc, deux OCA résolument différents. Eux c'est plutôt midi, nous c'est plutôt minuit!

 Notre OCA n'en est pas moins, et c'est là sa force et son originalité, un Observatoire de la nature.

 Neufchâteau s'habille, et ici je m'en réjouis, du slogan - Ville et Nature-.

 Il est notre meilleur atout, car si dans chaque commune, la verdure est présente à des degrés divers et si d'un point de vue touristique les produits du terroir, les promenades et les musées sont légion, combien y a t'il en Belgique de lieux propice à accueillir ce genre d'observatoire? Et pour cause, la pollution lumineuse et atmosphérique est devenue un fléau.  Neufchâteau appartenant désormais au Parc Naturel de la haute Sûre, les Autorités Communales Maîtres d’œuvre de l'OCA, vont non seulement veiller à être vigilants, mais qui plus est, tenter de positionner notre commune comme acteur pilote en matière de maîtrise de l'éclairage public et privé.

 Ceci n'est que bon sens, cohérence, respect de la faune et de la flore... mais aussi des finances.

 Les touristes et les autochtones sont ou redeviennent friands de cela.   

 C'est cela l'Ardenne authentique. C'est cela une politique touristique et environnementale intégrée.

 Nous inaugurons aussi trois panneaux didactiques financés par la province dans le cadre de « Tourisme et Innovation ».

 Ces panneaux Unis-vert nous conscientisent sur les interactions entre le cosmos et l'écocitoyenneté. Le pavillon de l'Agence Wallonne de l'Air et du Climat, également sur ce site, renforce cette dynamique.

 D'étoiles filantes et aiguilles de sapins Noël, vous découvrirez que l'OCA, n'est pas le joujou égoïste de ses initiateurs, d'experts ou rêveurs déconnectés des réalités biens terrestres, bien humaines.

 Bien au contraire, il se veut positivement critique, ouvert, généraliste et permanent. Les innombrables vertus et enseignements de l'Astronomie sont encore trop peu connus du public.

 L’ Astronomie est à la fois un outil d'apprentissage de la Nature scientifique, culturel et touristique.

 Tout cela avec générosité et dans le souci de conserver une approche à dimensions humaine. Un centre dont l’actualité démontre au quotidien son utilité. L’OCA se veut être un humble vecteur de vocations scientifiques.

 Le rapport PISA de l'OCDE recommande ce genre d'infrastructure qui allie la recherche scientifique de terrain et sa vulgarisation. Bref,  les fameux circuits courts. Du producteur aux consommateurs.   

 L'OCA, notamment par rapport à ses tarifications, doit absolument rester accessible socialement. L'accès à la connaissance ne doit pas redevenir un privilège. Ceci nécessite et explique la taille des locaux qui vise à une réduction optimale des frais de fonctionnement.

 Même si nous espérons accueillir des trains de visiteurs, le contexte n'est raisonnablement plus aux halls de gare. S'il n'y a pas de gare à Grapfontaine, je me réjouis de la récente acquisition communale d'un bus qui autorisera la mobilité des groupes plus importants vers l'OCA.

 

On peut aussi envisager des navettes entre l'OCA et L'Euro Space Center. Deux sites réunis dans un mouchoir, avec certes des activités spécifiques, mais très complémentaires.

 Pour réaliser l'OCA, des solutions originales ont étés trouvées pour gérer au mieux les enveloppes reçues du CGT, de la Commune et de la Province de Luxembourg:

 interventions des stagiaires du Forem formation, de Wallonie bois, de l'EFT, des ouvriers communaux, des astronomes CNB et partenaires privés. Toutes ces personnes ont contribuées au résultat final de la première des deux phases de travaux.

 

Cela a malheureusement provoqué quelques maux de tête à l'Administration Communale, chargée de lancer les marchés pour des travaux fleuretant avec l'économie sociale.

  Ces solutions parfois mal abordées, ont pourtant porté leurs fruits. A la lecture des derniers chiffres le budget de cette phase a été contenu.

 Dès lundi, nous allons travailler d'arrache-pied pour augmenter le nombre de visiteurs. Jeunes et moins jeunes, groupes ou individuels, tout le monde est invité à l'OCA.

