Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> ACTUALITES >> Rubriques >> C'est cuisiné près de chez vous >> Our > Restaurant > La Table de Maxime

Our > Restaurant > Table de Maxime

Depuis 2009, les hauteurs de Our près de Paliseul, voient défiler de nombreux gourmets.

Auréolé de deux étoiles Michelin, Maxime Collard reçoit en effet à sa Table très gourmande, des amateurs de bons produits venus de toute la Belgique.

Grâce à une offre hôtelière complète, le chef a pleinement réussi son pari de faire de Paliseul, une véritable capitale gastronomique !

La Table de Maxime à Our

Ouvert en 2009, la Table de Maxime n’a pas mis longtemps à gagner le cœur des amateurs de bonne chair. Le chef reçoit en effet sa première étoile l’année suivante et la deuxième en 2018. « C’était exceptionnel. Je n’osais l’imaginer mais on a travaillé et évolué et c’est finalement arrivé naturellement », commente Maxime Collard.

C’est d’ailleurs cette année là où le chef a également ouvert un second établissement : les Terrasses de l’Our (nous aurons l’occasion d’en reparler d’ici l’été).

A côté de ces deux restaurants, plusieurs gites et chambres (rénovées durant le covid) voient le jour afin d’accueillir au mieux les clients qui viennent parfois de loin.

Un plat signature de haut vol.

Le plat signature:

Pigeon d’Anjou / Raviole oignon et parmesan / consommé à la livèche / betterave / griotte / cuisse confite / jus au curry vert

Présent sur la carte actuelle, ce plat donne toutes ses lettres de noblesse à cette belle maison. Toute la technicité du chef et l’harmonie tant cherchée, se retrouvent dans cette assiette.

Un suprême de pigeon fondant et juteux, parfaitement cuit, un jus franc qui accompagne sans dénaturer, les griottes telles des petits bonbons qui apportent douceur et gourmandise et la betterave qui se fait délicate et vient conclure cette superbe histoire racontée par Maxime Collard.

Sans oublier le côté régressif et très gourmand puisque le chef a également ajouté deux cuisses confites, comme une croquette avec une petite mayonnaise maison et enfin, une fine raviole végétale qui rappelle les marqueurs du plat: la betterave, l’oignon confit et le bouillon de pigeon à la livèche et curry vert avec une touche d’abas pour « pepser » le tout. Un plat cohérent, savoureux tout en étant subtil et complexe. Une véritable claque culinaire dont nous mettrons assurément longtemps à nous relever.

L’harmonie comme guide

La lumière naturelle et la nature au cœur du restaurant.

Au gré des saisons, le menu de la Table de Maxime s’adapte, change, évolue pour se renouveler perpétuellement dans une recherche continue d’excellence.

Cela se sent dans tous les domaines du restaurant. L’accueil chaleureux d’Aurore Coudeville, l’épouse du chef qui reçoit chaque convive personnellement. Le feu ouvert qui crépite quand on découvre les lieux grandioses et intimistes à la fois. La grande salle lumineuse divisée en petits écrins, tous tournés vers la nature qui entoure le bâtiment.

.

Tout a été pensé pour créer une harmonie autant dans le regard que sur le palais. Une annexe vient d’ailleurs de voir le jour afin de prolonger l’espace restaurant et l’inscrire encore plus au cœur de la nature environnante. « Nous souhaitions agrandir l’espace mais pas nécessairement le nombre de tables. L’objectif était d’améliorer encore l’expérience en s’insérant encore plus dans la nature grâce à ces baies vitrées », détaille Aurore.

Et cela fonctionne ! Ici rien d’ostentatoire, on se sent directement le bienvenu, sans fioriture, à l’inverse de certains autres établissements étoilés plus guindés.

La simplicité et l’harmonie sont les maitres mots. Dans l’assiette comme dans la décoration. Une simplicité feinte car finalement savamment étudiée. La signature du chef aux deux étoiles reste sans doute l’authenticité.

D’ailleurs quand on lui demande s’il espère obtenir une troisième étoile : « On essaye toujours d’élever le niveau. Mais on ne travaille pas pour obtenir la troisième étoile. Si elle arrive, tant mieux ! Mais le plus important c’est que les gens soient heureux quand ils quittent la table », sourit le chef qui se dit plutôt confiant quant au fait de maintenir ses deux étoiles

Les coups de cœur du chef

Chaque semaine, nous demandons aux chefs que nous rencontrons, leur coup de cœur en terme de restaurant, de bar et de lieux de sortie. Une manière de mettre en avant les inspirations mais aussi les amis de nos restaurateurs qui en ont bien besoin dans un contexte, parfois difficile. Lorsqu’il n’est pas derrière ses fourneaux, ce qui arrive très rarement, le chef adore aller passer quelques jours à la mer du Nord. « Nous prenons quelques jours pour nous ressourcer à Knokke et nous détendre en famille sur la plage« .

C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il préfère boire un verre en profitant d’un bar de plage « pour se changer les idées« .

Quant à son restaurant préféré, il se situe à  Falmignoul près de Dinant. « CCNomie est un resto de type bistronomie avec une cuisine généreuse et de bons produits » détaille Maxime Collard. Assurément une adresse à découvrir également.

A noter enfin, que Maxime et Aurore sont toujours à la recherche de 3 personnes pour le service à table et un cuisinier. Travailler dans une ambiance familiale et sans stress vous intéresse ? Vous pouvez même dormir sur place pour une meilleure organisation. N’hésitez pas à contacter directement le chef pour en savoir plus : 061 23 95 10.

Our > Restaurant > La Table de Maxime

Our > Restaurant > Table de Maxime

Fanny Jacques

Cuisiné près de chez vous

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors