Logo info Brabant Wallon

Les Gens d’Ere 2023 > 7° édition > Photos du samedi

Juil 31, 2023 | ACTUALITES, Belgique, Festival, Festivals Reportage, Hainaut, Les Gens d'Ere, Pays, Photographes, Photographes+, Photos, REPORTAGES, Sonia Chapelle, Thémes, Wallonie

Info>>lux >> ACTUALITES >> Les Gens d’Ere 2023 > 7° édition > Photos du samedi

Le festival Les Gens d’Ere

Le Festival Les Gens d’Ere est un événement culturel et artistique familial situé au cœur de la Wallonie Picarde, à proximité du centre historique de Tournai. L’objectif de ce festival est de créer une ambiance agréable et festive pour le public en mettant en avant de nombreux artistes francophones. De plus, une partie importante de la programmation est consacrée aux artistes locaux de la Fédération Wallonie-Bruxelles, permettant ainsi de mettre en valeur les talents de la région.

En tant que festival familial, il est considéré comme une expérience conviviale où les festivaliers peuvent profiter d’un environnement verdoyant tout en découvrant et en appréciant un large éventail d’artistes francophones.

Au Festival Les Gens d’Ere, la jeune génération, représentée notamment par Matthéo Desprez, Zoé Fievet et Benjamin Van Nieuwenhuyse, joue un rôle actif dans l’organisation du festival. Ils sont les descendants des fondateurs de ce festival emblématique et contribuent maintenant à façonner son avenir.

Ces jeunes leaders ont introduit cette année l’idée du Pass Ado dans le but d’attirer davantage de jeunes au festival, et cette initiative s’est avérée être un véritable succès. Ils sont également impliqués dans la sélection des différents artistes programmés, ce qui démontre leur engagement envers l’événement et leur désir de contribuer à son succès continu.

Leur esprit familial et leur cohésion sont des éléments essentiels pour maintenir l’essence du festival et garantir sa pérennité. L’intégration de la jeune génération apporte une nouvelle perspective et une expertise technique, ce qui permet d’enrichir l’expérience du public et d’améliorer l’événement d’année en année.

Les anciens bénévoles continuent à soutenir et à écouter les idées de cette jeune génération. Cette synergie entre les générations est essentielle pour que le festival demeure une expérience festive et agréable pour tous les festivaliers.

Mais place maintenant à l’affiche du samedi

On débute sur la scène « Plein Ere » et Ncéka.

NCéka est un artiste talentueux dont le parcours montre sa détermination et son amour pour la musique. Ses débuts dans des cabarets et en tant que chanteur de groupe de rock témoignent de sa diversité musicale et de sa volonté de se produire sur scène.

Sa participation à des castings et concours de chant en Belgique lui a apporté une reconnaissance artistique, ce qui est souvent un défi pour les artistes émergents. Être référencé sur le site web « IDLM » avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles est un gage de reconnaissance supplémentaire pour sa carrière musicale.

La sortie de son premier EP « Comme le vent » en janvier 2022 lui a offert l’occasion de présenter ses talents d’auteur-compositeur-interprète avec les chansons « Comme le vent » et « Nous deux ». Cet EP a probablement permis à NCéka de toucher un public plus large et d’établir son identité artistique.

Mais au-delà de son talent musical, ce qui rend NCéka si attachant, c’est son grand cœur et sa proximité avec ses fans. Son attitude chaleureuse et généreuse lors de ses showcases, ainsi que les moments de partage qu’il crée avec son public, font de ses concerts des expériences uniques pour ses fans. Les rencontres après ses concerts lui permettent de tisser des liens avec son public et de laisser une empreinte positive dans leur cœur et leur esprit.

NCéka se démarque également grâce à sa passion pour faire chanter le public avec lui. Sa voix puissante et son côté performeur lui permettent de captiver son audience et de créer une ambiance électrisante lors de ses prestations.

En somme, NCéka est un artiste complet qui a su prouver qu’il méritait sa place dans le milieu artistique, non seulement grâce à son talent musical, mais aussi en raison de sa personnalité attachante et de sa volonté de créer un lien fort avec son public.

