Logo info Brabant Wallon

LASCAUX EXPÉRIENCES POUR VISITER LA CÉLÈBRE GROTTE EN… BELGIQUE !

Mai 3, 2022 | Agenda Liège, Belgique, Expos, Exposition, Expositions Wallonie, expositon info, Expositons Belgique, FLÉMALLE, Grottes, Liège, Mai, REPORTAGES, Wallonie | 0 commentaires

Info>>lux >> Pays >> Belgique >> Wallonie >> Liège >> LASCAUX EXPÉRIENCES POUR VISITER LA CÉLÈBRE GROTTE EN… BELGIQUE !

Le Préhistomuseum, situé à Liège-Flémalle, accueille en exclusivité mondiale, du 4 décembre 2021 au 31 mai 2022, la première étape de la tournée internationale de l’exposition immersive de Lascaux.

Les visiteurs sont invités à pénétrer virtuellement dans

« la chapelle Sixtine de la Préhistoire », patrimoine mondial de l’humanité. La grotte de Lascaux, véritable chef-d’œuvre de l’art pariétal préhistorique, se trouve en Dordogne.

C’est donc un « tunnel virtuel » qui relie le Préhistomuseum à ce site exceptionnel célèbre pour ses dessins de taureaux, bisons, aurochs, chevaux, de cerfs ou encore félins qui fascinent l’humanité depuis

leur découverte en 1940. Cet extraordinaire voyage dans un site interdit d’accès depuis près de 60 ans est rendu possible grâce à la réalité virtuelle.

Concrètement, les visiteurs équipés d’un casque de réalité virtuelle explorent l’intégralité de la grotte de Lascaux ; ils vivent une expérience de nouvelle

technologie immersive et interactive qui rend accessible ce patrimoine exceptionnel au plus grand nombre sans risque de détérioration. Complémentairement, une exposition physique fait le point sur les connaissances actuelles sur ces premières traces artistiques occidentales. Grâce à de nombreux dispositifs interactifs et à des manipulations, les visiteurs décryptent cette œuvre chargée de mystères.

Dans leur voyage à travers le monde de Lascaux, les visiteurs partagent 80 années d’efforts scientifiques et artistiques afin de préserver les peintures des grottes paléolithiques pour les générations futures, mais également de les déchiffrer et de comprendre la motivation des artistes de Lascaux il y a 20.000 ans.

« Lascaux Expériences », c’est un magnifique exemple de technologie au service du patrimoine, en protégeant tout en rendant accessible un des joyaux culturels mondiaux.

Une des plus grandes découvertes de l’humanité est donc à découvrir en Belgique, en bord de Meuse.

Pour rappel, le Préhistomuseum est un muséoparc de 30 ha unique en Europe. Il conserve, étudie et valorise de façon dynamique la principale collection d’archéologie préhistorique belge (plus de 500.000 objets). C’est un site archéologique qui propose à près de 60.000 visiteurs annuels une découverte de la grotte, une dizaine d’expériences (chasse préhistorique, sentier pieds nus, ferme, labyrinthe,…), des ateliers pratiques (silex, feu,…), des expos temporaires, etc.

UNE EXPÉRIENCE DE VISITE

EN TOUT CONFORT POUR TOUS

  • Le casque de réalité virtuelle se pose facilement sur la tête
  • Vous pouvez garder vos lunettes ou vos lentilles
  • L’expérience est possible en position assise
  • C’est la grotte qui se déplace, pas vous ; aucune sensation de malaise
  • Vos mains apparaissent dans la réalité virtuelle; vous pouvez interagir sur les parois
  • Votre guide s’incarne dans une boule de lumière et vous explique en détail tout ce qu’il faut savoir sur la grotte
  • Les casques sont désinfectés en profondeur après chaque usage

LASCAUX, LA CHAPELLE SIXTINE DE LA PRÉHISTOIRE, LE CHEF-D’OEUVRE DE L’ART PARIÉTAL

et universelle, patrimoine mondial de l’humanité, surnommée « la chapelle Sixtine de la Préhistoire», véritable chef-d’œuvre de l’art pariétal préhistorique. Les fresques datant de 20.000 ans représentent de nombreux animaux, également appelés le bestiaire de Lascaux comprenant des chevaux, des taureaux, des cerfs, des bouquetins mais aussi des félins, un ours, un rhinocéros et même une figure fantastique : « la licorne ».

Ces réalisations sont accompagnées de signes énigmatiques et d’une seule représentation humaine d’un homme face à un bison éventré (Scène du Puits), réinterrogeant la perception de nos ancêtres préhistoriques.

