PROGRAMME CINEMA EN PROVINCE DE LUXEMBOURG

Nov 24, 2021 | Cinema, Cinémas, Province de Luxembourg, Province de Luxembourg2, Cultures | 0 commentaires

Info>>lux >> Thémes >> Cultures >> Cinémas >> PROGRAMME CINEMA EN PROVINCE DE LUXEMBOURG

DU 24 NOVEMBRE AU 1ER DECEMBRE 2021

Thibaut Demeyer

EFFETS DE MODE

Cette semaine est la semaine de la haute couture avec « La Maison Gucci » de Ridley Scott et « Haute couture » le second film de Sylvie Ohayon qui nous fait découvrir les coulisses de chez Dior. Entre ces deux films, Emmanuelle Bercot nous plonge en plein drame avec « De son vivant » et Audrey Estrougo nous emmène dans le milieu du rap.

« La Maison Gucci » biopic, drame de Ridley Scott avec Adam Driver, Lady Gaga, Jeremy Irons, Al Pacino, Jared Leto.

Le Pitch : Gucci est une marque reconnue et admirée dans le monde entier. Elle a été créée par Guccio Gucci qui a ouvert sa première boutique d’articles de cuir de luxe à Florence il y a exactement un siècle. À la fin des années 1970, l’empire italien de la mode est à un tournant critique de son histoire. Si l’entreprise rayonne désormais à l’international, elle est handicapée par des rumeurs de malversations financières, une innovation en berne et une dévalorisation de la marque. Le groupe est dirigé par les deux fils du fondateur – Aldo, personnage rusé et haut en couleur, et son frère Rodolfo, beaucoup plus froid et traditionnel. Pugnace, Aldo n’a pas la moindre intention de céder le contrôle de l’empire à qui que ce soit – et certainement pas à son fils Paolo, garçon fantaisiste qui aspire à devenir styliste. Quant à Maurizio, fils timide et surprotégé de Rodolfo, il a davantage envie d’étudier le droit que de diriger un groupe de luxe mondialisé. C’est alors que Maurizio tombe amoureux de la ravissante et manipulatrice Patrizia Reggiani et, contre l’avis de son père, décide de l’épouser. Lorsqu’Aldo se découvre des affinités avec Patrizia, il réussit, avec l’aide de la jeune femme, à convaincre son neveu de renoncer à ses ambitions juridiques pour intégrer l’entreprise dont il devient, de facto, le probable héritier. Ce qui ne manque pas de nourrir la rancœur de Paolo, dont le talent n’est pas à la hauteur de ses rêves artistiques…

Commentaires : Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous »

Copyright 2021 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc.

 « Suprêmes » biopic, musical de Audrey Estrougo avec Théo Christine, Sandor Funtek, Félix Lefebvre

Le Pitch : 1989. Dans les cités déshéritées du 93, une bande de copains trouve un moyen d’expression grâce au mouvement hip-hop tout juste arrivé en France. Après la danse et le graff, JoeyStarr et Kool Shen se mettent à écrire des textes de rap imprégnés par la colère qui couve dans les banlieues. Leurs rythmes enfiévrés et leurs textes révoltés ne tardent pas à galvaniser les foules et … à se heurter aux autorités. Mais peu importe, le Suprême NTM est né et avec lui le rap français fait des débuts fracassants !

Commentaires : ce projet qui veut réhabiliter le hip-hop en France a vu le jour à la suite du livre autobiographique de JoeyStarr. « Suprêmes » est le premier film sur NTM alors que jusqu’ici JoeyStarr et Kool Shen avaient refusé. A noter que « Suprêmes » couvre la période 1989-1992, soit l’origine du groupe.

Copyright Gianni Giardinelli

« Haute couture » comédie dramatique de Sylvie Ohayon avec Nathalie Baye, Pascale Arbillot, Lyna Khoudri

Le Pitch : première d’atelier au sein de la Maison Dior, Esther participe à sa dernière collection de Haute Couture avant de prendre sa retraite. Un jour, elle se fait voler son sac dans le métro par Jade, 20 ans. Mais celle-ci, prise de remords, décide de lui restituer son bien. Séduite malgré elle par l’audace de la jeune fille et convaincue qu’elle a un don, Esther lui offre la chance d’intégrer les ateliers de la Maison Dior comme apprentie. L’occasion de transmettre à Jade un métier exercé depuis toujours pour la beauté du geste…

Commentaires : tout comme pour son premier film « Papa is not a Rolling Stone », la réalisatrice Sylvie Ohayon présente une œuvre à l’arrière-goût autobiographique même si celle-ci est moins prononcée que pour sa première œuvre. La partie dite autobiographique se repose sur la relation que le personnage de Nathalie Baye entretien avec celui interprété par Lyna Khoudri que nous avons pu voir dans « Gagarine », « The French Dispatch » de Wes Andersen et présenté en compétition au dernier Festival de Cannes, « Hors Norme » d’Eric Toladeno et Olivier Nakache. Lyna Khoudri n’est dès lors pas une nouvelle venue dans le monde du 7è Art. 

Copyright Roger DO MINH - LES FILMS DU 24.

« De son vivant » drame d’Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Cécile de France.

Le Pitch : un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour « danser » avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie : mourir de son vivant.

Commentaires : « De son vivant » a été présenté au dernier Festival de Cannes. C’est la troisième fois que Catherine Deneuve tourne sous la direction d’Emmanuelle Bercot et la seconde pour Benoît Magimel. La particularité de ce film est que le personnel hospitalier, en ce compris le cancérologue, le docteur Sara, ne sont pas des acteurs professionnels mais bien du personnel soignant. 

Copyright Laurent CHAMPOUSSIN/LES FILMS DU KIOSQUE

Mots clés :

Thibaut Demeyer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This