Marjorie Laforge de Chiny  : Miss Belgique 2019 ?

Marjorie Laforge de Chiny : Miss Belgique 2019 ?

Je m’appelle Marjorie et j’aimerais représenter la province du Luxembourg pour le concours miss Belgique 2019. Mais avant de vous demander de voter pour moi, j’aimerais me présenter.

J’habite à Chiny, un petit village de Gaume, d’à peine 400 habitants, mais qui vaut le détour. Rien que pour ses bois, on pourrait y aller en toutes saisons, mais le meilleur moment pour s’y promener, c’est en été, car on peut également en profiter pour aller faire un tour de kayak sur la Semois. J’adore aussi aller au festival des contes de Chiny, à la mi-juillet chaque année, où les rues du village se remplissent d’amateurs de la langue française, des contes, légendes et autres histoires de la région, mais aussi du monde entier. Si vous aimez ce genre de festival, vous devez également connaitre le festival d’art de rue à Chassepierre. Si vous y allez cette année, nous nous y croiserons sûrement, car c’est également devenu une habitude pour moi.

IMG 1816

Je n’ai pas toujours été une fille de Chiny. Depuis toute petite, j’ai déjà vécu dans plusieurs villages de la province. On peut donc dire que je suis une vraie fille de la province !

Jusqu’à mes 7 ans, j’ai vécu à Houdemont. Mes premières années au Moulin, puis dans la rue du Moulin. J’aimais les transports atypiques, ainsi j’aillais parfois jusqu’à l’école communale avec ma maman à cheval ou je traversais le village dans ma petite voiture électrique pour aller voir mes amis à la ferme.

IMG 20180726 195135

J’ai ensuite vécu à Marbehan jusqu’à mes 13 ans, à la rue des Anglières, non loin de l’épicerie locale. J’y ai testé les deux écoles primaires, puis j’ai fait mes secondaires à Izel. Je me baladais souvent dans le coin du Bois-Des-Isles, où j’ai appris à faire du vélo. Etant petite, j’ai fait du judo pendant deux ans au club du village. J’ai ensuite fait de la danse à Arlon et quelques années plus tard à Chiny. D’ailleurs, si on aime danser, il y a chaque année à Marbehan le festival génération 80 qui se déroule durant le mois de septembre.

IMG 20180726 211212

J’ai également habité à Suxy, ce petit village entre Chiny et Neufchâteau, dans la rue de Neufchâteau. Je n’y ai pas vécu longtemps, mais assez pour y découvrir des coins magnifiques perdus dans les bois, près de la rivière, où on trouve des myrtilles en été et des champignons en automne. A la belle saison, on peut aussi y trouver des scouts, qui apprécient autant que moi les forêts de nos régions. Ce village m’a fait découvrir le sport le plus étrange que je connaisse, la pétanque à boules carrées ! C’est aussi là que j’ai rencontré une autre candidate de la province, Barbara, qui est originaire du village.

2018 06 14 14 16 06

C’est après avoir vécu dans tous ces villages, avec chacun leur histoire, que je suis arrivée à Chiny, il y a 4 ans. Avec tout ça, aujourd’hui, je suis une jeune femme qui aime énormément notre province et surtout sa nature. Je continue à visiter différents coins de la province afin d’apprendre à toujours mieux la connaitre. Je cherche chaque année à découvrir de nouveaux marchés, évènements, et, évidemment carnavals de la province.

2018 06 14 16 55 19

Côté études, j’ai fait deux années à Virton pour devenir institutrice, mais même si ce métier est vraiment beau et que j’adore les enfants, je vais maintenant me tourner vers des études de communication à Bruxelles. J’aime beaucoup la mode, c’est ma passion, et j’aimerais devenir un jour journaliste mode. Le journalisme est un métier magnifique, où l’on est toujours en mouvement, où l’on doit se surpasser et où le quotidien n’existe pas, c’est pourquoi je pense qu’il pourrait vraiment me convenir.

2018 06 22 15 01 41

Toute mon enfance, j’ai bien plus souvent passé mon temps dehors, en pleine nature qu’à m’apprêter et me faire belle. Lorsque je regardais l’émission miss Belgique, ces filles qui étaient toutes si belles m’intriguaient et je ne les comprenais pas. Il y a quelques mois, c’est suite à une annonce sur Facebook que je me suis inscrite, car je me suis dit que je pourrais enfin découvrir et comprendre cet univers. Et depuis que je suis dans le concours, j’ai rencontré des filles formidables avec lesquelles on se serre les coudes. J’ai même découvert que je pouvais être photogénique et que j’aime la sensation qui nous envahit lorsque l’on défile devant un public, quand tout d’un coup, on oublie tous ses défauts et on pense juste à marcher sans tomber. Le concours est aussi très utile pour mon futur métier, j’y rencontre des photographes et journalistes avec qui je peux discuter. C’est d’ailleurs grâce au concours qu’un journaliste d’info-lux m’a contactée pour faire cet article, et je l’en remercie car c’est un véritable tremplin pour moi. Que ce soit pour miss Belgique ou pour plus tard.

received 1312693492196969

Merci également à tous ceux qui ont lu jusqu’ici.

Vous pouvez me soutenir dans l’aventure en envoyant MLX09 par sms au 6665 (1€ par sms).

Les sms sont très importants car ils comptent pour 1/3 dans l’élection de la miss provinciale.

2018 07 16 17 11 45

Je cherche également toujours des sponsors pour mes flyers, donc si une entreprise de la région est intéressée, n’hésitez pas à me contacter sur ma page Facebook

( Miss Luxembourg 2019 Candidate 09 Marjorie Laforge ).

tsescorts.com