1940 – LASCAUX, LA DÉCOUVERTE

Lascaux, c’est avant tout une belle histoire, celle de quatre adolescents : Marcel Ravidat, Jacques Marsal, Simon Coencas et Georges Agniel qui, le 12 septembre 1940, découvrent ce qui sera dès lors nommé, la grotte de Lascaux, véritable joyaux de l’art préhistorique, découverte archéologique majeure de l’humanité.

Sept jours plus tard, les quatre «explorateurs» décidèrent d’alerter leur instituteur à la retraite, passionné par la Préhistoire et l’archéologie, Léon Laval.

Le 21 septembre, c’est l’arrivée de l’abbé Henri Breuil, expert de l’art des cavernes qui, tellement bouleversé par ce chef d’œuvre de la Préhistoire, séjourne plusieurs semaines sur les lieux avant de commencer à l’étudier. Même s’il intervient peu à Lascaux, il entreprend le relevé par calque direct des gravures du Diverticule des Félins. Dès décembre 1940, la grotte de Lascaux est classée comme Monument historique. Elle sera ouverte à la visite en 1948. Les recherches archéologiques seront ensuite confiées à l’abbé André Glory en 1952.

Marcel Ravidat et Jacques Marsal ont été les premiers,

dès 1958, à signaler les dégradations dues à l’invasion d’algues vertes.

Le 20 mars 1963, André Malraux, ministre des Affaires culturelles, annonce la fermeture de la grotte pour des raisons de protection du site. Elle ne sera jamais rouverte.

L’ART PARIÉTAL DE LASCAUX

L’art pariétal paléolithique concerne toutes les représentations gravées, sculptées ou peintes sur les parois des grottes et des abris sous-roche : animaux, images de sexes de femmes ou d’hommes, empreintes de mains… À Lascaux, trois thèmes fondamentaux se distinguent : les animaux, les humains et les signes.

LES ANIMAUX

Le bestiaire de Lascaux compte près de 600 représentants. Il est très largement dominé par le cheval, alors que cerfs et aurochs sont à égalité, suivis du bouquetin et du bison. Les animaux carnivores, ours et félins, peu nombreux, sont gravés ou peints dans les secteurs les plus reculés. Le bestiaire est le reflet de la faune connue des hommes du Paléolithique sans être représentatif de leurs habitudes alimentaires.

LES HUMAINS

Rares sont les sanctuaires où l’image de l’homme figure à plusieurs reprises. Lascaux n’échappe pas à cette tradition ; ce site ne compte qu’une seule représentation anthropomorphe, celle de la scène du Puits. Les signes À Lascaux, ces dessins géométriques énigmatiques jusqu’à ce jour, plus ou moins complexes et variés, sont nombreux (un demi-millier), beaucoup plus fréquents dans les zones gravées. Ils sont parfois isolés, mais accompagnent le plus souvent les figures animales auxquelles ils se juxtaposent ou se superposent.

LA SALLE DES TAUREAUX

Schématiquement, après un cheval incomplet et une figure énigmatique dénommée «la Licorne», les acteurs principaux de la frise, au nombre d’une trentaine, sont quatre majestueux aurochs, associés à une quinzaine de chevaux et trois bovins rouges (1 bison, 1 vache et son veau) séparés par un groupe de petits cerfs. Un ours se dissimule dans la ligne de ventre d’un des taureaux. Une trentaine de signes y sont visibles.

LE DIVERTICULE AXIAL

Il prolonge directement la Salle des Taureaux. C’est un couloir où la partie supérieure des parois et la voûte sont ornées, dans leur quasi-totalité, d’un ensemble complexe d’une soixantaine de figures animales et d’une cinquantaine de signes peints. Au fond du Diverticule est peint le célèbre Cheval renversé, riche de multiples interprétations.

L’ABSIDE-PUITS

L’Abside renferme plus de 1000 unités graphiques : la moitié sont des figures animales (entières ou non), le quart des signes. Au fond du Puits, se situe le célèbre Homme face à un bison fonçant. On ne connait que trois autres scènes vraiment comparables dans tout l’art paléolithique. La présence d’un animal blessé et souffrant, d’un oiseau et de deux possibles armes de chasse, ajoute encore à l’étrangeté de ce décor.

LA NEF

La voûte en berceau comprend au total plus de 50 figures animales et plus de 20 signes. Elle comprend le panneau de la célèbre Vache noire, celui des Bisons adossés ainsi que la Frise des Cerfs.

LE DIVERTICULE DES FÉLINS

Situé à l’extrémité de la Nef, le Diverticule des Félins était très difficile à atteindre, en raison de la chatière et du plan incliné d’accès, et à parcourir en raison de son exiguïté. Il est composé de deux cabinets : le Cabinet des Félins et le Cabinet des Chevaux, particulièrement ornés.

