Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> Activité à faire en >> Mois >> Octobre >> OUVERTURE DU FESTIVAL DE NAMUR 2022

LOUIS GARREL PRÉSENTE « L’INNOCENT »

Ce vendredi soir, la ville de Namur était en fête avec l’ouverture de la 37è édition du Festival du Film Francophone. Au programme, « L’innocent » le 4e film de Louis Garrel, réalisateur. Une œuvre qui a largement conquit le public venu en nombre à cette cérémonie d’ouverture. Thibaut Demeyer.

Louis Garrel (c) Thibaut Demeyer

« L’innocent », dont c’est le 4è film de Louis Garrel en tant que réalisateur, raconte l’histoire d’Abel qui apprend que sa maman, la soixantaine, va épouser un détenu. Dès le départ, il ne va pas apprécier la situation, se méfiant de Michel. Pourtant, ce dernier va lui ouvrir d’autres perspectives dans la vie.

Comme c’est souvent le cas, les films, même de fiction, ont une part autobiographique. Toutefois,  Louis Garrel, jouant le rôle d’Abel, préfère parler d’expériences de la vie. En effet, sa maman a travaillé pendant 20 ans en milieux carcéral. Il sait dès lors de quoi il parle.

Son film est donc une histoire de braquage mais aussi d’amour. D’amour entre un ex-taulard et une femme à qui la vie n’a pas toujours sourit. Puis une histoire d’amour entre un fils et la meilleure amie de feu son épouse. La force de ce film est déjà l’originalité de l’histoire mais aussi dans sa conception, adoptant une ligne très claire empruntée à la BD. Louis Garrel voulant fuir le naturalisme car trop souvent dans le cinéma, on met l’acteur en retrait.

Anouk Grinberg (c) Thibaut Demeyer
Roschdy Zem (c) Thibaut Demeyer

Au générique, on retrouve Anouk Grinberg que l’on a vue récemment dans « La Nuit du 12 » de Dominik Moll. Alors qu’en général, Anouk Grinberg joue des femmes chagrin, ici, son personnage est vivant, libre, solaire et fort ce qui nous permet de nous attacher encore plus à cette actrice que nous aimerions voir encore plus souvent. Face à elle, nous avons droit à un Roschdy Zem, différent de ce que l’on a l’habitude de voir. D’où l’intérêt supplémentaire de voir « L’Innocent » car il s’agit d’un film jouissif qui fera sans aucun doute le bonheur des spectateurs comme il l’a fait ce soir lors de la soirée d’ouverture. Pour rappel, le Festival du Film Francophone de Namur se déroule du 30 septembre au 7 octobre 2022 et qu’il proposera le 4 octobre une rencontre publique avec François Berléand dans le cadre de la présentation du film « Last Dance » de Delphine Lehericey avec également au générique l’actrice belge, lauréate d’un Magritte, Astrid Whettnall.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This