la Journée de sensibilisation contre la Broncho-pneumopathie chronique

Nov 18, 2021 | CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG, Santé, Luxembourg, ACTUALITES | 0 commentaires

Info>>lux >> Pays >> Luxembourg >> CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG >> la Journée de sensibilisation contre la Broncho-pneumopathie chronique

CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG

la Journée de sensibilisation contre la Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) qui s’est tenue hier dans le hall d’entrée du CHL Centre

BUT de cette journée : Informer et sensibiliser aux conséquences de la BPCO.

Présenter la consultation de sevrage tabagique. Montrer l’importance de l’activité physique et sportive (physiothérapie et réentrainement à l’effort) pour les maladies respiratoires chroniques.

ATELIERS proposés au public : C’est quoi la BPCO ? + Auscultation pulmonaire accompagnée par les pneumologues. Le sevrage tabagique. Pédaler pour mieux Respirer « BIKE CHALLENGE ».215,3 Km ont été parcourus durant le « BIKE CHALLENGE ».

La BPCO est une maladie pulmonaire chronique et progressive qui se caractérise par une obstruction des voies aériennes. Encore souvent ignorée par le grand public, il s’agit de la troisième cause de mortalité sur le plan mondial. Pour faire le diagnostic le seul moyen est de faire une spirométrie qui permet de mesurer l’obstruction bronchique et d’évaluer la gravité de la maladie. Le tabagisme est la cause principale de cette maladie, bien avant les expositions professionnelles ou cause héréditaire.

Les premiers symptômes sont caractérisés par une toux grasse quotidienne précédée par l’essoufflement à l’effort. Elle touche entre 5 et 10 % de la population adulte des pays industrialisés. En France, se trouvent entre 2,5 et 4,5 millions de personnes qui souffrent de BPCO, mais le diagnostic n’est établi que chez un tiers environ des malades. Le nombre de morts par BPCO dans l’hexagone excède largement celui des accidents de la route : 16 000 par an et 60 000 personnes souffrent déjà d’une insuffisance respiratoire chronique…

Elle doit être dépistée le plus précocement possible car les lésions broncho-pulmonaires sont irréversibles et aucun traitement ne peut les faire disparaître. Pour réaliser un diagnostic précoce de l’obstruction des bronches, le seul moyen est la mesure du souffle.

Source : Paul Foguenne

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This