Piche-Cacayes de Bastogne

Les Piche-Cacayes de Bastogne ont 25 ans !

 Les Piche-Cacayes de Bastogne ont 25 ans ! Né d’un « Chiche qu’on fait le carnaval », prononcé lors d’une soirée entre anciens de la JCI Bastogne un soir d’hiver 1994, le groupe des Piche Cacayes qui ne devait vivre qu’un hiver et un printemps s’est rapidement développé et structuré ; il a rapidement établi ses rites, ses musiques, ses traditions, son « bailècè », ses patates au lard !

D’ emblée les Piche-Cacayes se positionnèrent dans le tradition : le nom d’ abord qui pour les vieux Bastognards rappelle immédiatement les sales gosses du « palava » et les autres sales gosses du « palayo » qui se battaient dans les « papodris » à coups de bâton et de lance-pierres , les costumes qui évoquent les gamins d’entre deux guerres, les patates au lard qui rappellent les repas frugaux des gens du peuple avec en passant un petit clin d’œil aux Gilles de Binche qui sont le modèle inaccessible des Piche Cacayes, comme d’ailleurs le rythme de polka des mélodies Piche Cacayes, le masque, qui permet aux timides…ou aux « notables de « Piche-Cacayer » incognito…

 Piche-Cacayes de Bastogne

Tout ceci amena plus de cinq-cents amateurs de carnaval à rejoindre le groupe pour un passage plus ou moins long ; trois-cents sont actifs à ce jour, mais tous bien sûr ne participent pas à tout !

De carnaval en carnaval, les Piche Cacayes et leurs 300 kg de patates au lard sont devenus un des groupes phares du Pat’carnaval et certainement un des plus aimés et attendus par le public… à défaut de l’être par le jury qui semble ne pas les voir…

 Piche-Cacayes de Bastogne

Ce n’est pas un hasard si quatre des quinze « GEDIWIs » sont issus du groupe !

 Piche-Cacayes de Bastogne

Il faut dire que leur communication n’a jamais été à la traine : articles dans les journaux, reportages radio et TV, émissions sur « Bastogne TV » affiches, présentation d’une liste bidon aux élections communales, remise, en grande pompe et en présence des autorités folkloriques bruxelloises d’un costume Piche à Manneken-Pis; Patate d’or, d’argent et de bronze, ambassades à Wiltz ou à Koekelberg lors d’évènements culturels soutenus par la ville de Bastogne, plats « Piche Cacayes » sur la carte des principaux restaurants de Bastogne, recettes de cuisine « à la mode Piche », tournée des café (reprise par la Pat’Carnaval), CD dans les Juke–box des bistrots, sets de table dans les restaurants, grandes bâches sur les façades pour les Xe et XXVe anniversaires, cachet d’oblitération du courrier pour vendre le « pat ’carnaval » aux quatre coins de la Belgique, voire du monde, présence sur « Liège Bastogne Liège » et lors d’ évènements majeurs en ville, présence « décorative » à la demande de l’ ACAIB, à la Nuts Night Run, ou d’autres associations locales, présence constante sur les réseaux sociaux, visites dans les écoles et à la maison de repos, etc., etc.

  Piche-Cacayes de Bastogne

Les « Piche Cacayes » sont sans nul doute d’excellents ambassadeurs de Bastogne et de son carnaval ! alors, félicitations à tous, et « ad multos annos ».


DÉCOUVREZ NOS PHOTOS SUR LES CARNAVALS EN PROVINCE DE LUXEMBOURG