Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> ACTUALITES >> Actualités en province de Luxembourg >> Arlon > Nouvel échevin > Qui est-il ?

Qui êtes-vous Olivier Waltzing ?

Marié et père de deux grands enfants (23 et 20 ans), j’habite la commune arlonaise depuis 1996 et plus précisément le village de Sterpenich d’où est originaire mon épouse, depuis 2000. Je suis un jeune quinquagénaire, sportif à mes heures.

La vie associative ainsi que la dynamique villageoise m’ont toujours intéressé. Que ce soit via le patro, dans ma Gaume natale, en tant que patronné puis moniteur, les clubs de sports (fondateur d’une équipe de mini-foot, joueur de football et membre du comité) ou les associations (fondateur de l’association de village de Sterpenich en 2005 et secrétaire/fondateur de Sterpe’Move à la fin 2013), j’aime rassembler les personnes.

Cet état d’esprit attire inévitablement le monde politique. Après une première expérience en

2006, je m’étais pourtant dit que cela n’était pas forcément pour moi. Ma famille et des amis pensaient le contraire… Ils ont eu gain de cause quand le MR m’a abordé en 2018. Je les en remercie.

Olivier Waltzing

Et vous avez été élu cette fois, avec un score remarquable

Je ne parlerais pas de score remarquable (ndlr : 3è score de la liste) mais d’un score permettant de jouer un rôle actif.

Puisque votre parti est au pouvoir, pourquoi n’avez-vous pas été échevin tout de suite avec un tel résultat ?

En politique, comme dans une carrière professionnelle, ce qui compte, c’est la cohérence sur le long terme. Plusieurs facteurs ont été pris en compte dans notre réflexion.

Au niveau politique, je voulais monter en compétences et au niveau professionnel, préparer le terrain pour que mon employeur ne soit pas pénalisé par mon parcours politique. En étant conseiller, je laissais mon prédécesseur me former en clôturant certains projets. Ce mandat, combiné au rôle de chef de groupe MR, m’ont permis de bien comprendre le fonctionnement de notre Commune, d’appréhender la dynamique politique, tant des autres partis que du mien. Et en parallèle, j’ai pu structurer le temps partiel chez mon employeur, former mes collègues et assurer une parfaite transition.

En devenant échevin aujourd’hui, n’avez-vous pas pris un risque professionnel ?

Olivier Waltzing ?

C’est une question qui m’est régulièrement posée. Je ne sais pas si c’est un risque professionnel à proprement parler, je dirais que c’est un choix - au moins momentané - de carrière. Je connais mon métier et ai voulu ce mandat politique. Ne dit-on pas que choisir, c’est renoncer ? Lorsqu’on se lance en politique, c’est avant toute chose pour y apporter notre vision et orienter les débats. Je connaissais dès le départ les règles du jeu. C’est donc un risque « mesuré » que j’ai pris.

Je ne suis pas un travailleur qui considère que la réussite de sa vie se mesure matériellement. Ma perception des choses est tout autre : la vie peut s’arrêter tellement vite, notre passage sur terre est tellement furtif que nous ne sommes pas nés pour être égoïstes.

Oeuvrer pour ses pairs, son voisin, l’intérêt commun et les générations actuelles et futures, voilà ce qui me fait me lever le matin.

Quelles sont vos compétences scabinales Olivier Waltzing ?

Olivier Waltzing

En premier lieu, je citerai l’urbanisme et l’aménagement du territoire. Il s’agit, à mes yeux, d’échevinats structurants dans une commune au même titre que celui des finances. Comme me l’a indiqué le Fonctionnaire délégué (Région Wallonne – fonctionnaire délégué par le Ministre) lors de notre première rencontre, il ne faut jamais oublier que, au travers de l’aménagement du territoire, il y a des humains, des propriétaires terriens, des impacts sociaux, économiques et financiers parfois colossaux.

En second lieu, il y a l’informatique communale. Cela représente la gestion de sites Internet, de nombreuses applications et d’un parc informatique conséquent. C’est aussi la vitrine de notre Commune.

Ensuite, il y a la gestion du personnel communal, les aînés ainsi que les mouvements patriotiques.

De beaux mandats avec un volet humain important qui me passionne et me réjouit.

Vous parliez d’apporter votre vision. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Comme vous le savez, je suis un travailleur frontalier qui, chaque jour, voit l’impact du Grand-

Duché de Luxembourg sur notre commune. On ne peut nier que c’est généralement un atout pour nos régions. Néanmoins, certains aspects positifs ont leur revers de la médaille auquel il faut être attentif.

Voici trois exemples très parlants :

  • La mise en place des chèques « Service accueil » au Grand-Duché de Luxembourg a eu pour impact en Belgique, la fermeture/faillite de nombreuses crèches pour enfants.
  • Le plan d’aménagement du territoire grand-ducal va limiter l’urbanisation par commune à 0,25 ha/jour (sachant qu’aujourd’hui Steinfort est à 1,11ha/jour d’urbanisation).  Cela va donc exercer une influence considérable sur Arlon.  Le pouvoir politique a donc deux choix :
    • Soit limiter également l’urbanisation au risque de voir les prix d’achat et de location exploser,
    • Soit accepter l’urbanisation au risque de voir Arlon se bétonniser.
  • Plus positivement, le salaire grand-ducal, généralement moins imposé qu’un salaire belge, permet à de nombreux indépendants arlonais de bénéficier de ce pouvoir d’achat supplémentaire de nos concitoyens.

