Programme cinéma de la Province du Luxembourg et du Luxembourg

Sep 21, 2021 |  Bastogne, ACTUALITES, Arlon, Cinema, Cinémas | 0 commentaires

Info>>lux >> Thémes >> Cultures >> Cinémas >> Programme cinéma de la Province du Luxembourg et du Luxembourg

Semaine du 22 au 29 septembre 2021

Thibaut Demeyer

L’évènement « Fortis film day » sera présent cette semaine dans tous les cinémas de la Province de Luxembourg et au grand-duché de Luxembourg pour autant qu’ils participent au film day. La particularité de cet évènement est une projection unique pour chaque avant-première. En marge de cet évènement, nous retiendrons deux incontournables en l’occurrence « Stillwater » avec Matt Damon et Camille Cottin ainsi que « Tout s’est bien passé » avec Sophie Marceau et André Dussolier. Deux films présentés lors du dernier Festival de Cannes. Thibaut Demeyer

PROGRAMMATION PROVINCE DE Luxembourg

« Stillwater » Thriller, drame de Tom Mc Carthy avec Matt Damon, Camille Cottin, Abigail Breslin. Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous »

« Tout s’est bien passé » drame de François Ozon avec Sophie Marceau, André Dussolier, Géraldine Pailhas. Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous »

Les films de “Fortis film day” présentés que lors d’une soirée :

“Le trésor du petit Nicolas” comédie, famille deJulien Rappeneau avec Ilan Debrabant, Jean-Paul Rouve, Audrey Lamy

Le Pitch : dans le monde paisible du petit Nicolas, il y a Papa, Maman, l’école, mais surtout, sa bande de copains. Ils s’appellent Les Invincibles, mais ils sont avant tout inséparables. Du moins le pensent-ils. Car quand Papa reçoit une promotion et annonce que la famille doit déménager dans le sud de la France, le petit monde de Nicolas s’effondre.
Comment imaginer la vie sans ses meilleurs amis ? Sans les croissants d’Alceste, les lunettes d’Agnan, les bêtises de Clotaire, loin de leur cher terrain vague ? Aidé par ses copains, Nicolas se met en quête d’un mystérieux trésor qui pourrait lui permettre d’empêcher ce terrible déménagement.

Copyright Jérôme Prébois

“Aline” comédie musicale de Valérie Lemercier avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud

Le Pitch : Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun.

Copyright RECTANGLE PRODUCTIONS/GAUMONT/TF1 FILMS PRODUCTION, DE L’HUILE/ PRODUCTIONS CARAMEL FILM INC./PCF ALINE LE FILM INC./BELGA PRODUCTIONS

“Le peuple loup” animation, aventure, famille deTomm Moore, Ross Stewart avec Lévanah Solomon, Lana Ropion, Serge Biavan

Le Pitch : en Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière meute de loups. Mais un jour, lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, petite fille le jour, louve la nuit. Désormais pour Robyn, ayant rejoint elle aussi le peuple des loups, la menace ne vient plus des loups, mais bien des hommes !

Copyright Apple TV+

“Tout nous sourit” comédie deMelissa Drigeard avec Elsa Zylberstein, Stéphane De Groodt, Guy Marchand

Le Pitch : tout sourit à Audrey et Jérôme. Ils ont trois merveilleux enfants et leurs métiers les passionnent. Le temps d’un week-end, ils partent chacun de leur côté… Avec leurs amants respectifs. Sauf qu’ils ont la même idée : aller dans leur maison de campagne. Quand ils se retrouvent nez à nez, c’est l’explosion. Arrivent alors les parents d’Audrey, puis leurs enfants et enfin sa sœur. Le quatuor n’a pas d’autre choix que jouer la comédie pour sauver les apparences. Mais très vite le vernis et les nerfs craquent…

Copyright D. Koskas

« Cigare au miel » drame deKamir Aïnouz avec Zoé Adjani, Amira Casar, Lyes Salem

Le Pitch : Selma, 17 ans, vit dans une famille berbère et laïque, à Neuilly-sur-Seine, en 1993. Lorsqu’elle rencontre Julien, un garçon provocateur, elle réalise à quel point les diktats du patriarcat contrôlent son intimité. Alors que Selma décide de découvrir la puissance et les dangers de son propre désir, l’équilibre de sa famille se fissure et la terreur du fondamentalisme émerge dans son pays d’origine.

Copyright Eliph Willow

“The nest” drame, thriller deSean Durkin avec Jude Law, Carrie Coon, Charlie Shotwell.

