Sortie des Films dans nos Cinémas » Arlon
Info>>lux >> Pays >> Belgique >> Wallonie >> Province de Luxembourg >> Foret d'Anlier >> Arlon >> Sortie des Films dans nos Cinémas
Spread the love

Programme cinéma de la province de Luxembourg – Semaine du 16 juin au 23 juin 2021

La Famille au centre de la programmation

Il n’aura fallu qu’une semaine pour reprendre notre vitesse de croisière et retrouver nos habitudes des salles obscures. Cette seconde semaine tournera principalement autour de la famille que ce soit la fille et la mère, le père et la fille et même le grand-père et sa petite fille. Le tout sous forme de comédie, de drame, d’action et même d’épouvante.

Programmation Province de Luxembourg :

  • « Un tour chez ma fille » comédiede Eric Lavaine avec Josiane Balasko, Mathilde Seigner, Jérôme Commandeur.

Le Pitch : Jacqueline, en pleins travaux dans son appartement, est joyeusement contrainte d’aller vivre « quelques jours » chez sa fille ainée Carole et son gendre, en pleine thérapie de couple. Ces « quelques jours » se transforment en « quelques mois », Jacqueline se sent vite chez elle, prépare les dîners, accapare la télévision, réorganise la cuisine… Elle est là et on ne sait pas pour combien de temps !

Commentaires : « Un Tour chez ma fille » est la suite de « Retour chez ma mère » déjà signé Eric Lavaine où l’on retrouvait au générique Josianne Balasko et Mathilde Seigner. En revanche, Alexandra Lamy ne figure plus au générique et ce pour des raisons de crédibilité dans l’histoire. Nous n’en dirons pas plus, allez voir cette comédie qui a d’ailleurs fait partie de la sélection du Festival de comédie de l’Alpe d’Huez 2021. A noter que Eric Lavaine est également le réalisateur de comédies à succès telles que « Chambouletout », « L’embarras du choix », « Barbecue » pour ne citer que celles-là.

Copyright photo : Copyright David Koskas / Netflix

  • « Un homme en colère » action – thriller de Guy Ritchie avec Jason Statham, Jeffrey Donovan, Josh Hartnett.

Le Pitch : Un convoyeur de fond fraichement engagé surprend ses collègues par l’incroyable précision de ses tirs de riposte alors qu’ils subissent les assauts de braqueurs expérimentés.
Tous se demandent désormais qui il est, d’où il vient et pourquoi il est là.

Commentaires : C’est certain, lorsque l’on met sur une même affiche Guy Ritchie et Jason Statham, ça va péter ! Amateurs de films d’action vous allez être servis. N’oubliez pas d’attacher votre ceinture. A noter que Guy Ritchie n’a pas fait dans l’originalité puisqu’il s’agit du remake du film français « Convoyeurs » de Nicolas Boukhrief avec Albert Dupontel et Jean Dujardin. 

Copyright photo : Copyright Metropolitan FilmExport
  • « Sans un bruit 2 » thriller – fantastique – épouvante de John Krasinski avec Emily Blunt, Noah Jupe, Millicent Simmonds

Le Pitch : Après les événements mortels survenus dans sa maison, la famille Abbot doit faire face au danger du monde extérieur. Pour survivre, ils doivent se battre en silence. Forcés à s’aventurer en terrain inconnu, ils réalisent que les créatures qui attaquent au moindre son ne sont pas la seule menace qui se dresse sur leur chemin.

Commentaires : c’est bien connu, lorsqu’un film cartonne, Hollywood se remet directement au travail pour écrire une suite, surtout si le carton est monumental comme cela a été le cas avec « Sans un bruit » qui a rapporté 336 millions de dollars dans le monde pour un budget estimé à 17 millions de dollars. Parfois, il est plus intéressant d’investir dans le cinéma que dans la bourse !  

Copyright 2019 Paramount Pictures. All rights reserved. / Jonny Cournoyer

Programmation au Grand-Duché de Luxembourg :

  • « Un tour chez ma fille » comédiede Eric Lavaine avec Josiane Balasko, Mathilde Seigner, Jérôme Commandeur.
  • « ADN » dramede Maïwen avec Maïwen, Fanny Ardant, Omar Marwan, Louis Garrel.

