BIEN-ÊTRE > SHIATSU > ET VOUS ÇA VA ?

Jan 2, 2024 | Bien-être

Info>>lux >> Thémes >> Bien-être >> BIEN-ÊTRE > SHIATSU > ET VOUS ÇA VA ?

Oui, ça va, et vous ?

Récemment, une marque de compléments alimentaires a fait campagne pour ses produits visant à améliorer le bien-être mental, faisant très justement remarquer que, quand on leur demande si ça va, les gens répondent que ‘ça va’, même si ça ne va pas. 

Nous répétons en effet plusieurs fois par jour cette banale entrée en matière sans plus y penser. Des mots devenus creux avec le temps et qui font partie des formules de politesse répétées machinalement. Puis on passe à autre chose.

David Castello-Lopes, dans sa série délicieusement délirante ‘Depuis quand ?’, fait remarquer la même chose à propos de ‘bonne journée’. On n’entend plus le ‘bon’ et le ‘jour’, il n’y a plus vraiment d’intention de souhaiter un bon jour.  Alors, on dit ‘belle journée’.

Pourtant, si ça va, la journée a des chances d’être bonne, productive, agréable et si ça ne va pas, ça va être plus compliqué. Mais au fond, qu’est-ce qui est censé aller ?

Car ‘ça va‘ vient du verbe ‘aller’, qui implique un mouvement et une direction. On va, donc on bouge et forcément, ça mène quelque part.

Pour nous qui pratiquons le Shiatsu, le mouvement est fondamental. Le mouvement, c’est l’expression de la Vie. La Vie est mouvement. Même quand vous êtes immobile dans votre lit, tout votre corps est en mouvement : cellules, circulation sanguine, respiration, battements cardiaques, battements de cils, péristaltisme de votre intestin et même les émotions et les pensées qui vous traversent.  Et pour cela, vous ne devez rien faire, tout se fait naturellement. A l’insu de votre plein gré.

Si quelque chose vient à bloquer, il y a précisément un problème. La stagnation, le blocage, les raideurs, l’arrêt peuvent créer de la gêne, une maladie, voire la fin de vie, quand ce sont des fonctions fondamentales qui s’arrêtent.
 
Dans la conception orientale à la base du Shiatsu, on appelle ‘KI’ cette énergie vitale en mouvement perpétuel. Energie : on n’a pas trouvé meilleure traduction du mot ‘KI’, nous garderons donc celle-là. Quand nous pressons des points, nous cherchons à sentir ce mouvement du Ki, qui s’écoule le long de lignes bien précises que l’on appelle méridiens.
 
L’image est celle d’un grand réseau de courants souterrains avec ses cavernes et cavités où l’on peut sentir le passage de l’énergie. Si nous sentons un blocage, une stagnation, une absence, un trop plein … notre intervention va consister à régulariser le flux d’énergie, pour la raison que tout doit toujours être en mouvement avec le moins d’obstacles possible.

Elisabeth Rochat de la Vallée, grande sinologue française, nous parle dans son livre ‘Les 101 notions-clés de la Médecine Chinoise’ du mouvement de l’énergie dans le corps comme suit : la vitalité sous sa forme condensée d’essences nutritives et la vivacité comme dégagement d’une vapeur qui s’élève  se voient dans le caractère pour KI – Energie (voyez en illustration comment on écrit ‘Ki’).

La Vitalité nous est donnée par la nourriture (matérielle et immatérielle, la respiration compte pour moitié). En quelque sorte, le carburant dans le moteur. La Vivacité vient alors de ce mouvement perpétuel en nous.

Donc quand vous répondrez encore à quelqu’un qui vous le demande que ‘ça va’, c’est tout cela qui va (et vient) sans trêve et sans entraves en vous.

Ne dit-on pas de quelqu’un qui est plutôt vif qu’il a ‘de l’allant’ ? Cela ressemble au final à de la musique. Les musiciens ont en effet une multitude de mots pour exprimer le chant ininterrompu de la vie en sons, ce ‘perpetuum mobile’, qui va de l’allegro (vite) au presto (très vite) en passant par un andante (allant) pour les moments plus calmes.

Dans la compréhension orientale de l’être humain qui est celle du Shiatsu, nous sommes attentifs aux mouvements complexes du Ki dans le corps. Car chaque organe a le sien et il s’agit qu’il aille dans la bonne direction. Un exemple simple et évident : on dit du Ki de l’Estomac qu’il doit descendre, car l’Estomac a pour fonction de prendre les aliments à l’intérieur. Si le Ki ne descend pas, pour diverses raisons, vous aurez des ballonnements, éructations, lourdeurs d’estomac, voire du reflux ou des vomissements
 
Tout nous parle de Ki, dans les arts de soin traditionnels japonais et même dans la vie courante. Ainsi, après vous avoir dit bonjour, un(e) Japonais(e) vous demandera ‘O genki desu ka’, ce que nous traduisons, par facilité, par ‘comment allez-vous’. Mais en fait, cela veut dire ‘y a-t-il le Ki (l’énergie) des origines’ ? En quelque sorte, est-ce que l’énergie originelle de la vie circule bien en vous ?  Si c’est le cas, tout va bien, et vous aussi.
 
Il reste un problème : on n’arrive pas, à l’heure actuelle, à détecter ou mesurer le Ki avec nos machines scientifiques. En attendant, les meilleurs auteurs le disent : c’est une question de ressenti. Le vôtre, car qui mieux que vous peut savoir si l’énergie est présente ou pas en vous ? Et le nôtre, praticien(ne)s de Shiatsu qui posons les mains pour nous assurer que ‘ça’ circule bien et vous aidons à rééquilibrer tout cela, quand c’est nécessaire.
 
 Allez ! Que tout aille bien, comme je dis souvent à mes client(e)s en fin de séance.

Auteur et rédacteur : Stéphane Cuypers.

Retrouvez mon actualité  sur www.shinmon-shiatsu.com, des informations relatives à l’école Odo Shiatsu ici : www.odoshiatsu.be ou encore sur le site des éditions du Renard Blanc : www.renardblanc.be.

Pour me contacter directement par courriel : [email protected] ou par téléphone téléphone : +32 471 40 56 95.

Publication : Éric Klein | www.bioshiatsu.fr

Infos Bien-être

0 commentaires

Mots clés :

Bien-Être santé

Protégé : LUXFLY

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Nos sponsors