programme cineMA en province de luxembourg et au luxembourg

Oct 12, 2021 |  Bastogne, ACTUALITES, Arlon, Cinema, Cinémas, Habay, Libramont-Chevigny, Luxembourg | 0 commentaires

Info>>lux >> Thémes >> Cultures >> Cinémas >> programme cineMA en province de luxembourg et au luxembourg

Du 13 au 19 octobre 2021

Thibaut Demeyer

Cette semaine, on remonte le temps avec tout d’abord « Le dernier duel » qui nous plonge en plein XIVè siècle, puis on fait un bon pour atteindre le Paris de la fin du XIXe en compagnie de Romain Duris dans la peau de Gustave Eiffel avant de nous retrouver à notre époque ou presque avec des histoires de ou pour la famille. A noter que « Dune » et « James Bond » sont toujours à l’affiche et qu’à partir de cette semaine, le ciné-espace d’Arlon projettera tous les jeudis ses films en version originale !

PROGRAMMATION PROVINCE DE Luxembourg

« Eiffel » drame, biopic, comédie de Martin Bourboulon avec Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps – Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous ! »

*****

« Le dernier duel » drame historique de Ridley Scott avec Matt Damon, Adam Driver, Jodie Comer

Le Pitch : basé sur des événements réels, le film dévoile d’anciennes hypothèses sur le dernier duel judiciaire connu en France - également nommé « Jugement de Dieu » - entre Jean de Carrouges et Jacques Le Gris, deux amis devenus au fil du temps des rivaux acharnés. Carrouges est un chevalier respecté, connu pour sa bravoure et son habileté sur le champ de bataille. Le Gris est un écuyer normand dont l’intelligence et l’éloquence font de lui l’un des nobles les plus admirés de la cour. Lorsque Marguerite, la femme de Carrouges, est violemment agressée par Le Gris - une accusation que ce dernier récuse - elle refuse de garder le silence, n’hésitant pas à dénoncer son agresseur et à s’imposer dans un acte de bravoure et de défi qui met sa vie en danger. L’épreuve de combat qui s’ensuit - un éprouvant duel à mort - place la destinée de chacun d’eux entre les mains de Dieu.

Commentaires : Matt Damon et Ben Affleck sont non seulement des amis dans la vie mais ont accédé ensemble à la notoriété le jour où l’Académie des Oscars leur a décerné l’Oscar du meilleur scénario pour « Good Will Hunting ». Bien entendu, depuis lors, ils ont déjà joué ensemble dans de nombreux films. En revanche, c’est la première fois que Ben Affleck joue sous la direction de Ridley Scott alors que Matt Damon a interprété le rôle principal dans « Seul sur Mars ».

« Le dernier duel » a été présenté en avant-première à la Mostra de Venise.

Copyright 2021 20th Century Studios

« Le Loup et le Lion » famille, aventure de Gilles de Maistre avec Molly Kunz, Graham Greene, Charlie Carrick.

Le Pitch : à la mort de son grand père, Alma, jeune pianiste de 20 ans, revient dans la maison de son enfance, perdue sur une île déserte du Canada. Là, tout bascule quand un louveteau et un lionceau en détresse surgissent dans sa vie. Elle choisit de les garder pour les sauver et l’improbable se produit : ils grandissent ensemble et s’aiment comme des frères. Mais leur monde idéal s’écroule lorsque leur secret est découvert…

Commentaires : Gilles de Maistre est à la fois un documentariste pour la télévision et un réalisateur de cinéma aux thèmes politiques comme lorsqu’il a dirigé Samy Naceri dans notamment « Féroce » mais aussi écolo comme « Le Loup et le lion » ou prochainement « Big Five ».

Copyright 2020 Mai Juin Productions - Galatée Films - Wematin Productions - Studiocanal - M6 Films Photo Emmanuel Guionet

PROGRAMME DU GRAND-DUCHÉ DE Luxembourg

« Eiffel » drame, biopic, comédie de Martin Bourboulon avec Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps – Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous ! »

*****

« Bigger than us » documentaire de Flore Vasseur 

Le Pitch : depuis 6 ans, Melati, 18 ans, combat la pollution plastique qui ravage son pays l’Indonésie. Comme elle, une génération se lève pour réparer le monde. Partout, adolescents et jeunes adultes luttent pour les droits humains, le climat, la liberté d’expression, la justice sociale, l’accès à l’éducation ou l’alimentation. La dignité. Seuls contre tous, parfois au péril de leur vie et sécurité, ils protègent, dénoncent, soignent les autres. La Terre. Et ils changent tout. Melati part à leur rencontre à travers le globe. Elle veut comprendre comment tenir et poursuivre son action. Des favelas de Rio aux villages reculés du Malawi, des embarcations de fortune au large de l’île de Lesbos aux cérémonies amérindiennes dans les montagnes du Colorado, Rene, Mary, Xiu, Memory, Mohamad et Winnie nous révèlent un monde magnifique, celui du courage et de la joie, de l’engagement pour plus grand que soi. Alors que tout semble ou s’est effondré, cette jeunesse nous montre comment vivre. Et ce qu’être au monde, aujourd’hui, signifie.

