Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> REPORTAGES >> Festivals Reportage >> Métal Méan Festival > Photos

Samedi dernier, la pleine de Méan en province de Namur était noire de monde… dans tous les sens du terme. Sous un soleil de plomb, quelques deux milles festivaliers se sont pressé autour de la scène du dernier des derniers Métal Méan Festival.

« Tu vas le trouver, il est en noir »

Quelle chouette petite blague pour commencer la journée, au son des guitares électriques de Nekrovault. Car il faut bien le reconnaître, on est pas à Esperanzah!. La couleur dominante, voire unique, sur toute la pleine du festival est bien évidemment le noir. Mais il n’y a que ça qui fut sombre de toute la journée.

Métal Méan Festival
Métal Méan Festival

Quand on parle de festival Métal, les esprits les plus fermés s’imagineront satanisme, violence et autres chatons décapités sur scène, des clichés qui restent malheureusement encore trop encrés face aux aficionados de la musique extrême. Que nenni, le Métal Méan Festival se veut, et a toujours été, familial et ouvert à tous. On y croise autant de grand nounours barbus et tatoués que Mamy et Papy venus avec leurs petits enfants s’enjailler en famille. Parce que le métal extrême se transmet de génération en génération, on headbang à tout âge, et on partage les concerts tout en restant éloignés de ceux qui pogottent… le tout dans un respect de l’autre que l’on rencontre rarement dans une foule aussi dense. Le Métal est à la musique ce que le Rugby est au sport : une musique de voyous jouée  - et écoutée - par des Gentlemans (réplique du film « Invictus » - NDLR).

, la pleine de Méan  en province de Namur était noire de monde
Métal Méan Festival

Les danoises de Konvent suivent Nekrovault, groupe uniquement féminin de Doom/Death métal, qui change un peu des gros barbus, juste au niveau de l’image car le son ne perd absolument pas en énergie ni en maîtrise. Le groupe masqué de soleil de Imperial Triumphant débute l’après-midi, suivit de Nunslaughter et Mortuary Drape. C’est Carnation qui remplacera au pied levé Obscura, obligé d’annuler. La soirée s’envole avec les deux têtes d’affiche : Démolition Hammer, groupe Newyorkais de trash métal des années 80’ qui, malgré une mésaventure de guitare, a enflammé la scène avant de laisser Dark Angel, « L.A. Caffeine Machine », bercer le dernier coucher de soleil du Métal Méan Festival. C’est Inferno qui fermera la marche, dans un contrejour bleuté, terminant la vigueur des derniers festivaliers.

Métal Méan Festival

Après 17 ans, le Métal Méan referme ses portes sur une jolie édition, accompagnée d’un grand soleil, d’une équipe fidèle et un peu mélancolique et surtout de groupes tous plus électrisés les uns que les autres.

Métal Méan Festival en Photos

Photos de Sophie Delapierre

Infos Festival

Mots clés :

Festival Namur Photos

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This