Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> ACTUALITES >> Rubriques >> Cinémas >> Cinema >> FFI VILLERUPT : UN PALMARES EQUILIBRE

« AMANDA » LE CHOIX DU JURY OFFICIEL

La soirée des Amilcar du Festival du Film Italien de Villerupt, c’était hier soir. « Amanda », premier film de Carolina Cavalli monte sur la plus haute marche du podium tandis que « Les huit montagnes » des belges Félix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch se voit couronner à deux reprises. Thibaut Demeyer et Brigitte Demeyer-Lepage.

Ce sont environ 35.000 spectateurs qui se sont donné rendez-vous à Villerupt pour assister à la 45è édition du Festival du Film Italien où 70 films ont été projetés pour un total de plus de 300 séances. Un bilan dès lors positif et un palmarès qualifié, par le délégué artistique du festival Oreste Sacchelli, « d’équilibré ». D’ailleurs, ce dernier n’a pas caché son enthousiasme face au choix du jury jeune pour « Acqua a anice » de Corrado Ceron. « Ce choix n’était pas évident pour ce jury car il y avait d’autres films plus axés sur la jeunesse. Mais ils ont préféré cette histoire avec une dame âgée, un thème qui semblait aux antipodes de la jeunesse. Et c’est très bien » s’en est réjoui Oreste Sacchelli.

Jury officiel avec Ann Consigny Présidente. (c) Festival de Villerupt

Déjà couronné lors du dernier Festival de Cannes par le Prix du jury, « Les huit montagnes » de Félix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch s’est vu récompenser à la fois par l’Amilcar de la critique et des exploitants. Le jury des exploitants ayant motivé son choix en ces termes « le Jury Exploitants a été séduit par la beauté esthétique de ce film dont la montagne, décor naturel, est un élément clé car elle est à la fois protectrice et menaçante. Elle sert parfaitement le propos du film. Magnifiée, elle constitue un trait d’union entre les deux personnages. » En revanche, le jury de la critique a plus axé sa motivation sur la photographie de l’œuvre « L’Amilcar de la Critique est remis au Huit montagnes de Charlotte Vandermeersch et Félix Van Groeningen qui s’est distingué par son souffle romanesque et la beauté saisissante des sommets, lacs et forêts magnifiés par sa photographie. »  

A gauche Corrado Ceron (Amilcar jury jeune), au centre Carolina Cavali (Amilcar du jury officiel) et à droite Oreste Sacchelli (Directeur artistique).

Mais le moment le plus attendu était la remise de l’Amilcar du jury officiel présidé par l’actrice et réalisatrice Ann Consigny. Visiblement, en attribuant leur Amilcar à « Amanda » de Carolina Cavali, le jury officiel a mis tout le monde d’accord : « Nous avons aimé la manière, à la fois drôle et grotesque, de raconter un passage d’âge difficile. On rit avec tendresse des névroses d’Amanda. On les adore. On s’amuse lorsqu’elle tourmente sa famille et toutes les fois où elle tente de prendre une place dans le monde. À travers elle une farandole de personnages les uns plus décalés que les autres. Tous enfermés dans leur solitude mais au fond désireux de contact et d’amour. Benedetta Porcarolli en tête d’un casting parfait incarne magiquement l’univers de sa réalisatrice. »

A ne pas négliger non plus était le choix du public qui a décerné son Amilcar au film d’animation « Interdit aux chiens et aux Italiens » d’Alain Ughetto. Film qui, au passage, a également obtenu une mention attribuée par le jury des exploitants.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mots clés :

Festival villerupt
Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This