Commentaires : ce film a fait partie de la sélection éphémère « Cannes 2021 pour le climat ». C’est l’actrice Marion Cottilard qui a co-produit le documentaire elle qui, depuis qu’elle est maman, a pris conscience de l’importance de notre planète et milite dès lors pour la protection de la planète et contre le réchauffement climatique.

Copyright Jour2Fête

« Io Sto Bene » comédie dramatique de Donato Rotunno avec Renato Carpentieri, Alessio Lapice, Sara Serraiocco.

Le Pitch : en plein deuil de sa femme, Antonio est hanté par les images de sa terre d’origine, l’Italie. Leo, à la recherche d’un futur hors de son pays, croise son chemin. Un jeu de miroirs entre le vieil homme et la jeune femme nous permet de voyager dans le temps et d’imaginer un futur plus serein pour tous les deux.

Commentaires :  réalisateur, producteur, co-producteur luxembourgeois, Donato Rotunno est un homme multi-casquettes qui a fait ses études à l’IAD. Il a notamment coproduit le film de Stéphane Streker « Noces ». « Io Sto Bene » est son 4è long métrage.

Copyright DR

« Venom : Let there be carnage » action, fantastique de Andy Serkis avec Tom Hardy, Stephen Graham, Woody Harrelson.

Le Pitch :  Tom Hardy est de retour sur grand écran sous les traits de Venom, l’un des personnages les plus complexes de l’univers Marvel.

Commentaires : « Mad Max : Fury Road », « Star Wars : les derniers Jedi », « Dunkerque », « Cicero » font partie de la filmographique de Tom Hardy, cet acteur britannique de 44 ans. Avec « Venom », il entre dans l’univers Marvel avec brio. Si le premier opus, appelé tout simplement « Venom » a été descendu par la critique, il n’empêche que le film a rencontré un succès colossal à travers le monde récoltant pas moins de 854 millions de dollars pour un budget de 100 millions de dollars. Parfois, il est plus intéressant d’investir dans le cinéma plutôt que dans la bourse ! 

Copyright 2021 CTMG, Inc.

A L’AFFICHE ET DÉJÀ VU POUR VOUS

« Eiffel » drame, biopic, comédie de Martin Bourboulon avec Romain Duris, Emma Mackey, Pierre Deladonchamps

Le Pitch : venant tout juste de terminer sa collaboration sur la Statue de la Liberté, Gustave Eiffel est au sommet de sa carrière. Le gouvernement français veut qu’il crée quelque chose de spectaculaire pour l’Exposition Universelle de 1889 à Paris, mais Eiffel ne s’intéresse qu’au projet de métropolitain. Tout bascule lorsqu’il recroise son amour de jeunesse. Leur relation interdite l’inspire à changer l’horizon de Paris pour toujours.

Avis : ce film, qui a connu de multiples rebondissements depuis l’écriture d’un premier scénario en 1990, mérite à lui seul un long métrage. A peu de choses prêts, Gérard Depardieu et Isabelle Adjani auraient pu partager l’affiche, des retrouvailles depuis « Camille Claudel » de Bruno Nuytten. Après que le scénario soit passé de mains en mains, il finit par aboutir dans celles de Martin Bourboulon qui ne se dégonfle pas vis-à-vis du budget important qu’il devra gérer et encore moins face à l’ampleur du travail à effectuer. Le résultat financier se voit clairement à l’image, la reconstitution du Paris de fin du XIXè est fabuleux. Et, si l’histoire d’amour n’est pas plus passionnante qu’une autre histoire d’amour, « Eiffel » est passionnant parce qu’on y apprend beaucoup sur la dame de fer qui a failli ne jamais exister et qui doit « la vie » à une certaine Adrienne. « Eiffel » est une belle réussite tant au niveau de la réalisation que de l’interprétation de la part de Romain Duris en Eiffel, Emma Mackey en Adrienne et Pierre Deladonchamps en Antoine Restac, le journaliste.

Cote : 4/5

Copyright Antonin Menichetti

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This