Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> Thémes >> Cultures >> Concerts >> Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

GOLDMAN MANIA EN CONCERT A LA ROKCHAL AU LUXEMBOURG EN PHOTOS

Pour la première fois au Luxembourg, le groupe Goldman Mania a repris, ce samedi 22 octobre 2022, sur la scène de la Rockhal à Esch-sur-Alzette, pendant 2h30, les plus grands succès de Jean-Jacques Goldman. Devant un public venu en nombre de Belgique, mais aussi de France et du Luxembourg, le concert a débuté avec le titre « Le coureur », titre sorti en 1997.

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal
Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

Le groupe Goldman Mania se compose de sept musiciens de qualité : Christophe Celen, la voix de Jean-Jacques Goldman, que l’on a pu retrouver au chant, au piano, aux guitares acoustique et électrique, Madeleine Jacques au violon, Bruno Herzet au saxophone, à la flûte, aux percussions, Bruno Close aux claviers additionnels,  Frédéric Petitjean aux guitares acoustiques et électriques, Geoffrey Leontiev à la batterie et aux pads et enfin Michel Schyns à la guitare basse. Les musiciens ont aussi accompagné Christophe Celen aux chœurs tout au long du spectacle. Les arrangements musicaux ont été travaillés afin de mettre en valeur le répertoire de JJ Goldman et de survoler sa longue carrière.

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal
Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

Pas de ressemblance physique avec la star internationale, mais l’objectif du groupe est de se produire sur scène afin de partager leur passion pour la musique et leur respect de l’artiste. Avec un grain de voix très semblable à l’artiste qui est mis à l’honneur, c’est avec beaucoup de simplicité, d’émotion et de sincérité que le groupe a interprété un grand nombre de titres du chanteur ; des plus incontournables aux chansons moins connues que le public a pu découvrir ou redécouvrir.

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal
Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

Dès les premiers grands succès de JJ Goldman repris, le groupe a reçu les clameurs du public, qui s’est rapidement levé et a accompagné en chœur les chansons. Les titres : « Il changeait la vie », « Encore un matin », « Au bout de mes rêves », « A nos actes manqués » ont ainsi raisonné dans la Rockhal. C’est en toute intimité que la chanson « Je ne vous parlerai pas d’elle » a été interprétée. L’auditoire a participé activement au spectacle en interprétant la partie chantée par Sirima dans le duo « Là-bas ».

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

Christophe Celen et certains des musiciens sont également venus jouer dans le public le titre « Je te donne » et ont ainsi créé une complicité forte avec leurs fans.

Sous les airs de violon, le public s’est alors lancé dans une farandole géante en faisant le tour de la salle au son de « Et l’on n’y peut rien ».

Le groupe s’est ensuite lancé dans une magnifique version de « Tournent les violons » devant un public enchanté.

Dans une version acoustique pour démarrer, puis électrique, « La vie par procuration » a été reprise en chœur par l’ensemble des spectateurs. Les grands succès se sont enchaînés dans une ambiance rythmée et 100% live.

De multiples rappels ont été effectués par le public et le groupe est revenu plusieurs fois sur scène, notamment faire un medley avec les titres « Je marche seul », « Il suffira d’un signe » et « Quand la musique est bonne ».

De nombreuses dates sont déjà prévues, notamment en Belgique : si vous appréciez l’univers de Jean-Jacques Goldman, je vous invite vivement à découvrir Goldman Mania . Vous passerez immanquablement une superbe soirée.

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal
Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

Laura CAVELIUS

Christophe Celen, le chanteur du groupe, a eu la gentillesse de répondre à nos questions suite à son concert à la Rockhal.

Quel a été votre ressenti après ce concert au Luxembourg ?