La journée continue avec le rappeur tournaisien Minno qui a offert aux festivaliers d’Ere un show 100% énergique. En se produisant sous le ChapitO du site, il a réussi avec succès sa mission de mettre le feu chez les Légendériens présents. Jouer en début de festival est toujours un défi, mais Minno a su relever le défi haut la main en créant une atmosphère survoltée. Il était évident que le public était chaud et prêt à poursuivre la journée dans une ambiance électrique.

Pour Minno, l’occasion de se produire lors de Tournai en Fête a été une belle opportunité de montrer son talent aux organisateurs des Gens d’Ere. La Grand-Place de Tournai est un lieu de prestige, et jouer là-bas lui a permis de prouver qu’il méritait sa place dans les événements organisés par les Gens d’Ere, une référence artistique dans la région et au-delà. Cette performance marque une étape importante dans sa carrière, et il compte continuer à défendre son projet avec la même énergie et la même passion.

Le rappeur a encore deux festivals à venir cet été. Le premier sera avec James Deano et Tragédie, une affiche qui promet d’être intéressante avec des styles variés. Ensuite, il se produira à Kain, un festival organisé par les scouts. Minno se dit impatient d’y être, car les événements scouts sont réputés pour leur ambiance de folie.

Pour Minno, l’été sera donc riche en expériences artistiques et en rencontres avec le public. Son talent énergique et sa volonté de partager sa musique avec enthousiasme lui ouvrent des portes et lui permettent de s’affirmer en tant qu’artiste tournaisien talentueux.

Après avoir arpenté la scène des Francofolies de Spa, on retrouve Saskia sur la scène Plein Ere au festival Les Gens d’Ere.

Saskia, une artiste suivie depuis plusieurs années sur VivaCité, a vu sa carrière décoller en France où elle a été repérée. Deux ans auparavant, elle avait sorti son premier EP intitulé « Quand je vois l’humain » sous un label français. Son style musical est un savant mélange de pop, de variété française et de rap, ce qui lui a permis de se démarquer et de créer un univers unique.

Grâce à son talent et à son originalité, Saskia a eu l’opportunité de se produire en première partie de différents artistes de renom tels que Michel Polnareff, Soprano et Benjamin Biolay. Ces expériences l’ont sans aucun doute aidée à gagner en expérience scénique et à affirmer sa présence sur scène.

Aujourd’hui, Saskia est prête à présenter son premier album, intitulé « Tôt ou tard ». Cependant, la création de cet album n’a pas été une tâche aisée. Saskia explique qu’elle a eu du mal à trouver la personne qui pourrait apporter à ses chansons l’extension nécessaire sans les dénaturer. Comme elle possède des compétences en beat-making, elle avait déjà avancé sur certaines maquettes. Trouver le bon binôme créatif était donc crucial pour donner vie à cet album. Heureusement, elle a réussi à trouver cette personne en la personne d’un ami de longue date. Ensemble, ils ont travaillé pendant un an et demi pour peaufiner et finaliser l’album.

Le processus de création artistique est souvent semé de défis, mais Saskia a persévéré et a trouvé le partenaire idéal pour mener à bien ce projet musical ambitieux. « Tôt ou tard » est le fruit de ce travail acharné et de cette collaboration fructueuse.

Cet album représente une étape importante dans la carrière de Saskia, car il lui permet de présenter son univers musical de manière plus complète et aboutie. Avec son mélange unique de styles, elle pourrait continuer à séduire un large public et à évoluer en tant qu’artiste talentueuse et polyvalente dans le paysage musical actuel.

Retour sous le Chapito où l’on retrouve Sharko. »We Love You David » est le nouvel album de Sharko, qui marque un retour aux sources pour le groupe. Ils reviennent au rock, un style musical simple et essentiel, en adoptant une formule trio avec Guillaume Vierset à la guitare et Olivier Cox à la batterie. L’album a été enregistré dans les conditions du live, avec les trois membres du groupe jouant ensemble, capturant ainsi une véritable énergie authentique.

Sharko a exprimé une volonté forte de proposer un son sans artifice, mettant de côté les fioritures pour se concentrer sur l’essence même du rock, sans compromis sur le caractère et l’identité du groupe. Cet album marque ainsi un retour aux sources pour Sharko après avoir exploré différentes directions musicales avec des albums acoustiques (« Hometour ») et électropop (« Glucose »).

