BIEN-ÊTRE > SHIATSU > VIVRE ET TRAVAILLER JUSQU’À 100 ANS

Oct 9, 2023 | Bien-être, Thémes

Info>>lux >> Thémes >> BIEN-ÊTRE > SHIATSU > VIVRE ET TRAVAILLER JUSQU’À 100 ANS

Tout cela en posant simplement les mains.

Questions :

  • ‘Les gens dans le passé, avaient l’habitude de travailler activement jusqu’à l’âge de 100 ans. Y a-t-il quelque chose qui ne va pas dans notre société moderne pour que la plupart des gens commencent à décroître dès leur 50ème année ? Ou bien est-ce qu’ils font des choses qui sapent leur vitalité ?’
  • ‘L’attitude des gens devant la vie a changé et ils suivent leur propre chemin égoïste, ignorant l’ordre de la nature’.

Ce dialogue tout à fait moderne et actuel figure… dans un livre chinois vieux de quelques milliers d’années : le Classique de l’Empereur Jaune. Notre pratique du Shiatsu est influencée par le livre de l’Empereur Jaune, à la base de la Médecine orientale et des Arts orientaux du toucher.

Marc Halévy (dans ‘Kabbale érotique et mystique’) constate que l’humain est l’espèce à la base la plus inadaptée à la survie (le qualifiant même de ‘sous-doué’), mais que nous sommes toujours là, grâce à notre capacité d’imagination (utilisation des outils, nomadisme, maîtrise du feu, agriculture, élevage…). Toutefois, cette capacité à imaginer s’exerce dans un combat contre la Nature et non en harmonie avec elle.

Voici donc deux réflexions identiques à quelques milliers d’années de distance… ce n’était apparemment pas mieux ‘avant’. Et nous voulons toujours vivre âgé, mais tout en travaillant le moins possible.

Jadis, on prenait des philtres magiques pour garder jeunesse et beauté éternelles. Aujourd’hui, le  rêve de longévité, si pas d’immortalité, nous est vendu par le transhumanisme avec le développement des biotechnologies. Tout cela est-il bien nécessaire ?

Car le ‘secret’ est depuis toujours devant nos yeux et à portée de la main : pour vivre longtemps et en bonne santé, il suffit de vivre en harmonie avec la Nature, de connaître notre place entre Ciel et Terre et de s’y tenir.

Du point de vue de l’énergie vitale, c’est facile à comprendre. Nous naissons avec une certaine quantité d’énergie vitale, certains en ont beaucoup et d’autres moins. A nous de savoir ce que nous pouvons nous permettre, entre excès et parcimonie.

Au quotidien, nous avons besoin d’énergie, puisque nous en dépensons. L’apport provient de la respiration et de l’alimentation. Ce n’est pas un hasard si tant de pratiques de santé (Yoga, Qi Gong…) ont développé des techniques respiratoires très poussées. Quant à se nourrir, vivre en harmonie avec la Nature consiste à respecter le rythme des saisons. L’alimentation locale tant prônée aujourd’hui est en fait le berceau de l’humanité.

Parmi les points que nous pressons en Shiatsu, il existe des points dits ‘de longévité’ que l’on trouve sur les méridiens de l’Estomac, de l’Intestin Grêle et du Gros Intestin. Voulez-vous vivre longtemps ? Il s’agit d’assimiler les nutriments, de faire le tri entre ce qui vous convient ou non et d’évacuer ce qui ne vous convient pas.

Nous disons que quand le Sang est de bonne qualité, l’énergie vitale circule bien. Le Sang est nourri par l’alimentation et la respiration.

Et pour que l’énergie vitale circule bien, il est tout aussi important de (se) bouger. L’inactivité sclérose, raidit, fatigue… Le mental aime à se plaindre de devoir travailler. Il est clair que les systèmes que nous avons créés et dans lesquels nous fonctionnons (mal) ne sont pas générateurs de satisfaction, d’harmonie, de développement… Perte de sens.

La pianiste française Colette Maze, qui a 109 ans et joue de la musique avec passion, ne comprend pas les gens ‘dont on dirait qu’ils sont nés en pleurant’.

Si vous êtes passionné(e)s, vous travaillerez jusqu’à 100 ans et plus. Et si votre travail ne vous passionne pas, il est temps de trouver votre passion et de lui donner de la place.

M. Namikoshi, un des pères du Shiatsu, donnait 5 signes de bonne santé : bien manger, bien dormir, bien évacuer, bien travailler, bien rire au quotidien. S’il vous en manque un ou plusieurs, une évolution s’impose.

Tout le monde semble donc bien s’accorder sur cette approche très simple : mener une vie heureuse en harmonie avec la Grande Nature,  corriger ses erreurs et ainsi accompagner fluidement le flux de la vie. Il existe d’ailleurs un point sur le dos qui s’appelle ‘la Porte de la Vie’ et permet d’accompagner le flux d’énergie qui coule en nous, depuis la naissance jusqu’à la fin de vie. SI vous menez une vie longue et heureuse, il y a fort à parier que la fin sera paisible et heureuse.

La pratique du Shiatsu nous remet dans cet ordre naturel. Dès lors, parce que nous prenons soin de nous, nous sommes à même de faire, et même de faire beaucoup. Même si le corps vieillit, en nous respectant, notre attitude devant la vie ne change pas, fraîche comme au premier jour. Il n’est plus possible d’être égoïstes, car nous ne nous sentons plus séparés du reste de l’univers. Tout cela en posant simplement les mains.

Auteur et rédacteur : Stéphane Cuypers.

Retrouvez mon actualité  sur www.shinmon-shiatsu.com, des informations relatives à l’école Odo Shiatsu ici : www.odoshiatsu.be ou encore sur le site des éditions du Renard Blanc : www.renardblanc.be.

Pour me contacter directement par courriel : [email protected] ou par téléphone téléphone : +32 471 40 56 95.

Publication : Éric Klein | www.bioshiatsu.fr

Infos Bien-être

0 commentaires

Mots clés :

Bien-Être santé

Protégé : LUXFLY

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Nos sponsors