L’INTÉGRALITÉ DE CES ŒUVRES SONT VISIBLES GRÂCE À LA RÉALITÉ VIRTUELLE DE L’EXPOSITION «LASCAUX EXPÉRIENCES»

HISTOIRE D’UNE REDÉCOUVERTE

Découverte en 1940, fermée en 1963, la grotte de Lascaux est inscrite par l’UNESCO au Patrimoine Mondial de l’Humanité parmi un ensemble de quinze sites préhistoriques et grottes ornées de la Vallée de la Vézère en 1979. Une distinction qui ne fait pas oublier que ce joyau n’est toujours pas visible du grand public.

Parce qu’un tel trésor, aussi précieux soit-il, ne saurait être caché plus longtemps, et parce que depuis sa découverte, Lascaux suscite un intérêt unanime e et universel, le18 juillet 1983 ouvre le premier fac-similé de Lascaux, Lascaux 2 (90 % des peintures de la grotte originale y sont représentées). Il accueillera plusieurs dizaines de milliers de visiteurs.

l’Exposition internationale (Lascaux 3), grâce à l’impulsion du Conseil départemental de la Dordogne, en partenariat avec la Région Aquitaine, le Ministère de la Culture et de la Communication ainsi que de l’Union européenne.

Cette exposition itinérante, qui se compose notamment de cinq panneaux non représentés dans Lascaux 2, est inaugurée à Bordeaux en 2012. Jusqu’en 2019, elle a effectué une tournée mondiale qui l’a menée en Amérique du Nord, en Europe, puis en Asie, en Afrique du Sud, avant de revenir en Europe.

Tandis que l’Exposition internationale a continué son tour du monde, un troisième projet de fac-similé voit le jour

et le 15 décembre 2016, le Centre International de l’Art Pariétal ouvre ses portes à Montignac-Lascaux, au pied de la colline hébergeant la grotte originelle qui devient sanctuarisée. Porté par le Conseil départemental de la Dordogne, l’Europe, le Ministère de la Culture et de la Communication et la Région Nouvelle-Aquitaine, le Centre International de l’Art Pariétal est géré par la Semitour Périgord. L’intégralité de la grotte est présentée pour la première fois au grand public, agrémentée de plusieurs éléments complémentaires destinés à permettre sa compréhension.

POURQUOI LASCAUX 3D/VR ?

Au-delà de cette technique de fac-similé, la volonté de transmettre ce patrimoine unique ne s’est jamais tarie. Aujourd’hui, une nouvelle étape permettant la redécouverte de Lascaux est franchie avec une version repensée de l’exposition itinérante internationale : Lascaux Expériences. Cette exposition, qui fait la part belle à la réalité virtuelle et augmentée est présentée au public pour la première fois au Préhistomuseum de Flémalle-Liège du 4 décembre 2021 au 31 mai 2022.

Associant les nouvelles technologies de l’image à un fac-similé partiel de la grotte et à des espaces

d’interprétation, cette exposition montre et explique les enjeux liés à ce site emblématique de l’histoire de

l’humanité, tant du point de vue de la culture de l’homme préhistorique que de la conservation du site. Dans leur voyage à travers le monde de Lascaux, les visiteurs partagent 80 années d’efforts scientifiques et artistiques afin de préserver les peintures des grottes paléolithiques pour les générations futures, mais également de les déchiffrer et de comprendre ce qui a motivé les artistes de Lascaux.

Une rencontre inoubliable et pleine d’émotion avec un joyau français de la préhistoire et nos ancêtres Cro-Magnon 80 ans après sa découverte, le plus beau site préhistorique est révélé dans son intégralité grâce à une expérience de réalité virtuelle exclusive !

Les visiteurs auront une opportunité unique de décrypter le mystère du plus ancien mode d’expression humain, de découvrir la culture

Cro-Magnon et de s’engager dans une exposition interactive et multidisciplinaire du sanctuaire

le plus remarquable de l’art paléolithique.

UN VOYAGE EXCEPTIONNEL EN RÉALITÉ VIRTUELLE

La salle de réalité virtuelle.

Une expérience immersive de 15 minutes au cours de laquelle les visiteurs vont explorer, contempler, décrypter et dévoiler l’invisible : une chasse au trésor pour tout public ! Les visiteurs pourront apprécier l’expérience de Lascaux en réalité virtuelle dans une grande salle à la pointe de la technologie, en déambulant librement avec un casque de réalité virtuelle. Ils auront l’occasion unique dans leur vie de descendre dans la grotte comme cela n’a jamais été possible jusqu’alors.