Le Pitch : Neige, divorcée et mère de trois enfants, rend régulièrement visite à Émir, son grand-père algérien qui vit désormais en maison de retraite. Elle adore et admire ce pilier de la famille, qui l’a élevée et surtout protégée de la toxicité de ses parents. Les rapports entre les nombreux membres de la famille sont compliqués et les rancœurs nombreuses… Heureusement Neige peut compter sur le soutien et l’humour de François, son ex. La mort du grand-père va déclencher une tempête familiale et une profonde crise identitaire chez Neige. Dès lors elle va vouloir comprendre et connaître son ADN.

Commentaires : « ADN », qui est le cinquième long métrage de Maïwen a fait partie de la sélection Cannes 2020 et présenté en septembre au Festival du Film américain de Deauville.

Copyright photo : Copyright Malgosia ABRAMOWSKA
copyright photo : Thibaut Demeyer - Cannes 2011
  • « FREAKY » épouvante – horreur – comédie de Christopher Landon avec Kathryn Newton, Vince Vaughn, Celeste O’Connor.

Le Pitch : Millie Kessler, une adolescente de 17 ans, occupée à faire bonne figure dans son très élitiste lycée, Blissfield High, devient la nouvelle cible du Boucher, un tueur en série tristement notoire. Son année de Terminale va alors devenir le cadet de ses soucis.
Lorsque, sous l’effet du poignard antique du Boucher, ils se réveillent dans le corps de l’autre, Millie n’a alors que 24 heures pour retrouver son corps afin de ne pas rester coincée pour le restant de ses jours dans la peau d’un tueur en série d’une cinquantaine d’années. Tâche délicate étant donné qu’elle ressemble désormais à une armoire à glace psychopathe, recherchée par la police et cible d’une chasse à l’homme locale… alors que le Boucher, lui, dans la peau de la jeune fille, est bien décidé à célébrer un retour en fanfare dans un bain de sang.

Commentaires : Le réalisateur Christopher Landon excelle dans ce genre de cinéma mélangeant l’épouvante-horreur-comédie ou thriller. On se souvient tous de « Happy Birth Dead » I et II. Et d’ici peu, il nous proposera « Paranormal Activity 7 ». C’est évident que « Freaky » s’adresse vraiment aux amateurs du genre qui en auront pour leur argent.

Kathryn Newton as The Butcher in Millie Kessler’s body in Freaky, co-written and directed by Christopher Landon.
Copyright photo : Copyright 2020 UNIVERSAL STUDIOS

« The Misfits » action – aventure – thriller de Renny Harlin avec Pierce Brosnan, Jamie Chung, Tim Roth.

Le Pitch : Richard Pace est un célèbre criminel. Il s’envole pour le Moyen-Orient afin de voler de l’or mais son implication va aller bien au-delà de ce qu’il avait planifié avant son départ pour Abu Dhabi.

Copyright photo : Thibaut Demeyer – Deauville 2014

Commentaires : Avec des œuvres aussi marquantes que « 58 minutes pour vivre » avec Bruce Willis, « Cliffhanger » avec Sylvester Stallone, « Au revoir à jamais » avec Samuel L. Jackson, « Peur bleue » également avec Samuel L. Jackson, ou encore « Driven » avec Sylvester Stallone, on peut dire que Renny Harlin sait y faire dans le genre films d’action. A noter que c’est la première fois que le réalisateur finlandais dirige l’acteur irlandais Pierce Brosnan. Curieux de voir ce que cette collaboration va donner.

« 5e Set » drame de Quentin Reynaud avec Alex Lutz, Ana Girardot, Kristin Scott Thomas.

