Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> Thémes >> Cultures >> Concerts >> Concert >> ARLON > CONCERT > L’ENTREPÔT

Festi Métal : une soirée de folie à l’Entrepôt d’Arlon

Le samedi 30 septembre 2023, l’Entrepôt d’Arlon a accueilli le Festi Métal, un festival dédié aux amateurs de metal sous toutes ses formes. Quatre groupes talentueux ont fait vibrer la salle avec leurs riffs puissants et leurs mélodies accrocheuses. Retour sur une soirée électrisante qui a fait le bonheur des fans du genre.

Inhumane Rampage : un réveil brutal

Le premier groupe à monter sur scène était Inhumane Rampage, un quatuor originaire de Liège qui pratique un modern melodic death metal influencé par des groupes comme In Flames, Soilwork ou encore Children of Bodom. Le groupe a interprété des titres de son premier album, « The Awakening », sorti en 2021, ainsi que quelques morceaux inédits. Dès les premières notes, le public a été saisi par la puissance et la précision du jeu des musiciens, qui ont enchaîné les riffs tranchants et les solos virtuoses. Le chanteur, qui alterne entre des growls gutturaux et des cris aigus, a su communiquer son énergie au public, qui n’a pas hésité à headbanger et à pogoter. Inhumane Rampage a offert une performance sans faille qui a mis le feu aux poudres.

Plague Cycle : une intensité progressive

Le deuxième groupe à se produire était Plague Cycle, un quintet bruxellois qui propose un death metal progressif aux influences variées, allant du jazz au black metal en passant par le doom metal. Le groupe a joué des extraits de son deuxième album, « The Circle of Suffering », sorti en 2022, ainsi que quelques nouvelles compositions. Le public a été impressionné par la richesse et la diversité du son du groupe, qui mêle des passages atmosphériques et mélodiques à des moments plus brutaux et agressifs. Le chanteur, qui utilise aussi bien des growls que des chants clairs, a su exprimer toute la palette d’émotions contenue dans les paroles du groupe, qui abordent des thèmes comme la souffrance, la mort ou encore la folie. Plague Cycle a livré une prestation intense et captivante qui a tenu le public en haleine.

Slaughter The Giant : une énergie contagieuse

Le troisième groupe à prendre la relève était Slaughter The Giant, un sextet namurois qui fusionne habilement des éléments de thrash metal, de metalcore et de folk metal. Le groupe a présenté des morceaux de son premier EP, « Asylum of the Damned », sorti en 2019, ainsi que quelques chansons inédites. Le public a été conquis par l’énergie contagieuse du groupe, qui a déployé une véritable tornade sonore sur scène. Les guitares acérées, la batterie martelée, le violon entraînant et les claviers atmosphériques ont créé un mélange explosif qui a fait bouger la foule. Le chanteur, qui passe du chant clair au chant hurlé avec aisance, a su haranguer le public et l’inviter à chanter avec lui les refrains accrocheurs du groupe. Slaughter The Giant a enflammé la scène avec une performance survoltée qui a fait monter la température.

Swallow Earth : une clôture en beauté

Le dernier groupe à clôturer la soirée était Swallow Earth, un quatuor anversois qui pratique un melodic death metal aux influences sombres et atmosphériques. Le groupe a interprété des titres de son troisième album, « The End of All Things », sorti en 2020, ainsi que quelques morceaux plus anciens. Le public a été subjugué par l’atmosphère et l’émotion profonde qui se dégageaient du son du groupe, qui combine des riffs lourds et mélancoliques à des orchestrations épiques et envoutantes. Le chanteur, qui possède une voix puissante et expressive, a su transmettre toute la détresse et la rage contenues dans les paroles du groupe, qui traitent de la fin du monde, de la mort et de l’espoir. Swallow Earth a captivé le public jusqu’à la dernière note avec une performance magistrale qui a marqué les esprits.

Un festival réussi

Le Festi Métal a été un véritable succès, attirant de nombreux passionnés de metal de tous horizons. Avec un prix d’entrée abordable de 15 euros en prévente et 18 euros sur place, l’événement a permis à de nombreux fans de vivre une nuit inoubliable. L’Entrepôt d’Arlon continue de se positionner comme un lieu incontournable pour les musiques actuelles en Province de Luxembourg, offrant une programmation variée et éclectique qui fait le bonheur des mélomanes. Ce concert épique a une fois de plus confirmé la réputation de cette salle en tant que destination de choix pour les amateurs de rock alternatif et de metal. Les fans n’attendent déjà qu’une chose : le prochain événement électrisant à l’Entrepôt d’Arlon.

AUTRE CONCERT À L’ENTREPÔT ARLON


0 commentaires

Infos >> Partenaires

[forminator_form id="1418107"]

Nos sponsors