Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> PORTRAITS >> Interview >> Black Orchid Tribe au Baudet’Stival 

Black Orchid Tribe au Baudet’Stival : « Le climax c’est quand on arrive en festival et qu’on connecte avec les gens »

Après un show ultra déjanté et survitaminé, le groupe Black Orchid Tribe, emmené par le ténébreux chanteur Loïc Videtta, a créé la surprise sur la petite scène du Baudet’Stival dimanche. En quelques minutes, la tribu belge a littéralement enflammé la place bertrigeoise. Rencontre avec une formation qui dépote !

Vous avez électrisé la foule durant votre concert. Pourtant, vous êtes encore peu connu dans la région. C’est l’occasion de vous présenter officiellement…

On est les Black Orchid Tribe, la tribu de l’orchidée noire. Les gens avec qui je joue, c’est ma tribu.

Le must, le climax c’est quand on arrive en festival et qu’on connecte avec les gens.

On est très actif sur les réseaux sociaux.

On adore partager notre univers. En fait, on se marre tellement ensemble que ce bonheur d’être avec la « tribe », j’ai envie de le partager au monde.

Le public était en tout cas déchainé en écoutant votre concert tout à l’heure. Comment avez-vous ressenti les choses depuis la scène ?

Ce que j’ai dit avant de monter sur scène c’est : « C’est pas qui on est en terme de musicien qui va toucher les gens. C’est pourquoi on vient raconter un truc sur scène. Venez comme vous êtes, les gens vont kiffer si vous êtes vrai ! ». Notre énergie elle vient de là. De la tribu. Je les ai rencontrés dans différents registres mais ce qui nous unit tous, c’est le lien qu’on a entre nous. L’idée du groupe c’est on « emmerde » tous nos défauts d’humain avec notre « egotrip ». On essaye d’être vrai, authentique. Parfois c’est un peu dur mais au moins c’est authentique.

Justement cette tribu, comme elle s’est formée au départ ? Parce que vous êtes six tout de même. Comment s’est fait la rencontre ?

Dans le groupe, il y a Giovanni que je suivais depuis longtemps sur les réseaux. Je suis un grand fan des réseaux aussi bizarre que ça puisse paraitre quand on prône les valeurs de l’ancrage, de l’instant présent. Mais moi qui suis un fan des gens, les réseaux, c’est la porte d’entrée d’un monde infini. Je ne connaissais pas ce gars et il est passé un jour sur mon téléphone, j’ai vu son jeu chez moi, posé, tranquille. Je lui ai envoyé un message pour lui dire : « mec tu joues trop bien. On pourrait se rencontrer pour faire un truc ? »

Laura jouait de la guitare et on s’est retrouvé à retaper une grange ensemble ! Raf est arrivé dans le projet parce que je le connais depuis mon premier groupe Mango Moon avec lequel on a pas mal tourné. Paul c’était le batteur du groupe Black Mirrors dans lequel j’étais bassiste. Rejouer avec Paul, ça a été comme retrouver une ex ! On a retrouvé tous les réflexes (rires). Alec un de nos community manager et photographe et puis Salim, notre tour manager. Tous belges !

Et pour la suite ? Un troisième single ou déjà en préparation d’un album ?

Il y a déjà deux singles disponibles sur les plateformes. Le troisième est enregistré, on attend le bon moment pour le sortir. Sachant qu’ici on est sur la préparation de l’EP. On voulait partir sur un album mais on est tellement impatient de tourner… Et puis on a encore des choses à apprendre même si on a tous de l’expérience de la musique. L’idée maintenant c’est de se poser et focus sur ces 5 premiers titres avec lesquels on veut faire connaitre Black Orchid Tribe.

Vous ferez également d’autres dates cet été ?

On n’avait pas prévu de date au départ et puis finalement tout s’est enchainé après les fêtes de la musique. On joue le 15 juillet à Charleroi, le 21 aussi. On a deux dates à confirmer en août dont une sur une péniche dans le Brabant Wallon ! On aimerait bien jouer au Bivouac à Wavre aussi. Et puis le 3 et 4 septembre pour Help Animals en présence d’animaux à adopter et puis on participe au concours Circuit. Cette année c’est dans notre catégorie rock, le but c’est de dénicher des jeunes talents. Donc on s’est inscrit !

Photos du concert de Black Orchid Tribe

Photos de Sonia Chapelle

Bonne chance à eux et bon vent 😊

Texte de Fanny Jacques

Infos Baudet’stival

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This