info-bw logo
Info>>lux >> Activité à faire en >> Agenda >> Francofolies de Spa 2023 > Photos du jeudi

A l’aube de la trentaine, les Francofolies de Spa ont décidé de se donner une nouvelle impulsion pour faire face aux défis qui les attendent.

La nouvelle équipe s’est donc attelée, depuis des mois, à consolider l’identité même des Francos, tout en leur donnant des couleurs neuves.  Celles-ci se traduiront notamment par un goût encore plus prononcé pour la découverte et de nouveaux terrains de jeu artistiques, la volonté de conquérir de nouveaux publics ou encore l’ambition de (re)mettre toute la ville au diapason de la fête.

On salue particulièrement le retour d’une scène gratuite au centre-ville, mais aussi des bars en folies, des animations et des afters qui rythmeront durant 4 jours (et 4 nuits) la perle des Ardennes.

Commençons notre journée en ville, avec la scène sur la Place du Monument qui accueille Antoine Armedan. Antoine Armedan est un auteur compositeur interprète belge, amoureux des mots et des mélodies. Après 5 singles qui ont tourné sur les radios nationales (plus de 4000 passages) et 45 semaines dans le Tip Top de Vivacité, Antoine Armedan sort le 3 juin 2022 son nouvel album « Des plumes sous les comètes ».

Du 2 décembre 2022 au 22 septembre 2023, Antoine réalise une tournée particulière uniquement en train et à vélo, baptisée « Zéro carbone sous les comètes ». Au total, plus de 150 concerts sont prévus, devant environ 8000 personnes ! Soit l’équivalent de Forest National… à vélo.

Artiste des Rencontres d’Astaffort 2022 avec Francis Cabrel, deuxième au classement du Hit Fédération Wallonie-Bruxelles 2021, sacré artiste de l’année 2020 par la télévision NoTélé et Radio Quartz, Antoine Armedan a reçu le prix « Ça Balance » aux Francofolies de Spa en 2019. Il a joué plus de 150 concerts depuis l’été 2020, et a fait les premières parties de Louis Chedid, Les Innocents, Les Frangines, Debout sur le Zinc, Saule, Suarez, GrandGeorge, Barcella.

Antoine Armedan sur la scène ChapitO du Festival Les Gens d’Ere le dimanche 30 juillet 2023.

Petit tour sur la scène « Villa des Fleurs » où l’on découvre JusTwo, un duo à la ville comme à la scène, qui revisite de grands hits, de Bill Weathers à Britney Spears en passant par Amy Winehouse, Michael Jackson et bien d’autres… Deux voix, une guitare qui vous font danser.

16h, l’ouverture des portes du Festival dans le Parc des 7 Heures et une foule qui attend de pouvoir entrer et pour les fans de Mika de rejoindre la grande scène.  On rejoint la Scène « Spa Reine » pour redécouvrir le liégeois Bérode, le lauréat des Franc’Off 2022.

Derrière Bérode se cache Quentin Maquet, multi-instrumentiste liégeois de 35 ans et tête-pensante du groupe Dalton Telegramme. Sans aucunement abandonner ses troupes ni clôturer le projet, il s’échappe en solitaire via un projet qu’il veut plus personnel, souple et organique.

Bérode, qui traîne dans sa tête depuis des mois, naît comme il est imaginé. En toute quiétude, toute simplicité et à la maison, dans un petit studio de campagne où on entendrait presque le frigo se refermer, les enfants jouer dans le jardin, le vent s’engouffrer dans les embrasures.

Trompettiste aperçu avec Balimurphy, Orfeo, Dan San, il recrée d’abord en solitaire puis avec l’aide en live de Remi Rotsaert, (autre multi-instrumentiste touche-à-tout et vieux compagnon de route sur Dalton Telegramme et Balimurphy), cet univers americana qui le touche tant.

Quelques pas nous mènent à la scène Proximus où Marie-Flore monte pour la 1ère fois sur une scène des Francofolies de Spa. Marie-Flore ne ressemble à personne et personne ne ressemble à Marie-Flore.

Minois de chat au cœur écorché, regard bleu cristallin et timbre à nul autre pareil, elle est l’une des rares artistes françaises capables de passer d’un piano-voix éthéré à une pop teintée d’urbanité et de modernité, à chaque fois poétique.

Auteure, compositrice, interprète et multi-instrumentiste, Marie-Flore est une amatrice de pop sous toutes ses formes.

Dans ses textes, elle cultive les thématiques vénéneuses, se plaît à chanter des jeux de mots sensuels, parfois abrupts, aspects auxquels elle tient tant du point de vue sonore que textuel.

Après un premier album en 2019 (« Braquage ») qui a fortement séduit, elle est revenue sur scène en 2022 pour défendre son nouveau disque : « Je sais pas si ça va ».

La performance est un art qu’elle maîtrise : séduisante, défiante, ironique, littéralement hors du commun, Marie-Flore prend d’assaut nos cœurs sur disque comme sur scène.

Un grand saut vers la scène Pierre Rapsat où la chanteuse liégeoise RORI monte sur scène.

Après avoir fait ses premiers pas dans la musique à l’âge de 16 ans avec le groupe Beffroi, RORI s’est lancée en solo en 2020.  Ses premiers singles, qu’elle décrit aujourd’hui comme des expériences dans un laboratoire musical, suscitent directement l’attention des médias et des radios du pays.

