Logo info Brabant Wallon

SANTÉ > MÉDECINE > RÉFLÉXION SUR LE JEÛNE INTERMITTENT

Jan 2, 2024 | Santé, Thémes

Info>>lux >> Thémes >> SANTÉ > MÉDECINE > RÉFLÉXION SUR LE JEÛNE INTERMITTENT

L’allié fondamental de l’écosystème intestinal

Nous ne savons pas avec certitude comment le jeûne améliore l’immunité. Il est probable que la mise au repos du système digestif contribue énormément à la bonne santé de l’écosystème intestinal par l’entremise d’un phénomène largement ignoré (y-compris des profils de la santé). La preuve vient de ce que ce mécanisme absolument fondamental appelé Migrating Motor Complex (MMC) est rarement nommé en Français, même si l’on trouve anecdotiquement les termes Complexe Moteur Migrant. Il s’agit d’un schéma de motilité digestive concernant essentiellement l’estomac et l’intestin grêle, mais diamétralement différent du schéma beaucoup mieux connu qu’est celui de la digestion.

Le « MMC » consiste en un schéma de motilité récurrent et cyclique, chaque cycle durant environ 90 minutes. Il se met en place exclusivement pendant le jeûne mais est derechef interrompu par la prise de nourriture. En outre, il ne démarre qu’après la fin de la digestion, laquelle peut prendre 3, voire 4 heures. Donc, lorsqu’un individu adhère au rythme conventionnel des repas que j’appellerai ’12-12′, à savoir petit-déjeuner à 7h30 et dîner se terminant à 19h30, il ne reste déjà plus que 8 heures pour que le MMC accomplisse sa tâche, à savoir celle de la « femme de ménage de l’intestin » pour utiliser la version francophone du terme consacré : « housekeeping ». Faut-il encore souligner que ce label ’12-12′ s’avère optimiste car on dérive facilement vers un ’10-14′ en cas de petit-déjeuner pris à 7h et d’un dîner débuté à 20h et clôturé à 21h, auquel cas il restera 6 heures de « housekeeping », soit 4 cycles.

Il faut en réalité bien plus de cycles, idéalement le double, pour que, le ménage soit ‘bien fait’. Il s’agit en effet d’évacuer tous les débris qui encombrent le grêle : aliments non digérés, cellules desquamées de la muqueuse intestinale (ces centaines de mètres carrés de surface muqueuse qui se renouvellent tous les 5 jours), surtout tous les micro-organismes excédentaires pouvant résulter des proliférations bactérienne et/ou fongiques — ce que l’on appelle communément la dysbiose intestinale. Revenons à nos calculs mathématiques : nous avons besoin pour parachever un nettoyage optimal de l’intestin, de 8 cycles consécutifs de 90 minutes, soit, une durée de 12 heures à laquelle il faut ajouter 4 heures pour assurer la digestion du dernier repas de la veille. Cela nous conduit d’emblée au Graal du jeûne intermittent de ’16-8′, soient 16 heures de jeûne pour une fenêtre de 8 heures durant laquelle tous les aliments (boissons non incluses) seront consommés, typiquement deux repas séparés d’un en-cas.

Loin de moi l’idée de recommander un changement brutal des habitudes alimentaires afin d’épouser du jour au lendemain ce rythme idéal. Il convient d’y arriver via une transition progressive qui peut prendre des mois, voire des années pour obtenir une transformation totale. Les habitudes sont très difficiles à modifier, y-compris les mauvaises … Vous me direz qu’on a toujours conseillé les trois repas et qu’en sus, on a toujours dit que le petit-déjeuner constituait le repas le plus important pour bien démarrer la journée ! Foutaises. Même le très conservateur British Medical Journal a finalement dû admettre, en janvier 2019, que les médecins ne devraient pas demander aux patients de réintroduire un petit-déjeuner s’ils n’en prenaient pas, sous peine de consommation accrue de calories et de prise de poids. C’est vous dire ! Et puis, d’où vient ce principe fallacieux qu’il faut d’abord manger quelque chose pour pouvoir fonctionner, bouger, ou travailler ensuite? Quand il s’agit d’aller nager en mer, ne vous a-t-on pas toujours interdit de manger avant, sous peine d’indigestion et de noyade fatale ?

À ce stade, car je devine ces sourires incrédules voire narquois, pensez un instant à ce que vos aïeuls ont fait pendant les millions d’années qui ont précédé l’ère néolithique. De quel réfrigérateur devait sortir ce petit-déjeuner providentiel ? Il leur fallait d’abord aller débusquer de la nourriture (chasse, pêche, cueillette) s’ils voulaient manger quelque chose ensuite. Mes amis, réfléchissez donc un peu !

Dr Georges Mouton

Pour prendre rendez-vous dans l’un des centres de médecine fonctionnelle FunMedDev qui se situent en France, en Belgique et au Luxembourg, contactez-nous par téléphone aux numéros suivants :

Centre FunMedDev Belgique:  +32 ‭4 221 52 12

Centre FunMedDev France: +33 1 87 65 00 75

Centre FunMedDev Luxembourg: ‭+352 2 690 3183‬

ou par courriel à [email protected]

Publication : Éric Klein

Info Santé

0 commentaires

Rotary

Le Rotary Club d’Attert, Sûre et Semois Le...

Nos sponsors