Avec « We Love You David », le groupe semble revenir à ses racines et offrir à son public une expérience musicale pure et puissante, mettant en avant la simplicité et la sincérité du rock dans sa forme la plus brute. Ce retour à la base pourrait séduire les fans de longue date du groupe, ainsi que de nouveaux auditeurs qui apprécieront l’authenticité de leur musique.

Place ensuite à une habituée des festivals sur la scène Plein Ere du Festival Les Gens d’Ere. Une artiste émergente prometteuse qui risque de laisser une empreinte durable sur la scène musicale belge, Rori.

Rori, une jeune artiste de 24 ans originaire de Liège, est sur le point de secouer la scène musicale belge. Grâce à son tube « Docteur », qui fusionne brillamment la pop et le punk, Rori s’affirme dans un nouveau registre, attirant l’attention de son public sur des sujets qui lui tiennent à cœur. Son approche artistique est marquée par sa dyslexie, ce qui la définit comme « Artiste dyslexique en route vers la gloire ».

Portée par son succès grandissant, Rori se présente comme un véritable phénomène musical à découvrir absolument en live.

Son style musical novateur, mêlant la pop et le punk, est une véritable invitation à l’écoute, tout en permettant de se sensibiliser à des problématiques importantes. Rori semble prête à conquérir le cœur de son public avec son talent et son authenticité.

Retrouvez Rori au festival Les Solidarités à Namur le 26 août 2023.

Déjà sur présent sur la scène du festival Les Gens d’Ere en 2018, place au trio d’Hyphen Hyphen qui revient en forme avec un nouvel album.

Le trio d’Hyphen Hyphen est de retour avec un nouvel album intitulé « C’est La Vie », quatre ans après leur dernier opus « HH ». La crise sanitaire a entraîné un changement de cap pour le groupe, passant d’une intense tournée à une période d’isolement. Cependant, ces confinements successifs ont été l’occasion pour eux de se recentrer sur leur amour sincère pour la musique, le jeu et l’écriture.

Le nouvel album a été enregistré en live en studio, dans le but de retrouver une véritable âme de groupe. Hyphen Hyphen s’est inspiré des groupes et artistes des années 70, comme Fleetwood Mac, America et Bruce Springsteen, tout en apportant leur propre touche contemporaine.

Pour la composition de cet album, le groupe a également travaillé avec le célèbre compositeur Glen Ballard, collaborateur d’artistes tels qu’Alanis Morissette, Katy Perry et Michael Jackson. Cette collaboration a été marquante pour Hyphen Hyphen, qui a appris à être plus simples et plus directs dans l’expression de leurs émotions.

Le troisième album d’Hyphen Hyphen est le plus personnel jusqu’à présent, reflétant leurs expériences personnelles et les séismes vécus ces dernières années. L’album offre une palette de chansons variées, allant de la pop dansante à la mélancolie, avec des textes à la fois intimes et percutants.

Hyphen Hyphen ambitionne de toucher un public universel avec cet album et a déjà prévu une tournée en Europe. De plus, ils se préparent à partir outre-Atlantique pour conquérir le public américain. Avec la force de leur nouvel album et son ensemble de chansons irrésistibles, ils sont prêts à relever ce défi et à faire découvrir leur musique au-delà des frontières.

On termine la soirée avec Loïc Nottet, sur la scène Plein Ere du festival Les Gens d’Ere.

Loïc Nottet, le talentueux chanteur et danseur belge, a présenté son nouvel album lors du Festival Les Gens d’Ere.  Loïc Nottet est un artiste accompli qui s’est fait connaître en 2014 grâce à sa participation à la version belge de l’émission « The Voice » où il a atteint la finale. Il a ensuite représenté la Belgique à l’Eurovision en 2015 avec la chanson « Rhythm Inside », qui lui a valu une excellente quatrième place.

Depuis lors, Loïc Nottet a consolidé sa carrière musicale en sortant des singles à succès et en proposant un style unique mélangeant pop, électro et influences artistiques très personnelles. Son nouvel album représente une étape importante dans sa carrière, permettant à ses fans de découvrir de nouvelles créations et de profiter de sa présence énergique sur scène.

Photos : Sonia Chapelle

Les photos du festival Les Gens d’Ere > Samedi

Les Gens d’Ere

L’actualité dans la province du Hainaut

0 commentaires

Infos >> Partenaires

[forminator_form id="1418107"]

Nos sponsors