Info>>lux >> ACTUALITES >> Rubriques >> Cinémas >> Festival de cannes >> FOREST WHITAKER HONORE A CANNES

FOREST WHITAKER PALME D’OR D’HONNEUR

Après Jodie Foster l’année dernière, c’est l’acteur, réalisateur et producteur américain Forest Whitaker qui a été honoré de la Palme d’or par le Festival pour l’ensemble de sa carrière mais aussi comme homme engagé auprès de l’UNESCO depuis 10 ans. Thibaut Demeyer & Brigitte Demeyer-Lepage.

Le Festival de Cannes vient de commencer que déjà nous avons eu droit à une rencontre de taille au travers de l’acteur, producteur et réalisateur Forest Whitaker, à qui le Festival rend hommage. Moment d’émotion mais aussi très humain.

Nous sommes en 1988, une année qui décide du destin et de la carrière d’un homme, Forest Whitaker. L’acteur se souvient : « Je suis venu pour la première fois il y a 34 ans, j’étais un gamin idéaliste. Je ne connaissais rien. Je ne savais pas comment répondre aux questions. Je n’avais jamais vécu de festivals. J’étais ébloui, sidéré de vivre cette expérience » déclare l’acteur, ajoutant : « lorsque je montais les Marches pour la projection du film « Bird », j’étais impressionné par les acclamations de la foule qui scandait à tue-tête « Clint, Clint, Clint ». Quelle surprise alors, lorsque, après avoir reçu le prix d’interprétation, c’est mon nom qui a résonné à tout va. Un grand moment dans ma vie. »

Forest Whitaker - (c) Brigitte Demeyer-Lepage

Depuis, l’acteur afro-américain reviendra six fois sur la Croisette dont quatre fois en compétition officielle, en ce compris « Bird », puis plus tard avec « La Reine des Pommes », « Body Snatchers » et l’incontournable « Ghost Dog : la voie du Samouraï » la perle signée Jim Jarmusch où Forest aurait pu décrocher un second prix d’interprétation.

Outre, pour recevoir sa Palme d’or d’honneur, sa venue à Cannes correspond à la projection du documentaire « Au nom de la Paix » dont il est le producteur. Une œuvre qui marque l’engagement de celui qui fût « Ghost Dog », dans la défense des pays meurtris au travers de son ONG « Whitaker Peace & Developpement Initiativ » située à Paris depuis dix ans et qui a pour but la promotion de la paix.   Malgré une fatigue flagrante, probablement due au décalage horaire, Forest Whitaker a pris le temps nécessaire pour répondre aux questions des journalistes qui lui ont adressé un respect total car oui, la carrière de celui qui a été Idi Amin Dada dans le film de Kevin McDonald est impressionnante, tant au niveau des rôles éclectiques qu’il a tenu que des récompenses dont un Oscar et un Golden Globe du meilleur acteur.

infos Festival de Cannes 2022

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This