Dernière info sur chantier qui a démarré entre Arlon et Sterpenich sur l’autoroute E25-E411/A4,

Dernière info sur chantier qui a démarré entre Arlon et Sterpenich sur l’autoroute E25-E411/A4,

Suite à l’émoi suscité auprès de très nombreux usagers ces derniers jours par le chantier qui a démarré entre Arlon et Sterpenich sur l’autoroute E25-E411/A4,

la SOFICO ainsi que le Ministre wallon des Travaux publics, Carlo DI ANTONIO, tiennent à rappeler et à préciser les éléments suivants :

Un démarrage difficile

Les premiers jours d’un chantier sont souvent les plus compliqués en termes de mobilité puisque les usagers « prennent leur marque ».

Un problème survenu au niveau de la pose de signalisation du chantier, ainsi qu’un accident de circulation, ont encore amplifié cette difficulté. La signalisation a été adaptée mardi dernier et pourrait encore l’être par la suite si cela s’avérait nécessaire. Enfin, des soucis extérieurs au chantier n’ont pas facilité la mobilité (problème survenu mardi dernier sur la ligne ferroviaire reliant Arlon et le Luxembourg et résolu fin de journée). Rappelons par ailleurs que le chantier a été reporté d’une semaine pour qu’il n’interfère pas avec celui mené sur la ligne de train entre Arlon et le Luxembourg (qui était alors remplacée par des bus). Ces travaux ferroviaires devaient initialement s’achever à la mi-août.

Une phase préparatoire

Le chantier se trouve actuellement et jusqu’au lundi 24 inclus en phase préparatoire, ce qui explique que l’unique voie de circulation vers Le Luxembourg est toujours située du côté habituel des voies vers le Luxembourg. Ce ne sera plus le cas pendant le chantier en lui-même. Les agents aménagent pour l’instant les divers passages nécessaires aux services de secours, ainsi que ceux nécessaires au basculement, à l’accès des entrées et sorties, aux parkings des aires… Le chantier en lui-même débutera mardi prochain, le 25 septembre. A parti de ce jour, pour les heures de pointe du matin, la voie de circulation direction du Luxembourg sera alors basculée « à contre-sens ».

Un chantier bien nécessaire…

Ce chantier vise à réhabiliter le revêtement de l’autoroute E25-E411/A4 entre Arlon et Sterpenich uniquement sur les voies vers le Luxembourg.

Concrètement, ces travaux permettront :

  • La réhabilitation du revêtement entre Arlon et Sterpenich, soit sur environ 11 kilomètres, uniquement en direction du Luxembourg ;
  • La réhabilitation de toutes les bretelles des différents échangeurs présents sur ce tronçon ;
  • La réfection du parking des aires de Hondelange et de Sterpenich (en fin de chantier).

L’autoroute qui n’avait plus été réhabilitée depuis 30 ans nécessitait un sérieux lifting. Les dalles de béton armé endommagées seront réparées (nécessité d’enlever le béton et son armature métallique et de les remplacer). Au total, 10 000 m2 seront ainsi réparés sur une épaisseur de 22 centimètres. Il s’agit donc bien d’une réhabilitation en profondeur ! Des couches de roulement seront alors posées sur ce tronçon.

Vers un projet pilote de covoiturage

Au-delà de la nécessaire réhabilitation de l’autoroute, Ce chantier donne l’opportunité de réaliser divers aménagements sur la bande d’arrêt d’urgence en vue de favoriser le covoiturage. Plusieurs zones refuges sont notamment réalisées tout au long de ce tronçon dans le cadre de ce projet.

Toutes les informations à ce sujet seront communiquées ultérieurement.

Maintien d’un maximum de voies de circulation

Pendant toute la durée du chantier, la circulation est réduite à une seule voie dans chaque sens (basculement de tout le trafic sur les voies habituelles vers Bruxelles). La configuration de l’autoroute à cet endroit ne permet pas d’ajouter une voie de circulation supplémentaire.

Vers Bruxelles, la vitesse est limitée à 90 km/h.

Par contre, vers le Luxembourg, elle est limitée à 70 km/h pour des raisons de sécurité : cette mesure permet d’assurer une meilleure fluidité du trafic vu le nombre important d’entrée et de sortie qui, dans ce sens, ne disposeront pas, pendant le chantier, de voie d’accélération et de décélération. Les accès des échangeurs n°31, 32 et 33 (Arlon, Weyler et Ikea) ainsi que celui de l’aire de Hondelange (AC restaurant) seront assurés.

Conseils mobilité

Il est conseillé d’adapter son heure de départ suite aux ralentissements possibles.

A l’approche d’un chantier, il est conseillé de diminuer progressivement sa vitesse afin d’éviter de créer des files.

En cas d’embouteillage, mieux vaut ne pas changer de file afin de diminuer le risque d’accident.

Le principe de la tirette s’applique à l’approche d’un chantier.

Pendant la réalisation d’un chantier, la volonté est d’assurer une continuité du trafic sur autoroute en évitant de saturer le réseau secondaire. Cependant, chaque usager est évidemment libre d’adapter son itinéraire en fonction de l’état du trafic et de sa destination.

Les transports en commun, en particulier le train, constituent une alternative intéressante à saisir.

Cette portion d’autoroute est fréquentée chaque jour en moyenne par environ 40 000 véhicules dont 10 000 poids lourds dans chaque sens.

Du travail de nuit et de week-end

Du travail de nuit et de week-end est réalisé. Tout est mis en œuvre pour clôturer ce chantier à la fin de cette année 2018 si les conditions météorologiques sont favorables. En cas contraire, le chantier devrait être terminé au plus tard au printemps 2019, avec une réouverture des voies dans chaque sens pendant la période hivernale et une vitesse limitée vers le Luxembourg.

Ce chantier représente un budget de 12 650 000 € HTVA financé par la SOFICO. Ces travaux seront réalisés en collaboration avec le partenaire de la SOFICO : le SPW Infrastructures.