300kg de miel en stock…

Jan 17, 2016 | PORTRAITS | 0 commentaires

Info>>lux >> PORTRAITS >> 300kg de miel en stock…

  

Mike Hallan, un esprit toujours en balade au coeur de la Gaume et d’ailleurs.

Avec son passé, riche en commerces, artisans, célébrités telles que Lenoir et son moteur, La plume et sa plume, Jacquemin avec sa Pédale du mort et bien d’autres hoties, Mussy la Ville, ce petit village gaumais ne serait-il pas une terre d’innovations depuis des décennies.

 

 

Mike Hallan ou Marcello Binucci, ces noms de plume dont s’affuble Mostade Jean-Pol, a parcouru cette année 2015 des dizaines de milliers de km et assisté à plus de 30 manifestations en Belgique à l’étranger. Qu’est-ce qui pousse cet étrange bonhomme à bouger autant depuis des années ? Si vous lui demandez, sa seule réponse viendra d’un jet : « Pour partager ». Mais que pourrait-il bien partager au delà de ses écrits de ces derniers mois qui ont été édités chez Edilivre et TheBookEdition. Tous ces livres où il traite de la nature, des plantes, du mieux vivre, de philosophie et de nouvelles, sont très souvent inspirés de faits réels. Tout cela intrigue et questionne mais simplement ne serait-ce pas la suite logique d’un très grave accident qui l’a obligé de se remettre totalement en question ou ne serait-ce pas dû à sa soif inventive ? Lui-même n’en a pas la réponse.

 

Il y a quelques années, à peine arrivé en Gaume, il créé son « Papibloc », un agglo de construction en papier provenant d’une récolte faite à Mussy, ses parquets massifs « Woodyclic » et Woodcristal », le premier qui se monte et se démonte en un tour de main et le second qui a des propriétés semblables aux carrelages à usage externe ou interne. Quelques mois plutard, se retrouve sur les marchés artisanaux et de la capitale son « Limesca », un répulsif naturel contre les limaces. En 2005, il ouvre ses multiples greniers Zoé et Chloé, son comptoir à Tallin (Esthonie) et sa société à Varsovie. En 2008, sa première ortillère artisanale de Belgique voit le jour toujours à Mussy-la-Ville, d’abord à destination du bien-être puis bien d’autres choses comme ses bières La sauvajine, la pikpah et la pikplu. Ses recherches débouchent l’an dernier sur ses premiers pelets d’orties pour l’usage domestique et surtout le chauffage. Pendant toute cette période, hormis une expérience malheureuse dans la promotion immobilière, président heureux à voir le club de foot de mussy accéder à la P2, emmener l’harmonie avec sa tribune mobile, faire atterrir un avion ou accoster un navire au Cercle st Pierre de Mussy la Ville, faire partie des 3 plus grands vendeurs européens sur Ebay, ce drôle de bonhomme met au point le « Clickwoodconcept », sa première maison à ossature bois. Constituée de pièces de légo avec simplement un assemblage par tenons et mortaises, cette maison peut être transportée à travers le monde sur de simples europalettes (prototype réalisé avec l’aide des frères Trebossen). En 2013, en même temps que son clein d’oeil politique pour les hémicycles, le « Dordi » (appareil pour soulager l’être humain du désagrément à supporter le poids de sa tête en cas de « petite fatigue »), son espace récréatif qui ne fera pas de vieux os « Le Petit Paradis de Mussy » prend forme. S’y retrouve une collection des plus complètes et incomparable de plantes médicinales et aromatiques auxquelles viennent s’ajouter les élevages de petits animaux mais aussi ceux de criquets pélerins et d’écrevisses indigènes. Les années 2014 et 2015 sont surtout destinées à l’écriture et la promotion de ses ouvrages mais elles restent aussi marquées par trois études relatives aux énergies renouvables. La conjugaison de l’éolien et du compresseur. L’énergie dégagée par l’éolienne peut être basculée sur le secteur et le surplus peut faire fonctionner un compresseur qui pompant l’air ambiant à profusion, le compresse et le stocke dans des grandes cuves en dedans et hors sol. Cet air comprimé libéré par la suite peut alimenter des génératrices, continuer le cycle et même peut faire marcher des pompes qui permettent d’acheminer de l’eau d’un réservoir A à un réservoir B d’un niveau plus élevé et ouvrir ainsi les portes vers de l’énergie hydraulique.

 

Dans ses longs périples, à l’affut du moindre détail environnemental, il sort son avant dernière étude: l’installation, sous un véhicule, de tubulures équipées de mini-éoliennes qui permettent de recharger via une génératrice les batteries du véhicule en marche pour le rendre encore plus longtemps autonome et donc moins poluant.

Sa dernière trouvaille en date s’adresse à l’éclairage des autoroutes, dont on se rend compte de la nécessité lorsque l’on circule à l’étranger et dont malheureusement pour une question d’économie il est question de supprimer.

Lorsque l’usager circule, il remarque les mouvements de la végétation et le déplacement d’air provoqué par celui qui le dépasse ou lui-même lorsqu’il circule ou dépasse, on peut facilement imaginer tout la force de ce mouvement d’air dégagé. Pourquoi ne pas réaliser sur les voies de grand trafic, tous les 2 ou 3km des systèmes cintrés (genre tunnel) ouverts de chaque côté et équipés de ventilateurs qui fonctionnent avec la poussée d’air et l’aspiration provoquées par les véhicules s’engouffrant dans ces tunnels. L’électricité ainsi générée, pourra être basculée la journée pour partie sur le réseau et pour partie vers l’alimentation de compresseurs d’air. La nuit, l’éclairage sera réalisé par les ventilateurs et complémentairement par l’air compressé pour palier à un trafic moins dense. Pas éloignés de bassins de récupération d’eaux, le système pourra même s’y raccorder.

Mostade Jean-Pol et ses pseudos Mike Hallan et Marcello Binucci vous souhaitent à tous et à toutes de joyeuses fêtes de fin d’année. Si vous êtes en bonne santé, il ne faut pas oublier que tous et toutes, vous êtes les plus riches du monde et les nantis ne peuvent que vous envier et essayer de vous encadrer. Alors soyez riches, très riches, oubliez le passé qui vous fait souffrir, vivez au présent et, pensez, rêvez à un futur plus que parfait. C’est ce que tous les trois vous souhaitent pour 2016 et les années à venir.

 

Mike Hallan offre son ouvrage (l’enfer au paradis) aux 5 premiers qui trouveront la date où Mr Jacquemin a mis au point « la pédale du mort »

 

   Photos de Neige en province de Luxembourg 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This