Logo info Brabant Wallon

« LES RITALS » TRIOMPHE A VILLERUPT

Nov 1, 2022 | ACTUALITES, chroniqueur, Cinema, Cinémas, Cultures, France, Novembre, Pays, Théatre, Thibaut Demeyer | 0 commentaires

Info>>lux >> ACTUALITES >> « LES RITALS » TRIOMPHE A VILLERUPT

BRUNO PUTZULU MAGISTRAL DANS « LES RITALS »

C’est dans le cadre du Festival du Film Italien de Villerupt que Bruno Putzulu est venu présenter la pièce « Les Ritals » adaptée du roman de François Cavanna. Thibaut Demeyer & Brigitte Demeyer-Lepage.

Samedi était la dernière représentation de la pièce à Paris. Après un petit détour en Bretagne, Bruno Putzulu a déposé ses valises, le temps d’une soirée, au Festival du Film italien de Villerupt pour nous présenter « Les Ritals ». C’est une salle comble, près de six cents personnes, qui sont venues applaudir celui qui a tourné à deux reprises sous la direction de Bertrand Tavernier.

Dans le roman, François Cavanna raconte son enfance parisienne entre-deux guerres. Fils d’immigré italien marié avec une Française peu commode rêvant à un bel avenir pour son fils : fonctionnaire aux PTT ! Au son d’un accordéon, Bruno Putzulu nous raconte cette histoire remplie d’amour, de tendresse mais aussi de révolte et de messages politiques.

Bruno Putzulu - (c) Thibaut Demeyer

Bruno Putzulu incarne dès lors François Cavanna (écrivain, dessinateur, fondateur de Hara-kiri et Charlie Hebdo), d’abord petit, où il tenait fièrement la main de son papa pour aller dans les bars du quartier des Ritals, puis plus grand, lorsqu’il découvrira auprès de professionnelles l’amour et le sexe. Un pur moment de bonheur et de rires, car on rit souvent durant le spectacle. On rit lorsque Bruno Putzulu pousse, de manière un peu moqueuse, la chansonnette, lorsqu’il se lance dans des imitations parfaites de Michel Simon, lorsqu’il parle de cinéma où ses héros sont maltraités par un Erich Von Stroheim retenant prisonniers Jean Gabin et Pierre Fresnay dans « La Grande Illusion » de Jean Renoir, lorsqu’il part à vélo sur les routes de France. Puis soudain, nous passons à la séquence émotion lorsqu’il raconte l’humiliation et la cruauté auxquelles les Ritals ont été confrontés. Une partie qui touche aussi de près Bruno Putzulu car son père, Giovanni Putzulu, n’a pas échappé au racisme de l’époque. Dès lors, « Les Ritals », ce n’est pas qu’une œuvre sur les familles italiennes venues chercher du travail en France ou en Belgique, c’est aussi une œuvre au sujet universel : le rapport entre un père et son fils et, en filigrane, un bien bel hommage que Bruno Putzulu rend à son père « plutôt que d’écrire sur mon père, j’ai décidé d’adapter le roman de Cavanna » nous a-t-il confié.

(c) Thibaut Demeyer
Bruno Putzulu imitant l’acteur Michel Simon - (c) Thibaut Demeyer

Entre rires, émotions et révoltes, « Les Ritals » est un spectacle magistralement interprété par Bruno Putzulu dont le talent n’est plus à démontrer depuis bien longtemps. Et si François Cavanna était encore de ce monde, il aurait été fier de voir le travail accompli par les frères Putzulu (Mario ayant signé la mise en scène et Bruno l’adaptation du roman) car ce seul en scène est une véritable pépite.

Bruno Putzulu et son complice l’accordéoniste - (c) Thibaut Demeyer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This