Descendez vous-même dans la grotte et prenez-vous pour les adolescents qui ont découvert le site.

Explorez toutes les salles en interagissant avec les parois, imitez le geste de l’artiste et laissez s’exprimer votre propre créativité.

Observez le mouvement des animaux dans la lumière vacillante de la lampe à huile et des torches des artistes de Lascaux.

UNE EXPOSITION INTERACTIVE ET MULTIDISCIPLINAIRE

L’histoire de la découverte. Comment quatre adolescents et leur chien appelé Robot ont trouvé par hasard un trésor qui a émerveillé le monde et accueilli plus d’un million de visiteurs après sa découverte, avant d’être fermé au public.

Admirez la galerie dynamique présentant des photographies noir et blanc inédites des années 1940.

L’évolution de la technologie de reproduction. Depuis les années 80, la France a rendu Lascaux accessible grâce à des reproductions - fac-similés : en 2016 a été ouvert

à Montignac le plus grand fac-similé jamais réalisé avec des oeuvres reproduites sur 900 m².

Appréciez dans une vidéo le travail impressionnant des dizaines d’artistes et techniciens qui ont reproduit l’intégralité de Lascaux.

Une grotte miraculeusement préservée. Une maquette à l’échelle 1/25ème montre la géométrie et la minéralogie de la grotte qui ont influencé le choix des pigments, peintures et gravures.

Découvrez comment le contexte géologique et la topographie expliquent pourquoi ce site a été choisi il y a 20 000 ans pour y créer le sanctuaire le plus spectaculaire de la préhistoire.

LE PRÉHISTOMUSEUM, UN MUSÉOPARC UNIQUE EN EUROPE QUI FAIT VIVRE L’EXTRAORDINAIRE AVENTURE D’HOMO SAPIENS ET

DE SES ANCÊTRES…

En Belgique, à Flémalle près de la ville de Liège, le Préhistomuseum existe pour «raconter l’extraordinaire aventure d’Homo Sapiens afin d’inspirer notre futur» ! C’est à moins de 800 mètres de là, dans la grotte d’Engis, que la Préhistoire est née en 1829 à partir des fouilles et sous la plume de Philippe-Charles Schmerling.

Le Préhistomuseum est une institution muséale atypique, unique en Europe, qui conserve, étudie et valorise de façon dynamique la principale collection d’archéologie préhistorique belge (plus de 500.000 objets).

Avec une équipe constituée essentiellement d’archéologues, le Préhistomuseum est «médiateur à 100 %» ; il crée des liens originaux et inédits entre le Patrimoine préhistorique et les homo sapiens d’aujourd’hui, dans un site naturel exceptionnel de

30 ha. Le Préhistomuseum ambitionne de contribuer à l’épanouissement culturel du plus grand nombre. Depuis sa reformulation et son extension en 2016 sur les bases du Préhistosite de Ramioul, il accueille entre 50 et 60.000 visiteurs par an.

Il a été fondé par «Les Chercheurs de la Wallonie», une société savante d’archéologues amateurs qui ont découvert la grotte de Ramioul en 1907, et la Commune de Flémalle. Aujourd’hui, il est reconnu comme Musée de Catégorie A (la plus haute) par le Ministère de la Culture et comme attraction touristique d’exception par le Commissariat Général au Tourisme. Il est également soutenu par l’Agence Wallonne du Patrimoine avec laquelle il collabore entre autres pour des missions d’archéologie préventive.

A côté de sa mission de conservation et d’étude ainsi que de son expertise en matière de conservation préventive, le Préhistomuseum développe régulièrement des recherches en archéologie expérimentale et en médiation avec ses deux laboratoires dédiés à ces problématiques.

Le Préhistomuseum est actif au sein du Réseau des musées wallons (Musée Société en Wallonie) ainsi que du Réseau international des musées et sites paléolithiques (Ice Age Europe). Il réalise et accueille des expositions temporaires internationales comme récemment l’exposition «Félins» réalisée en collaboration avec le musée/site allemand de Schoeningen (Palaön).

«Lascaux Expériences» permettra au Préhistomuseum de faire connaître au plus grand nombre ce patrimoine de l’humanité reconnu internationalement et d’ouvrir un chapitre supplémentaire de la Préhistoire

(« Sapiens artiste »).

Plus d’info sur : https://www.prehisto.museum/fr/activites/la_grotte/20

LE PRÉHISTOMUSEUM

128, RUE DE LA GROTTE

4400 FLÉMALLE - LIÈGE

+32 4 275 49 75

INFO@PREHISTO.MUSEUM

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mots clés :

Flémalle Liège Photos

Infos >> Partenaires

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This