Le Pitch : À presque 38 ans, Thomas est un tennisman qui n’a jamais brillé́. Pourtant, il y a 17 ans, il était l’un des plus grands espoirs du tennis. Mais une défaite en demi-finale l’a traumatisé et depuis, il est resté dans les profondeurs du classement. Aujourd’hui, il se prépare à ce qui devrait être son dernier tournoi. Mais il refuse d’abdiquer. Subitement enivré par un désir de sauver son honneur, il se lance dans un combat homérique improbable au résultat incertain…

Commentaires : Les internationaux de France sont à peine terminés que le cinéma nous invite sur le court pour une œuvre justement tournée à Roland Garros. A noter que le réalisateur a pratiqué ce sport à un haut niveau avant de choisir une autre voie alors qu’Alex Lutz, vu dans « Astérix et le secret de la potion magique » mais aussi dans « Baron Noir » la série à succès sur Canal+, est meilleur en équitation. Afin de rendre son personnage crédible, il a suivi un entraînement pendant plusieurs mois.

Copyright photo : Marie-Camille Orlando

A l’affiche et déjà vu pour vous

  • « The Father » drame de Florian Zeller avec Anthony Hopkins, Olivia Colman, Mark Catiss.

Le Pitch : The Fatherraconte la trajectoire intérieure d’un homme de 81 ans, Anthony, dont la réalité se brise peu à peu sous nos yeux. Mais c’est aussi l’histoire d’Anne, sa fille, qui tente de l’accompagner dans un labyrinthe de questions sans réponses.

Avis : Voilà une excellente surprise que ce « The Father » réalisé par le français Florian Zeller qui, auparavant nous avait habitué, au travers de ses scénarios, à des comédies gentillettes comme « Amoureux de ma femme » avec Gérard Depardieu et Daniel Auteuil ou alors « Une heure de tranquillité » avec Christian Clavier et Carole Bouquet. Avec « The Father », il signe un premier long métrage de grandes qualités. Adapté de sa propre pièce de théâtre, Florian Zeller apporte toute son expérience théâtrale au service d’une mise en scène sobre et discrète accentuant dès lors, tout au long du film, la qualité d’interprétation d’Anthony Hopkins (lauréat de l’Oscar bien mérité du meilleur acteur pour ce rôle) et d’Olivia Colman. Florian Zeller nous offre une œuvre subtile ou la démence d’Anthony Hopkins nous paraît par moment être un thriller. La confusion qui ronge cet octogénaire désarçonne le spectateur qui ne sait plus très bien où il se situe, comme le personnage principal. Sommes-nous dans la tête de cet homme en fin de vie ou dans la réalité que vit sa fille ? La confusion est totale et c’est ce qui fait la force de ce film là où d’aucuns se seraient contentés d’une histoire pathologique sur la sénilité d’un vieil homme. Incontestablement, « The Father » est le film de la semaine.

Note : 4/5

Copyright photo : Copyright Orange Studio Cinéma / UGC Distribution

  • « Mandibules » comédie de Quentin Dupieux avec David Marsais et Grégoire Ludig.

Le Pitch :  Jean-Gab et Manu, deux amis simples d’esprit, trouvent une mouche géante coincée dans le coffre d’une voiture et se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent avec.

Avis : On se demande où Quentin Dupieux va chercher toutes ses histoires aussi déjantées les unes que les autres. Quand ce n’est pas un pneu qui tue, c’est un homme qui parle à sa veste en daim ou c’est une histoire de garde à vue, pas comme les autres, dans un commissariat. On le sait, Quentin Dupieux a un humour plus que décalé qu’on aime ou qu’on n’aime pas mais qui ne laisse pas indifférent. Avec « Mandibules », on s’attend au pire avec cette histoire de mouche géante que Jean-Gab dresse dans le but d’aller voler de l’argent. Mais il n’arrive pas parce que Quentin Dupieux nous offre le meilleur sur un plateau d’argent. Les situations sont hilarantes, David Marsais et Grégoire Ludig, qui était le suspect en garde à vue face à Benoît Poelvoorde dans « Au Poste ! », sont comme la mouche, géants ! Quentin Dupieux ne s’embarrasse pas de fioritures, de décors monumentaux, il va droit vers ses délires emmenant avec lui le spectateur qui a envie de passer un excellent moment. Toutefois, derrière ce délire, Quentin Dupieux nous pose la question de la normalité. Preuve en est que les œuvres de Quentin Dupieux ne sont pas que du troisième degré ou autres délires mais bien des œuvres réfléchies présentées sous un autre angle.

Note : 3/5

Copyright photo : Copyright Memento Films Distribution

Textes : Thibaut Demeyer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui