l’accès à l’eau aux victimes non-assurées

Oct 28, 2021 | Wallonie, ACTUALITES | 0 commentaires

Info>>lux >> Pays >> Belgique >> Wallonie >> l’accès à l’eau aux victimes non-assurées

Inondations 2021 : 4,25 millions € pour garantir l’accès à l’eau aux victimes non-assurées

Sur proposition de la Ministre de l’Environnement Céline Tellier, le Gouvernement Wallon a décidé de venir en aide, dans le secteur de l’eau, aux ménages non assurés dont les habitations ont été endommagées par les inondations de juillet 2021. D’une part, il s’agit d’intervenir dans les frais de réparation des installations d’eau des logements. D’autre part, il s’agit d’engager des tuteurs « énergie+eau » pour alléger la charge liée à ces dossiers dans les CPAS des communes sinistrées. Par ailleurs, tous les distributeurs d’eau concernés par les inondations sont incités à faire des gestes commerciaux sur la facture d’eau de cette année.

Le Gouvernement de Wallonie a décidé d’allouer 4,25 millions € d’aides aux ménages non assurés dont les habitations ont été endommagées par les inondations du 14 au 16 juillet 2021. À la suite de ces inondations, les sinistrés ont dû procéder au déblayage et au nettoyage de leurs biens, ce qui a nécessité des volumes d’eau importants. De plus, des installations intérieures privées (boilers, WC, conduites d’eau, compteurs, …) ont été détruites ou gravement endommagées. Il y a donc lieu de les réparer ou remplacer dans les meilleurs délais pour assurer l’accès à l’eau, ainsi que la salubrité et la propreté des logements. Or, certaines personnes n’en ont pas les moyens financiers et n’ont pas une couverture assurance ou celle-ci est insuffisante.


Céline Tellier : « L’accès à l’eau est un droit fondamental. Les mesures de soutien envisagées vont permettre d’aider directement les ménages les plus fragilisés impactés par ces inondations exceptionnelles. La mise en ordre de certains logements non fonctionnels est urgente à l’approche de l’hiver ».

28 communes concernées

Pour éviter tout saupoudrage dans l’aide financière apportée, les 28 communes les plus touchées par les inondations (catégories 1 et 2) ont été ciblées.


Il s’agit de Aiseau-Presles, Amay, Aywaille, Baelen, Chatelet, Chaudfontaine*, Comblain-au-Pont, Dalhem, Durbuy, Esneux*, Eupen*, Ferrières, Hamoir, Ham-sur-Heure-Nalinnes, Hotton, Houyet, Jalhay, La Roche-en-Ardenne, Liège*, Limbourg*, Marche-en-Famenne, Nassogne, Olne, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Pepinster*, Rochefort*, Rendeux, Soumagne, Spa, Sprimont, Stavelot, Theux*, Trooz*, Tubize, Verviers*, Walcourt, Wanze, Wavre (avec * = catégorie 1)

Deux actions prévues

1. Les installations intérieures privées (conduites d’eau détériorées, boilers, chauffe-eau, fuites diverses, etc..) de nombreux citoyens sinistrés nécessitent un remplacement ou des réparations. Pour les travaux essentiels à la salubrité du logement et à l’hygiène de ses  occupants, et pour autant que les bénéficiaires ne soient pas assurés, il est proposé d’intervenir à hauteur de 50% (avec plafond de 2.500 euros) dans le montant des travaux.

Qu’ils soient allocataires sociaux ou non, les ménages sinistrés par les inondations et en situation de besoin sont invités à solliciter leur commune ou directement leur CPAS pour pouvoir bénéficier de cette aide.


2. L’engagement, en collaboration avec le Ministre de l’énergie, de 25 ETP (équivalent temps-plein) tuteurs énergie + eau dans ces communes sinistrées

Un budget de 1,8 million est octroyé par le Ministre Philippe Henry pour financer l’engagement, pour une durée de 18 mois, de 20 ETP tuteurs énergie+ eau. Le recrutement de 5 ETP supplémentaire est compris dans l’enveloppe de 4,25 millions d’euros.  Les missions de ces tuteurs énergie + eau seront de procéder au diagnostic des logements sinistrés dans ces communes, d’évaluer et d’assurer le suivi des travaux de réparations. Ils veilleront à obtenir les devis et s’assureront du paiement des prestataires. Ils accompagneront également les locataires dans leurs démarches vis-à-vis de leur propriétaire pour l’amélioration du bâtiment lorsque ces locataires sont à l’initiative des réparations.


Un geste demandé de la part des distributeurs d’eau

Par ailleurs, les distributeurs d’eau sont invités, via une circulaire ministérielle, à faire un geste commercial pour les habitants impactés par les inondations.

Trois mesures solidaires sollicitées, pouvant être cumulées, y sont soutenues par la Ministre :

  1. la remise en service gratuite de la distribution d’eau ;
  2. une ristourne équivalant à 10 m³ d’eau sur la facture suivante ;
  3. un plafonnement de la facture de régularisation annuelle à venir sur base de la consommation de l’année précédente.

A titre d’exemple, la SWDE a déjà opté pour le plafonnement des consommations de 2021 à celles de 2020, et la CILE et In BW pour la gratuité de 10m³.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This