Ateliers de dentelle aux fuseaux  en province de Luxembourg

Ateliers de dentelle aux fuseaux en province de Luxembourg : Danièle Jadin

Infolux : Vous animez des ateliers de dentelle aux fuseaux en province de Luxembourg, ce n’est pas courant.

D Jadin : Cet art fait partie de notre patrimoine belge. Ce serait dommage que cela se perde. Alors, voilà 1 an, je me suis lancée à fond dans cette activité.

Infolux : Oui, il est vrai qu’à Bruges ou Bruxelles, on peut voir de la dentelle mais n’est-ce pas un peu vieillot ?

DSC 0399 rec

D Jadin : La mode réintroduit beaucoup de dentelles dans les vêtements. On est loin aujourd’hui des napperons de nos grands-mères qui ont certes leur charme. Comme tout artisanat, la dentelle s’est modernisée en y introduisant la couleur. On en a de nos jours de nouvelles utilisations. ; je pense notamment aux bijoux.

IMG 20180714 165250

Infolux : Comment avez-vous commencé ?

D Jadin : J’ai vu une petite annonce dans le journal et j’ai voulu essayer. La précision du patron qu’il faut suivre, la manipulation des fuseaux et la logique des points m’ont de suite séduite. On est vraiment concentré et on oublie tout le reste. Après, quand le travail est terminé, la finesse du résultat m’épate toujours.

Infolux : Cela semble compliqué…

D Jadin : A l’automne dernier, je suis allée dans une classe de 5è primaire et ces élèves de 10 ans y sont tous arrivés ! Grâce à cette expérience, j’ai simplifié au maximum la première approche avec des consignes claires et faciles à suivre. On commence avec quelques fuseaux et au bout d’une séance, on peut repartir avec sa première réalisation en dentelle.

Infolux : On peut commencer à tout âge ?

DSC 0396

D Jadin : Bien sûr, de 10 à 70 ans, celui et celle qui veut découvrir un nouveau hobby peut participer. Les plus jeunes comme les plus âgés sortent détendus d’un atelier. Mon accompagnement est individualisé. Chaque personne avance à son rythme dans son projet. Certains iront vers la décoration de la maison (tableau, abat-jour, photophore ou encore marque-page), d’autres voudront réaliser des bijoux ou customiser leurs habits.

Infolux : Vous avez appelé vos ateliers « Les Piquées de Dentelle »

D Jadin : Oui, c’est un petit clin d’œil car quand on y a goûté, on devient vite accro.

Site internet et page Facebook: Les Piquées de Dentelle

Contact : Danièle Jadin, 0476 79 90 83, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

tsescorts.com