Logo info Brabant Wallon

Nancy > INTERVIEW > CHANTAL GOYA

Oct 13, 2023 | 2 la x photographie, Artistes, Artistes, Interview, Nadia HAMAMA, Nancy, Nancy, PORTRAITS, Zenith du Grand Nancy

Info>>lux >> PORTRAITS >> Interview >> Nancy > INTERVIEW > CHANTAL GOYA

Chantal Goya annonce la deuxième partie de sa tournée « Sur la route enchantée » avec un spectacle féerique à la salle Poirel de Nancy le 4 novembre 2023.

Nancy > INTERVIEW > CHANTAL GOYA

Cette tournée promet de faire briller les yeux des petits et des grands avec des représentations dans plusieurs villes. Vous l’avez deviné, tous les copains de Chantal Goya seront présents pour cette représentation exceptionnelle : Pandi Panda, Bécassine, Pinocchio, le Chat Botté, Jeannot Lapin et bien d’autres encore. Préparez-vous à retrouver vos héros d’enfance dans un univers féerique et enchanteur.

Les enfants suivent sur la Route Enchantée l’héroïne de toujours, interprétée par Chantal Goya, Marie-Rose.

Vêtue de sa célèbre robe rose, elle entraîne les petits et les grands dans ses aventures pleines de rencontres surprenantes…

Les prochaines dates à retenir sont : le 5 novembre à La Barroise à Bar-le-Duc, le 13 janvier 2024 au Zénith de Dijon et le 17 février 2024 au PMC de Strasbourg.

Une belle occasion de retomber en enfance et de partager un moment magique avec Chantal Goya et ses amis.

Ce jeudi 6 octobre 2023 France BLEU nous a accueillis dans ses locaux pour une Interview vitaminée avec l’icône de plusieurs générations : Chantal Goya

INFOLUX

« Sur la route enchantée ». Est-ce que vous pouvez nous dire quelques mots pour décrire un petit peu ce spectacle ?

CHANTAL GOYA

J’ai répondu à la demande du public en incluant de nombreux succès que j’avais réalisés il y a longtemps, comme Pinocchio, le tableau de Venise et Polichinelle. Après une grosse tournée et « Le Soulier », j’ai décidé de créer un spectacle dans la forêt de Brocéliande et le château du Chat botté, où je pourrais mettre en scène tous ces succès. Les gens sont ravis car ils retrouvent tout ce qu’ils aiment.

INFOLUX

Et comment avez-vous sélectionné les personnages ?

CHANTAL GOYA

Dans ce spectacle, j’inclus facilement des personnages tels que Bécassine, le lapin, Panda, le Chat Botté et Guignol. Et en plus, j’ai décidé d’ajouter un petit taureau d’Espagne qui a peur de finir dans un cassoulet, alors je le sauve dans la forêt avec ses amis. Les gens étaient ravis et criaient « Olé olé », ce qui signifie « Je t’aime, mon taureau ». Voilà, ce sont toutes les idées que j’ai pour le spectacle.

INFOLUX

Quels sont les éléments qui contribuent à votre énergie et vitalité malgré vos 81 ans, et comment cela se reflète-t-il dans vos spectacles qui enchantent petits et grands ?

CHANTAL GOYA

En fait, peu importe l’âge, pour moi, c’est une question d’énergie. J’ai toujours eu beaucoup d’énergie et j’aime ce que je fais. Donc, quand on aime ce qu’on fait, ce n’est pas un travail, c’est un bonheur de pouvoir offrir du plaisir aux gens le week-end. Je n’aime pas rester à la maison le dimanche et le samedi, je m’ennuie. Alors au moins, je suis là, avec un spectacle que j’adore, devant les spectateurs que j’ai connus quand ils étaient petits. Aujourd’hui, ce sont les parents, les grands-parents et même parfois les arrière-grands-parents. Il y a donc quatre générations. Je pense souvent à Barbara qui m’avait dit un jour que je deviendrais complètement intergénérationnelle et que mes chansons deviendraient une institution dans 40 ans. Elle avait raison, je n’y croyais pas moi-même. Je voulais toujours être journaliste, je ne voulais pas être chanteuse. Je voulais juste être connue. Mon père me disait de changer de nom si je voulais être chanteuse, pour ne pas porter atteinte à notre famille. Ma mère écoutait des disques de Charles Trenet et d’Édith Piaf, et souvent je lui disais : » Pourquoi on n’invite pas Milord à dîner ? » Elle me répondait que c’était juste une chanson et pas la réalité. Pour moi, les grandes chanteuses étaient Édith Piaf, Barbara Streisand, Dalida, etc. Et puis, c’est arrivé par hasard.