C’est en 2022 que RORI s’est sentie prête à s’assumer pleinement : elle prend la décision de chanter exclusivement en français. En résulte l’incontournable hit ‘Docteur’ qui explose sur toutes les radios et plateformes de streaming et la propulse ainsi dans la lumière.

La jeune Belge marque encore le coup en ce début d’année 2023 avec la sortie de son tour premier EP. Avec ‘Ma saison en enfer’, RORI nous invite dans une œuvre qui mélange différentes couleurs soulignant son éclectisme et son amour pour la pop-culture. Elle s’y dévoile et nous offre un regard brut, sans artifice, sur ses problèmes au quotidien.

En écoutant, ‘Ma Place’, ‘Soleil’ ou ‘Encore’ on devine aisément certaines de ces influences, celles d’une artiste qui, ado, se plongeait dans les mangas de Nana, bercée par un fond sonore qui dessinait les premières notes de ‘Tranquility Base Hotel & Casino’ des Arctic Monkeys.

RORI exulte, RORI se confie : rien ne devrait être trop sérieux, la vie continue ! Et elle se produira sur la scène Plein Ere du Festival Les Gens d’Ere le samedi 29 juillet 2023.

Retour sur la scène Proximus pour une autre artiste féminine belge, CHARLES. CHARLES connaît décidément un début sans fautes : une victoire à The Voice Belgique, deux hits inauguraux (Wasted Time, Without You), plus de six millions de streams avec l’EP Falling While Rising, son portrait en format XXL sur un billboard Spotify à Times Square, des lives explosifs – dont un passage très remarqué à Rock Werchter –  des collaborations et une fanbase exponentielles, …

Son premier album « Until We Meet Again » et sa première tournée en ont fait l’une des révélations belges de 2022, cap à présent vers une consécration en 2023 !

Retrouvez-la au Ronquières Festival, le 6 août, à Scène-sur-Sambre, le 28 août, au Fly Away Festival en Italie, au Trix à Anvers le 12 septembre, au Wilde Westen à Kortrijk le 19 octobre et à l’Ancienne Belgique le 20 octobre.

Nous voici déjà avec quelques pas au compteur.  Les Francofolies de Spa, c’est du sport, on tient la forme.  Direction la scène Pierre Rapsat où l’on découvre la tant attendue Juliette Armanet pour sa première venue à Spa. Révélée en 2018 par la Victoire de la Musique de l’album de l’année pour « Petite amie », le succès  de Juliette Armanet est exponentiel depuis la sortie à la fin de l’année dernière de  « Brûler le feu »  et de son irrésistible single « Le Dernier jour du disco », premier d’une longue série.

Une réussite artistique qui a confirmé l’immense talent de cette ex-réalisatrice de documentaires, biberonnée à la culture et la musique par ses parents.

Musicienne accomplie, Juliette est une artiste de scène par excellence : ses concerts affichent complet partout et la tournée entamée dans les théâtres se termine en apothéose dans les zéniths.

Une chanteuse qui a su mettre le « feu » sur la scène Pierre Rapsat.

Retour sur la scène Proximus avec l’artiste engagée et militante pour la cause féministe, SUZANE.

SUZANE enchaîne les succès et les concerts depuis 2019.

Un premier album « Toï Toï » sacré Disque d’or, une Victoire de la musique « Révélation Scène » en 2020, une nomination en tant qu’artiste féminine de l’année en 2021, un duo avec Grand Corps Malade, un Olympia complet…. SUZANE est partout.

Et puis, cette année, ce nouvel album « Cameo », qui nous montre une artiste libérée qui n’hésite plus à parler d’elle-même et qui est désormais incontournable.

On termine par la scène Pierre Rapsat avec la venue de Mika, prévue en 2020.  Une première aux Francofolies de Spa très attendue par les fans. 

Propulsé au-devant de la scène en 2007 avec ses tubes planétaires, « Relax, take it easy » et « Grace Kelly », qui évoquent à la fois les envolées de Queen et de Scissor Sisters et avec lesquels il sera numéro 1 partout, MIKA occupe une place bien à lui dans le monde de la pop.

Sa joie contagieuse et ses performances colorées et explosives l’ont conduit à mener des tournées à guichets fermés dans le monde entier.

Ses albums se sont vendus à plusieurs millions d’exemplaires et il a remporté de nombreux prix de l’industrie musicale, parmi les Brits, les Grammys, les World Music Awards et les MTV Europe, Asie, Australie et Japon… entre autres. Il est également lauréat du prestigieux prix français « Chevalier de l’ordre des arts et des lettres ».

Alors qu’il vient de signer la bande-son du film d’aventures bientôt à l’affiche, « Zody et Tehu, Frères du Désert », et que son duo avec Vianney fait l’actualité, MIKA s’apprête à sortir un nouvel album et repart en tournée cet été à travers l’Europe, au Japon, en Corée du Sud, en Afrique du Nord et en Angleterre… MIKA c’est de la bombe sur scène.

Retrouvez le au Beach Festival à Nieuwpoort le 8 août. Pour les autres dates de sa tournée à l’étranger, on vous invite sur son site internet www.yomika.com/tour

Photos : Sonia Chapelle

Les photos du jeudi

L’actualité en Province de Liège

0 commentaires

Mots clés :

Infos >> Partenaires

[forminator_form id="1418107"]

Nos sponsors