Logo info Brabant Wallon
Info>>lux >> Pays >> Belgique >> Wallonie >> Province de Luxembourg >> Foret d'Anlier >> Arlon >> Palix expose, Palix invite

PALIX ET SES AMIS EXPOSENT AU PALAIS D’ARLON

DU 4 février au 17 avril 2022

Invité par la ville d’Arlon, l’illustrateur Palix expose ses œuvres et ses croquis d’audience au Palais d’Arlon jusqu’au 17 avril 2022. L’inauguration a eu lieu ce vendredi soir devant une cinquantaine de convives. Thibaut Demeyer.

Le Palais d’Arlon est un lieu incontournable de la culture où les artistes régionaux peuvent exprimer leur talent au travers, notamment, d’expositions. Renaud Matgen, Pierre Kroll, pour ne citer qu’eux, ont récemment occupé les lieux. Aujourd’hui, c’est Palix et son univers fantasmagorique qui est mis à l’honneur. Un univers que nous connaissons tous et devant lequel nous restons bien souvent bouche bée. Néanmoins, ce qui fait l’originalité de cette exposition par rapport à ses précédentes, c’est qu’il expose ses croquis d’audience et notamment ceux du procès de Salah Abdeslam qui se déroule actuellement à Paris. Une autre discipline que l’artiste de Rossignol maîtrise également avec brio. Pour lui, le dessin c’est presque viscéral, « quand je pars en vacances, au bout de trois jours, je vais acheter de quoi dessiner, j’en ai besoin » nous a-t-il confié devant une vitrine où se trouve ses derniers dessins « c’est un défi que je me suis lancé, faire chaque jour depuis ce premier de l’an, une esquisse en 15 minutes que l’on retrouve sur ma page Facebook » explique-t-il d’un ton passionné.

Palix - (c) Thibaut Demeyer
Croquis d’audience signés Palix - (c) Brigitte Demeyer-Lepage

Palix sous le hasard et les rencontres

Palix, c’est une carrière qui débute grâce à des rencontres. En 1998, c’est le dessinateur de bande dessinée François Boucq qu’il a rencontré à la sortie de St Luc, Jef Bertels un peintre flamand, et en 2002 la rencontre avec Pierre Kroll grâce à qui il a pu ajouter une nouvelle corde à son arc en l’occurrence les croquis d’audience pour la presse.

A l’aube de ses quarante ans, Palix souhaite faire des choses plus fondamentales et crée ainsi cet univers qui lui est propre : « on me demande souvent s’il y a une influence venue du Seigneur des Anneaux ou de Tim Burton. Mais non, il s’agit d’images qui me trottent dans la tête dont la complexité était de les extraire de ma tête pour les reproduire sur des tableaux. Pour ce travail, il faut se mettre en quelque sorte dans un état d’autohypnose face à la toile et de laisser venir ce qui veut » raconte l’artiste gaumais. 

(c) Brigitte Demeyer-Lepage

Palix expose, Palix invite

Si Palix est l’invité vedette de la ville d’Arlon, cela ne l’a pas empêché de partager ce lieu avec d’autres amis artistes qu’il apprécie. Vous pourrez dès lors admirer les sculptures de Guy Deltour, Dimitry Pichelle et Cédric Raths, la poésie de Ludovic Gillet, le kokedama de Murielle Honoré et Daniel Paquay, les illustrations de Mathieu Drogo ainsi que les photographies de l’arlonais Charles Hiéronimus qui connaît bien le Palais pour y avoir exposé à plusieurs reprises.

Une œuvre commune entre Palix et Charles Hiéronimus

L’amitié entre Palix et Charles Hiéronimus ne date pas d’hier et le projet d’une exposition commune non plus. D’ailleurs, ils ont réalisé une œuvre commune qui est présentée durant toute l’exposition. Il est vrai que l’univers du photographe de Tontelange est également un univers particulier, proche de l’étrange, du mystère, de la réflexion mais aussi de messages sous-jacents qu’ils soient écologiques, philosophiques sur le mystère de l’univers ou sur le temps qui passe. Graphiste de formation, Charles Hiéronimus a longtemps travaillé dans le monde de la publicité, ce qui lui fait dire : « avec l’image de communication directe, vous touchez directement ce que vous voulez toucher chez celui qui la regarde ». Bien entendu, pour obtenir des œuvres de cette qualité, il faut avant tout maîtriser la photo de studio mais aussi la technique photographique car ce qui fait la particularité des œuvres de Charles Hiéronimus, c’est l’univers qu’il construit lui-même et bien souvent sans l’aide de programmes informatiques contrairement à ce que l’on pourrait croire.

L’œuvre commune de Palix (la sculpture) et Charles Hiéronimus (photographie) - (c) Thibaut Demeyer

En tout cas, l’exposition Palix est une concentration d’artistes de qualité qu’il faut absolument aller voir pour le plaisir, pour l’amour de l’art, pour la défense de la culture et le soutien aux artistes qui, eux aussi, ont bien besoin d’un élan de solidarité en cette période compliquée.

L’expo Palix se situe au Palais d’Arlon jusqu’au 17 avril 2022, en présence des artistes, ouverte du mardi au dimanche de 14 heures à 18 heures – Entrée gratuite – Pas de CST mais masque obligatoire.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos sponsors

Les infos de votre Région Gratuite Souhaitez-vous recevoir des notifications sur les dernières mises à jour ? Non oui

Pin It on Pinterest

Share This