Le Pitch : dans les années 1980, Rory, un ancien courtier devenu un ambitieux entrepreneur, convainc Allison, son épouse américaine, et leurs deux enfants de quitter le confort d’une banlieue cossue des États-Unis pour s’installer en Angleterre, son pays de naissance. Persuadé d’y faire fortune, Rory loue un vieux manoir en pleine campagne où sa femme pourra continuer à monter à cheval. Mais l’espoir d’un lucratif nouveau départ s’évanouit rapidement et l’isolement fissure peu à peu l’équilibre familial.

Copyright Sean Durkin

“Last night in soho” thriller-épouvante-horreur deEdgar Wright avec Thomasin McKenzie, Anya Taylor-Joy, Matt Smith 

Le Pitch : LAST NIGHT IN SOHO met en scène l’histoire d’une jeune femme passionnée de mode et de design qui parvient mystérieusement à retourner dans les années 60 où elle rencontre son idole, une éblouissante jeune star montante. Mais le Londres des années 60 n’est pas ce qu’il parait, et le temps semble se désagréger entrainant de sombres répercussions.

Copyright DR

“L’homme de la cave” thriller dePhilippe Le Guay avec François Cluzet, Jérémie Renier, Bérénice Bejo

Le Pitch : à Paris, Simon et Hélène décident de vendre une cave dans l’immeuble où ils habitent. Un homme, au passé trouble, l’achète et s’y installe sans prévenir. Peu à peu, sa présence va bouleverser la vie du couple.

Copyright Caroline Bottaro

“Copshop” thriller, action deJoe Carnahan avec Gerard Butler, Frank Grillo, Ryan O’Nan

Le Pitch : un poste de police d’une petite ville devient le champ de bataille d’un tueur à gages, d’une flic débutante mais ingénieuse et d’un escroc qui s’est réfugié derrière les barreaux car il n’a pas d’endroit où fuir.

Copyright : DR

« Words on bathroom walls » drame, romance deDe Thor Freudenthal avec Charlie Plummer, Taylor Russell McKenzie, Molly Parker

Le Pitch : Adam est un lycéen atteint de schizophrénie paranoïde qui lutte contre de violentes hallucinations. Heureusement, un traitement expérimental pourrait lui permettre de cacher sa maladie à ses pairs et surtout à Maya, la fille de ses rêves.

Copyright : DR

“The protege” thriller de Martin Campbell avecMaggie Q, Samuel L. Jackson, Michael Keaton

Le Pitch : Rembrandt et Anna sont les deux plus grands assassins du monde. Pendant des années, ils ont parcouru le monde et se sont disputés des contrats de grande envergure. Quand le mentor d’Anna, Moody, est assassiné, les anciens ennemis forment une alliance. Ils retournent au Vietnam afin de mettre la main sur l’assassin.

Copyright Leonine

PROGRAMME DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG

« Le Sommet des Dieux » aventure, animation, drame de Patrick Imbert avec Lazare Herson-Macarel, Eric Herson-Macarel, François Dunoyer.

Le Pitch : à Katmandou, le reporter japonais Fukamachi croit reconnaître Habu Jôji, cet alpiniste que l’on pensait disparu depuis des années. Il semble tenir entre ses mains un appareil photo qui pourrait changer l’histoire de l’alpinisme. Et si George Mallory et Andrew Irvine étaient les premiers hommes à avoir atteint le sommet de l’Everest, le 8 juin 1924 ? Seul le petit Kodak Vest Pocket avec lequel ils devaient se photographier sur le toit du monde pourrait livrer la vérité. 70 ans plus tard, pour tenter de résoudre ce mystère, Fukamachi se lance sur les traces de Habu. Il découvre un monde de passionnés assoiffés de conquêtes impossibles et décide de l’accompagner jusqu’au voyage ultime vers le sommet des dieux.

Commentaires : le film est tiré d’un manga japonais comptant pas moins de 1500 pages ce qui a représenté un travail considérable pour écrire le scénario. Le film a été réalisé entre Paris, Valence et Luxembourg chargé de la partie animation. A noter que Patrick Imbert est crédité au générique du fim d’animation de Vincent Patar et Stéphane Aubier « Ernest et Célestine ».

Copyright Wild Bunch Distribution

« Mon année à New-York » drame de Philippe Falardeau avec Margaret Qualley, Sigourney Weaver, Douglas Booth.

Le Pitch : dans les années 1990, une jeune femme rêvant d’écriture se fait embaucher comme assistante de l’agente littéraire de J.D. Salinger.

