Photos des 24H2CV le Circuit de Spa-Francorchamps.

Oct 28, 2021 | Photos, Wallonie, Eddy Seriset, ACTUALITES, REPORTAGES, Spa | 0 commentaires

Info>>lux >> Pays >> Belgique >> Wallonie >> Spa >> Photos des 24H2CV le Circuit de Spa-Francorchamps.

CGS Racingteam ne lâche rien et double la mise !

C’est dans des conditions tout simplement parfaites que l’édition 2021 des 24H2CV a battu son plein ce week-end sur ‘le plus beau circuit du monde’. Tant pour les 2CV que dans les rangs des C1, l’indécision a été réelle jusqu’au drapeau à damier, ce qui a permis de rendre un vibrant hommage à Gauthier Giry, pilote français décédé suite à un problème cardiaque dans les paddocks vendredi en fin de journée…

Il ne fallait guère attendre longtemps au début des 24H2CV pour voir les rangs des favoris se décimer. Une vingtaine de minutes après l’envol, la #10 JMCE 10 de Licops-Licops-Licops-Lacroix était victime d’une casse moteur, la #55 AG Racing Box 55 de Houben-Abrahams-Abrahams-Beaupain-Jaminet allait bientôt rencontrer ses premiers soucis de cardan, tandis que la #14 The Golden Horse 1 de Blaise-Louys-Kauffman-Cremer serrait son moteur une heure seulement après le départ. Le ton était donné, et la soirée des 24H2CV allait également sonner le glas des espoirs de la #5 Beaufort Racing de Furlotti-Beaufort-Istas-Caprasse (arrivée d’essence), de la #8 Phoenix Racing de Santkin-Hemroulle-De Bonhome-Jossieaux (crash), de la #1 JMCE 1 de Bertho-Beeckman-Denis-Hebette (moteur), de la #46 JCL Driving by PI.R System de van der Straten-Cristinelli-Detrait-Lempereur (moteur) ou encore de la #129 Classico de Van Gysegem-Renaud-Muller-Detry (moteur). Autant de bolides qui sombraient dans le classement ou disparaissaient des tablettes.

Sur le coup de minuit, la lutte pour la gagne se circonscrivait entre la #17 MCC Team Seventeen Hafa de Graham-Tiggeler-Lagorce-Sparrow, partie depuis la pole position, la #70 CGS-Racingteam de Hooreman-Dermont-Perrin-Palttala, la #16 The Golden Horse 2 de Blaise-Schmidt-Piette et les deux meilleures voitures de la structure BNLL, la #74 BNLL-4 de Denis-Denis-Roustan-Tefnin et la #42 BNLL-1 Devos-Jassogne-Nopère !

Si la #74 finissait par sombrer dans le classement suite à deux incidents sur la piste, au fil des heures de course, la #70 et la #16 s’isolaient au sommet du classement. D’autant que sur le coup de 13h30, la #42 de Devos, Jassogne et Nopère était victime d’un bris de suspension qui la renvoyait nettement plus bas dans le classement. Quant à la #16, elle laissait un temps précieux dans la réparation d’un tuyau d’alimentation en carburant, la famille Blaise préférant assurer une belle médaille d’argent plutôt que de risquer une mauvaise surprise en fin de parcours.

Dans ces conditions, rien ni personne ne pouvait empêcher la formation CGS-Racingteam de décrocher une deuxième victoire au classement général après celle décrochée en 2016. Il est vrai que cette équipe peut compter sur un bolide préparé dans les règles de l’art, particulièrement bien piloté, Christophe Hooreman étant entouré de David Dermont, Stéphane Perrin et Markus Palttala, excusez du peu !

Au bout de deux tours d’horloge, Hooreman franchissait la ligne d’arrivée avec une marge de trois tours sur la #16 The Golden Horse 2 de Jean-Pierre Blaise, Gérard Schmidt et Sébastien Piette. Un succès permettant notamment au Finlandais d’Eupen Palttala d’ajouter un nouveau double tour d’horloge à sa ‘collection spadoise’ après ses victoires en GT et en Fun Cup ! 

C’est la #18 Chatreix by Trapanelle Compétition, avec Martin Businaro, Thierry Ehrhardt, Paul Rowland et Jean-Michel Hery, qui complétait le podium final au terme d’une course aussi solide que régulière, en dépit d’un d’incendie lors d’un pit-stop la nuit et d’une consommation limite en fin de course, de quoi permettre à l’équipe française de prendre le meilleur sur la #33 FKR-M1 de Bouchereau-Bressant-Minet-Pecoraro, la #3 Mickey Racing de Michaël Berben, Maxime Marquet, Philippe Marquet et Dominique Speleers, ainsi que la #11 Team Manitou 11 d’André Vandermosten, Freddy Moureau et Johan Gies.

Dans les autres catégories, la #90 2CV de Feu s’imposait en ‘Proto’ avec Jean-Eric Brethenoux, Ségolène Brethenoux, Gullaume Guignard, Michel Durigneux, Thomas Lercher et François Asseldorn, imitée en ‘Améliorée’ par la #47 2CV Wet Dream Racing Team de Staf Mertens, Sven Van Wijmeersch, Luke Schwartz et Peter Van Israel, et en ‘Classique’ par la #123 Dutch Dyane Racing Team de Frank Van Koppen, Martijn Van der Goes, Rob et Erik Van Der Voort. A noter la très belle 22ème place finale de la Burton #77 de l’équipe Burton Technifutur Racing Academy pilotée par Jean-Michel Pirlot, Thierry Marville et David Dahm, qui a une fois encore mis en exergue l’enthousiasme et le savoir-faire des stagiaires du Technifutur - Campus Francorchamps ! (Vincent Franssen / Photos Eddy Seriset )

Photos Eddy Seriset , texte source : http://www.24h2cv.be/ : Vincent Franssen

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This