Ma vision est donc de poursuivre notre rapprochement avec cette puissance économique mondiale (à certains égards, il s’agit de la 2ème puissance au monde derrière New York) et de travailler en concertation aux solutions innovantes pour demain. Je pense à la mobilité en général, à la fermeture du passage à niveau de Sterpenich en particulier dont la solution pourrait être trouvée conjointement avec Steinfort, au secteur de la santé - pourquoi l’hélicoptère médicalisé du Luxembourg (Luxembourg Air Rescue) ne peut-il pas venir en aide en Belgique ? – à l’enseignement (nous avons l’ULG à Arlon et l’UNI à Luxembourg), aux zones

Olivier Waltzing

multifonctionnelles à l’image de ce qui se fait entre Genève et Annemasse afin de rapprocher les entreprises et les travailleurs, au secteur de l’agriculture, à l’énergie.

Olivier Waltzing, avez-vous d’autres rôles/mandats actuellement ?

Des rôles convergents, à savoir membre du bureau provincial du MR, de la cellule communication du MR provincial, administrateur de Sofilux et membre - fondateur d’une cellule de réflexion appelée www.effet-frontiere.eu

Olivier Waltzing
Arlon > échevin > Olivier Waltzing

Que pouvons-nous vous souhaiter pour 2023 ?

D’abord, la validation du SDC ou le Schéma de Développement Communal. Cela représente un intérêt pour tous les concitoyens de notre belle commune car cela permet d’encadrer les évolutions futures et donc rencontrer les besoins des habitants ainsi que ceux des architectes.

Une fois le SDC validé, on pourra l’étayer par des chartes permettant une bonne compréhension des parties prenantes pour un déploiement concret optimal. Cela comprend par exemple, la mise en place de tiny houses, de panneaux solaires sur les immeubles privés ou encore la gestion des colocations.

Si vous m’autorisez un second voeu, ce serait d’optimiser nos services aux citoyens par une modernisation digitale qui faciliterait également la vie de nos employés. Avec le D.G, on partage la vision que cela passe notamment par l’ajout de moyens humains.

Olivier Waltzing
Arlon > échevin > Olivier Waltzing

Arlon > échevin > Olivier Waltzing

infos Arlon

  • Arlon > vœux du PS
    Soirée des vœux du PS Arlon Le PS Arlon a fait part de ses bons vœux ce vendredi 20 janvier Vendredi dernier, le 20 janvier 2023, le PS Arlon s’est rassemblé pour partager ses bons vœux avec une soixantaine de militants. Durant cette chaleureuse soirée, Mélissa Hanus, Présidente de la Fédération du PS Luxembourg, accompagnée […]
  • Arlon > Nouvel échevin > Qui est-il ?
    Qui êtes-vous Olivier Waltzing ? Marié et père de deux grands enfants (23 et 20 ans), j’habite la commune arlonaise depuis 1996 et plus précisément le village de Sterpenich d’où est originaire mon épouse, depuis 2000. Je suis un jeune quinquagénaire, sportif à mes heures. La vie associative ainsi que la dynamique villageoise m’ont toujours […]
  • Pièce de théâtre > Arlon
    Pièce de théâtre à Arlon Découvrez « A la poursuite de l’oie sauvage » la pièce de théâtre à la maison de la culture de Arlon ce 19 février à 11h et 16h. C’est l’histoire d’une petite fille qui entame un voyage pour retrouver l’oie à la belle tache noire. Dans notre histoire, chacun cherche aussi quelque […]
  • Théâtre Arlon > Edmond
    Edmond la pièce de théâtre à Arlon le 14 février Edmond, la pièce de théâtre aux 5 Molières d’Alexis Michalik, dans une distribution 100% belge, joyeuse et fantasque présentée à Arlon le 14 février 2023. À presque 30 ans, Edmond Rostand est fauché et en manque d’inspiration. En désespoir de cause, il propose à l’immense […]
  • Exposition Arlon > Philippe Guichart
    Exposition « Les chemins de papier » de Philippe Guichart à Arlon C’est à l’artiste arlonais Philippe Guichart de présenter ses Chemins de Papier, une œuvre aussi singulière qu’attachante au programme 2022 – 2023 de l’Espace Beau Site. Après une formation en publicité, un imposant parcours à l’Académie des Beaux-Arts de la Ville d’Arlon en dessin, gravure, […]
  • Carnaval > Arlon
    Carnaval de Arlon Découvrez le carnaval de Arlon avec au programme cortèges, concert et bal déguisé. Il se déroulera du 11 au 12 mars 2023. Ce carnaval est organiser par l’asbl arlon-carnaval. Il débute par la remise des clés de la Ville au Prince du carnaval. Il est choisi parmi les jeunes commerçants arlonais. Le […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mots clés :

ARLON Photos portrait

Infos >> Partenaires

janvier 2023
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This