Logo info Brabant Wallon

Amnéville > Concert > Grand Corps Malade

Fév 26, 2024 | 2 la x photographie, Agenda, Agenda Concerts, Amneville, Amnéville, France, Grand-Est, Musique, Nadia HAMAMA

Info>>lux >> Activité à faire en >> Agenda >> Agenda Concerts >> Amnéville > Concert > Grand Corps Malade

Grand Corps Malade en concert au Galaxie d’Amnéville

Samedi 03 février 2024, c’était le feu au Galaxie à Amnéville : Grand Corps Malade a mis le feu devant 7 000 spectateurs en transe au Galaxie de Amneville.

Il était une fois à 20h une première partie promettante

Elena Copsi nous a fait découvrir son EP envoûtant, des morceaux organiques et harmonieux, un mélange de pop et d’electronica, c’était fabuleux !

« RDV » et « Demain » démontrent sa plume incisive, entre bossa nova et hip-hop, une diversité expressive. Elena Copsi, une artiste polyvalente, un spectacle hors du commun, une ambiance démente.

« Vous êtes mon reflet, je suis votre reflet… »

20h50 : c’est l’heure du show pour Grand Corps Malade. Il a défendu sur scène son 8e album Reflets, un disque plus intime, un titre qui nous ressemble qui nous reflète.

Des textes forts et sensibles sur la parentalité, l’amour, l’urgence climatique.

Accompagné de six musiciens, ses « six gros barbus » comme il les appelle, il a tout déchiré, c’était magique !

Il n’a pas oublié ses classiques, « Roméo kiffe Juliette » résonne toujours

Une histoire d’amour entre une juive et un musulman en plein jour. De quoi nous rappeler que l’actualité d’hier reste celle d’aujourd’hui. Grand Corps Malade a mis de l’humour, a fait participer le public… Un spectacle visuel, puissant et poétique, c’était fantastique !

L’émotion était au rendez-vous, un moment chaleureux et partagé

Le concert s’est terminé sur une note dansante, tout le monde s’est levé à sa demande , beaucoup l’ont rejoint devant la scène et tout le monde s’est lâché.

Grand Corps Malade a mis le feu, Amnéville s’en souviendra .

Ce soir-là, c’était du grand art, du slam qui fait vibrer.

Et les titres résonnent encore : Retiens tes rêves, Rue Lafayette… Je serai là, 2083, La sagesse, des mots qui touchent, qui marquent… Deauville et Nos plus belles années, pour finir en beauté !

Grand Corps Malade a tout donné, c’était une soirée sacrément animée. Et surtout il n’a pas manqué de remercier Camille Lellouche, Louane et Kimberose qui étaient présentes grâce aux écrans. Vive la magie du progrès, les spectateurs ont pu écouter ces duos. Ils ont même pu chanter un duo à la place de Louane en mode karaoké.

Des remerciements pour tous !

Grand Corps Malade a clôturé le spectacle en remerciant le public d’Amnéville sans oublier d’y associer  tous ceux qui ont contribué au succès de ce concert. C’est ainsi que musiciens, techniciens… sont montés sur scène pour un final incroyable.

Bonus Interview de Elena Copsi.

Elena Copsi avait invité ses fans au « Merch » après le spectacle pour une séance de dédicace. Nous avons pu échanger et elle a accepté de répondre à quelques questions…

Infolux : Pouvez-vous nous parler de votre premier EP et de l’inspiration derrière ces chansons ?

Elena Copsi : Je m’inspire de toutes mes impasses ; la peur de se lancer, la quête du bonheur ; des choses difficiles que j’ai du mal à verbaliser autrement qu’en musique, mais j’aime bien traiter aussi de sujets plus légers comme l’amour, le bonheur d’être avec des gens qu’on aime, les moments apaisants …

Infolux : Quel a été le processus de création pour cet EP et quels ont été les défis rencontrés ?

Elena Copsi : J’ai travaillé un an sur mon premier EP, le temps de bien définir mon son, en m’entourant de gens que j’admire pour le travail et avec qui j’ai de vraies affinités musicales

Infolux : Quel message ou émotion espérez-vous transmettre à travers votre musique avec cet EP ?

Elena Copsi : J’aime bien que mes chansons aient quelque chose de « confortable », de réconfortant 

Infolux : Quels sont vos projets futurs en tant qu’artiste et quels sont vos objectifs à court et long terme ? 

Elena Copsi : Faire des chansons ! Un deuxième EP et puis, j’espère, un album

Infolux : Quelles émotions avez-vous ressenties en montant sur scène pour le premier concert avec Grand Corps Malade ?

Elena Copsi : De la gratitude

Infolux : Quels sont les moments forts que vous retenez de ce concert ?

Elena Copsi : Les regards bienveillants du public, la pression qui redescend après le live, être avec les musiciens, l’aventure en Tourbus.

Journaliste : Nadia HAMAMA

Photographe : 2 la X Photographie & Florian Ruspini

PHOTOS :

2 La X Photographie :

Florian Ruspini :

Découvrez d’autres articles sur les évènements récents

0 commentaires

Rotary

Le Rotary Club d’Attert, Sûre et Semois Le...

Nos sponsors