Commentaires : Philippe Falardeau est le scénariste du film de Vincent Lannoo « Au nom du fils » avec l’épatante Astrid Whettnall.Dans le rôle de J.D. Salinger nous retrouvons la star Sigourney Weaver qui n’a pas hésité à se parodier dans la série française à succès « Dix pour Cent ». C’est en 1977 qu’elle apparaît pour la première fois sur grand écran grâce à Woody Allen et son « Annie Hall ». Elle atteindra le statut de Star grâce à son rôle du lieutenant Helen Ripley dans « Alien, le 8e passager » de Ridley Scott. Prochainement, on la verra dans « SOS Fantômes, l’héritage », 37 ans après le premier opus.

Copyright Metropolitan FilmExport

« Stillwater » Thriller, drame de Tom Mc Carthy avec Matt Damon, Camille Cottin, Abigail Breslin. Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous »

« Tout s’est bien passé » drame de François Ozon avec Sophie Marceau, André Dussolier, Géraldine Pailhas. Voir « A l’affiche et déjà vu pour vous »

A L’AFFICHE ET DÉJÀ VU POUR VOUS

« Stillwater » Thriller, drame de Tom Mc Carthy avec Matt Damon, Camille Cottin, Abigail Breslin.

Le Pitch : un foreur de pétrole débarque à Marseille du fin fond de l’Oklahoma, pour soutenir sa fille qu’il connait à peine mais qui purge une peine de prison, accusée d’un crime qu’elle nie avoir commis. Confronté au barrage de la langue, aux différences culturelles et à un système juridique complexe, Bill met un point d’honneur à innocenter sa fille. Au cours de ce cheminement intime, il va se lier d’amitié avec une jeune femme du coin et sa petite fille tout en développant une conscience élargie de son appartenance au monde.

Avis : voilà un thriller bien mené et admirablement bien servi par le jeu des acteurs, que ce soit Matt Damon, Camille Cottin ou la petite Abigail Breslin qui scotche tout le monde de par sa spontanéité face à un Matt Damon crédible dans la peau d’un père qui cherche à tout prix à faire sortir sa fille de prison. Il y a beaucoup d’humanité dans ce film. « Stillwater » est également un modèle dans la mise en scène dont la grande partie de l’action se situe à Marseille. A noter que Tom Mc Carthy est le réalisateur de « Spotlight » Oscar du meilleur film et du meilleur scénario en 2016.

Cote : 4/5

Copyright 2021 Focus Features, LLC.
Copyright Thibaut Demeyer – photo présentation rubrique – Cannes 2021

« Tout s’est bien passé » drame de François Ozon avec Sophie Marceau, André Dussolier, Géraldine Pailhas.

Le Pitch :  Emmanuèle, romancière épanouie dans sa vie privée et professionnelle, se précipite à l’hôpital, son père André vient de faire un AVC.
Fantasque, aimant passionnément la vie mais diminué, il demande à sa fille de l’aider à en finir.
Avec l’aide de sa sœur Pascale, elle va devoir choisir : accepter la volonté de son père ou le convaincre de changer d’avis.

Avis : « Tout s’est bien passé » est une œuvre émouvante et forte où l’on est en droit de se poser mille et une questions si nous étions dans cette situation, que ce soit celle d’André ou des filles. Dans le rôle du père, nous avons droit à un André Dussollier exceptionnel. A un point tel que, s’il avait décroché le Prix d’interprétation au dernier Festival de Cannes, où il film était en compétition, nous n’aurions pas été étonné. A ses côtés, Sophie Marceau interprète le rôle d’Emmanuèle alors que Géraldine Pailhas, plus en retrait, interprète Pascale. Un trio qui marche bien grâce à l’osmose qui règne entre eux. On n’oubliera pas non plus Hanna Schygulla, prix d’interprétation à Cannes en 1983 pour « L’histoire de Piera » de Marco Ferreri, que l’on revoit toujours avec grand plaisir et que l’on regrette de ne pas voir plus souvent. Ce qui pourrait déranger pour certains spectateurs, c’est le ton de la légèreté que François Ozon utilise tant dans les propos des protagonistes que dans sa mise en scène. Néanmoins, les quelques scènes d’humour peuvent surprendre, mais ces situations ont bel et bien existé et il aurait été dommage de les retirer. Elles ont aussi permis à François Ozon d’éviter le pathos. « Tout s’est bien passé » est tiré d’une histoire vraie, celle d’une amie de François Ozon aujourd’hui décédée. Dès lors, il n’y a pas lieu de s’offusquer sur certaines scènes car il est resté fidèle à l’histoire de son amie.

Cote : 4/5

Copyright :Thibaut Demeyer – Cannes 2021

Mots clés :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This