INFOLUX

Quand cela vous est arrivé, vous avez finalement choisi de vous adresser au public des enfants. Pourquoi avez-vous fait ce choix ?

CHANTAL GOYA

En fait, ce n’est pas moi qui ai choisi, c’est le public qui a décidé. Jean-Jacques m’a dit qu’il avait besoin d’une nouvelle chanson pour Maritie Carpentier. Carlos avait écrit une chanson pour lui, mais il manquait 5 minutes dans le numéro. Alors Jean-Jacques m’a proposé d’être la maîtresse d’école dans la chanson, de quitter les îles pour la France. Quand j’ai chanté cette chanson, c’était pour faire plaisir à Maritie Carpentier, pas pour faire carrière. Mais à ce moment-là, ils ont reçu 500 000 lettres du public qui me réclamait cette chanson, qui demandait ce disque. Alors je l’ai enregistrée. Mon père était très malade à l’époque, il m’a donné un peu d’argent avant de partir, car il est parti jeune à l’âge de 57 ans et n’a pas pu connaître ma carrière. J’ai donc décidé de me consacrer aux enfants, car Maritie m’a dit que ma voix était faite pour eux, que je leur ressemblais et que le public me le demandait. Ce n’est pas moi qui ai choisi, il faut suivre la vie, il faut écouter le public, c’est lui qui décide.

INFOLUX

Quels sont les moments forts ou les scènes que vous attendez avec impatience de partager avec le public lors de ce spectacle ?

CHANTAL GOYA

Lorsque j’arrive, c’est un véritable moment d’hystérie car le public me voit en vrai et ressent toute la force et l’énergie que je dégage. Je saute en l’air de joie en les voyant, car je suis tellement contente de les retrouver. C’est mon adrénaline, ma source de bonheur, de les emmener avec moi dès le début. Je ne crains pas le public, au contraire, je suis extrêmement heureuse de les retrouver.

INFOLUX

Cette tournée, elle va durer jusqu’en 2024. Et après ? Avez-vous d’autres idées ou créations en tête pour continuer à émerveiller les enfants ?

CHANTAL GOYA

Bien sûr, nous allons continuer à présenter nos spectacles. Nous avons encore « Le Château hanté » qui était magnifique, ainsi que « Le mystérieux voyage » qui sera adapté en film musical et dessin animé en 2026.

Je serai toujours présente avec mon public, et je leur serai toujours reconnaissante.

Je ne pourrai jamais assez remercier les parents d’avoir appris mes chansons aux enfants. J’ai inventé l’expression « radio Papa Maman » pour les remercier, car grâce à eux et à la communication, le public est heureux de m’entendre et de m’écouter.

Ils me disent souvent « Ah, mais vous avez la même voix, c’est incroyable ». Peut-être que ma voix n’a pas beaucoup changé parce que je ne bois pas et je ne fume pas.

Je suis heureuse de pouvoir apporter du bonheur aux gens, même si la vie peut être très difficile.

Mais aujourd’hui, il est encore plus important de se donner à fond, car nous sommes confrontés à des nouvelles qui ne sont pas toujours réjouissantes.

Nancy > INTERVIEW > CHANTAL GOYA

Interview réalisé par Nadia Hamana

Photos par 2 la x photographie https://www.facebook.com/2laxphotographie

Infos > INTERVIEW

0 commentaires

Rotary

Le Rotary Club d’Attert, Sûre et Semois Le...

Nos sponsors