Evidemment, j’étais très heureux. Le public nous a rappelé plusieurs fois, j’avais vraiment envie de les remercier et de continuer,  mais malheureusement les impératifs horaires de la salle nous ont empêchés de le faire. J’étais terriblement satisfait d’avoir pu faire découvrir notre groupe à un tout nouveau public tant luxembourgeois que  français et belge. C’est une région où nous n’avions jamais joué et l’accueil a été fabuleux. Lorsqu’on joue à Liège, c’est souvent un public qui nous suit depuis plusieurs années qui revient. Nous avons évidemment pour ambition de jouer en France et dans la francophonie en dehors de nos frontières. Cette date a été un premier succès qui, nous l’espérons, en appellera d’autres.

Qu’est-ce que vous appréciez le plus chez Jean-Jacques Goldman ?

La qualité des textes et des musiques. Il n’y a pas un seul titre qui ne me fasse frissonner tant les mots sont bien choisis et les thèmes abordés excellents. Je trouve que c’est terriblement dit, simplement, mais que ça touche et émeut profondément : on s’identifie clairement à ses chansons.

Avez-vous déjà eu le plaisir de jouer devant lui ?

Je l’ai vu à de nombreuses reprises, mais je ne l’ai jamais rencontré. Ce serait évidemment un plaisir de pourvoir discuter musique avec lui et connaître son ressenti après notre spectacle. J’adorerais parler guitare avec lui, savoir ce qu’il utilisait comme accordage sur tel ou tel titre, certaines positions d’accords bien à lui, … C’est un très grand musicien!

Quel est votre plus beau souvenir sur scène ?

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal

Je n’ai pas vraiment un souvenir en particulier, mais j’avoue qu’entendre les gens chanter « Là-Bas » avec les lumières des gsm procure un plaisir indescriptible. J’adore aussi les moments « à nu » avec juste une guitare et un piano. Le silence et les regards complices des spectateurs qui écoutent, c’est terriblement touchant.

Comment votre groupe s’est-il formé ? 

Le groupe est né en 2017, il venait de l’envie de monter un groupe qui pourrait redonner aux gens l’impression d’être à un concert de JJG. Je savais que j’avais la chance d’avoir un timbre très proche de lui, je faisais d’ailleurs déjà partie d’un groupe qui reprenait le répertoire, mais il fallait monter d’un cran musicalement et scéniquement. La rencontre avec Etoile-Productions a permis de réaliser le projet actuel. La base des musiciens sont des amis de longue date et nous avons réalisé des auditions pour compléter l’équipe. J’espère que les spectateurs retrouvent la fidélité musicale, mais aussi l’aspect visuel et scénique que Goldman donnait, à notre échelle évidemment ! (pas de scène qui se lève sur « Envole-moi » par exemple.) C’est un aspect sur lequel j’attache beaucoup d’importance, il ne suffit pas de chanter du Goldman, il faut que les gens retrouvent ce que, lui, faisait sur scène, avec les moyens que nous avons.

Le répertoire de JJG est très vaste, comment avez-vous procédé pour le choix des titres que vous interprétez lors du concert ?

C’est déjà notre deuxième spectacle après Né en 17. Celui-ci s’appelait Un Retour Ensemble et le prochain qui sera un mix des deux s’intitulera Encore un soir. Il y a évidemment une partie de titres qui sont la colonne vertébrale de chaque concert car on doit prendre en compte qu’à chaque date des gens viennent pour la première fois et doivent entendre certains titres qui sont attendus (Encore un matin , Là-bas, Au bout de mes rêves, …) Pour les autres, on choisit alors de puiser dans les moins connus pour faire plaisir aux fans. On a aussi le loisir, chez Goldman, de choisir les versions, car lui-même en a réalisé plusieurs pour certains titres. On va même jusqu’à mixer des versions comme dans « La vie par procuration » :  on démarre en acoustique et on finit avec la version électrique. Cela nous permet de réaliser des playlists différentes chaque année.

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal > Photos de 2 la X Photographie

Concert > GOLDMAN MANIA > Rockhal > Photos de Gallez Laurent

Texte et Interview de Laura CAVELIUS

Infos Concerts

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This