 Des formules à la carte, traditionnelles ou plus insolites sont proposées.

 

Il serait trop long de les énumérer.

 La seule chose à souligner, est la création parmi nos six coupoles, d'une unité spécialement conçue pour l'observation du ciel par des PMR. C'est « l'Accessible Étoile », une première belge. Elle a été en partie cofinancée par le Fonds Elia et aidée par le Rotary de Neufchâteau. Je les en remercie ici.

 

 

 

 

 Discours de Giles ROBERT à l'occasion de l'inauguration de L'OCA le 26 octobre 2013.

novembre-2013-5726

novembre-2013-5719

novembre-2013-5728

novembre-2013-5758 

Déjà, des visiteurs et astronomes du Nord-est de la France, de Dunkerke ou encore de Flandre et de Hollande nous prouvent son attractivité. Cela non seulement par la qualité technique de cette infrastructure spécifique, mais aussi par l'accueil et par la noirceur de la voûte céleste chestrolaise.

 Soulignons également que le Centre Adeps de Neufchâteau, qui sera bientôt doté d'un nouvel immeuble d'hébergement, va ainsi permettre le logement des futures Classes de Ciel et Ciel - Sport – Nature.

 L'OCA, financé indirectement par les contribuables wallons, est bien entendu un outil que doivent utiliser sans limite les astronomes d'autres clubs wallons. Qu'on se le dise!

 Voici venu le moment que je redoute, celui qui consiste à ne pas oublier de remercier l'ensemble de celles et ceux qui ont œuvré directement ou indirectement à l'élaboration de ce projet.

 Si vous êtes ici, c'est que vous avez cette chose en commun. Il serait trop ardu de vous citer tous nommément.

 

Mais sachez, que je n'oublierai jamais quel a été le niveau d'implication de chacun, et quelle a été la sincérité de vos motivations.

 Je commencerai par notre Président National, Léon WOUE et le C.A. des CNB, qui m'ont accordé leur confiance et avec qui je partage la volonté de toujours faire mieux. Les membres bénévoles et professionnels des CNB et particulièrement de la section d'Astronomie.

 Le Forem et l'EFT avec leurs instructeurs, responsables et stagiaires. Les entreprises privées partenaires, les acteurs du tourisme, et les médias, les nombreux aidants de l'ombre pour de pas dire de la nuit.

 Remercier les aides et soutiens politiques. Il y a le CGT et Benoît LUTGEN son Ministre de l'époque, le Collège provincial avec un pensée particulière pour René COLIN en convalescence. La commune de Neufchâteau et ses élus.

 A notre Député-Bourgmestre Dimitri FOURNY qui a hérité d'un dossier qui semble avoir commencé aux premiers instants du Big Bang, et qui se terminera avec un éventuel Big Crunch. Mais il garde le moral, car aujourd'hui, c'est la saint Dimitri.

 Son cadeau « collégial » du jour, est la mise à disposition du chapiteau ainsi que les boissons qui alimentent notre apéritif.

 Je ne saurais clôturer cette liste sans citer les deux édiles communaux qui ont véritablement démarré l'OCA aux côtés des Astronomes. Tout d'abord, Nelly GENDEBIEN notre Bourgmestre Honoraire.

 Avec beaucoup d'émotion, Guy Lescrenier, le premier échevin qui nous a quitté cette année. Un Homme passionné sans langue de bois dont l’efficacité n'a laissé personne indifférent. Il est devenu un ami sur qui j'ai pu toujours compter.

 Un grand merci aux familles des astronomes les plus assidus sans oublier bien entendu la mienne qui donne sans compter. A propos de compter je vais poser une petite question à ma fille.

 Clémentine quel âge as-tu ? (Réponse:16 ans aujourd'hui!).

 Pour parfaire sa mission, l'OCA compte également un parrain et une marraine qui vont renforcer son rôle scientifique. En effet, les Dr Sophie Van ECK de l'ULB et Dominique LAMBERT des FUNDP ont accepté de nous soutenir. Mes derniers remerciements leur sont adressés.

 Voici donc une histoire copieusement partagée.

 Il y aurait encore 1000 choses à dire sur cette aventure passée et à venir. Je préfère laisser l'avenir vous le conter!

 

novembre-2013-5718