Logo info Brabant Wallon

BIEN-ÊTRE > NATUROPATHIE > MÉNOPAUSE ET ANDROPAUSE

Fév 18, 2024 | Bien-être, Thémes

Info>>lux >> Thémes >> BIEN-ÊTRE > NATUROPATHIE > MÉNOPAUSE ET ANDROPAUSE

Les stratégies anti-âges

Des clefs pour vieillir en bonne santé

L’entrée dans la ménopause ou l’andropause (pour l’homme), les premiers signes de déficiences  cognitives (perte de mémorisation, difficulté de coordination,…) ou sensorielles (faiblesse visuelle, auditive…) peuvent inquiéter. Notre société , à la différence des sociétés asiatiques ne donnent pas à « nos anciens » la place qu’il mérite. Vieillir reste un « tabou » souvent mal accepté car trop souvent associé à la maladie , au handicap, la perte d’autonomie et la souffrance.

Pourtant il n’existe pas de fatalité et si nous nous intéressions plus tôt aux processus qui favorisent un vieillissement en bonne santé alors peut-être que nous profiterions de ce que j’appelle l’âge d’or de la vie, cet âge ou libéré des contraintes matérielles, des impératifs sociaux … On peut enfin vivre pour soi et sa réalisation personnelle. Mais encore faut-il pour cela rester en bonne santé et faire en sorte que notre corps reste ce véhicule ou notre âme continue de vouloir y habiter.

Alors comment vivre vieux et en bonne santé ? Toutes personnes après 40 ans se pose ce genre de questions. Y a -t-il des secrets de longévité ?

La science et l’observation des peuples centenaires ( zones bleues ) nous montre qu’au-delà de l’alimentation, de la pollution, du cadre de vie ou de l’exercice physique, les facteurs de longévité sont aussi d’origines psycho-sociaux. Le fait d’être entouré, d’appartenir à une communauté ou une famille bienveillante à l’égard « des anciens » est sans doute un élément fondamental du bien vieillir. Vieillir sereinement en gardant assez d’autonomie pour continuer de vivre près des siens est ce quoi une société saine devrait être attentive. L’occident n’offre pas à ses « séniors » la place qu’ils méritent. Alors c’est à nous de préparer cette période essentielle de notre vie.

Voyons à ce sujet le facteur qui limite la fragilité et maintien une personne âgée autonome plus longtemps : notre capacité à maintenir une musculature aussi tonique que possible.

Comment éviter la fonte musculaire ?

L’un des premiers signes du vieillissement associé à la perte de vitalité est la sarcopénie (ou fonte musculaire). En vieillissant nous perdons notre capacité à fabriquer du muscle et de l’os (ostéopénie).  Or la perte de muscle et la fragilisation de l’os est synonyme de difficultés de déplacements, augmentation des risques de chute, de blessures et progressivement une perte de l’autonomie. Si le mouvement c’est la vie alors la force musculaire et les fonctionnalités qui l’accompagnent sont les moteurs de cette vie.

Il existe quelques signes qui indiquent la nécessité de se pencher sur ce problème :

  • Vous ne parvenez plus à porter des packs d’eau sur quelques mètres
  • Monter 3 étages à pied sans pause devient impossible
  • Vous éprouvez une difficulté à vous lever d’un canapé sans l’aide de vos bras

Lorsque la sarcopénie atteint un seuil critique votre vitesse de marche devient plus faible ; il devient impossible d’accélérer le pas et se lever d’une simple chaise devient pénible. Pourtant cette atrophie peut être limitée par une prévention à intégrer dans mode de vie d’aujourd’hui.

C’est aujourd’hui que nous préparons la santé et le bien-être de demain.

Les raisons de cette atrophie musculaire

Le Facteur hormonal

La construction du muscle est sous l’influence d’hormones dites anabolisantes. La plus importante est la testostérone. Or les sécrétions de testostérone commencent à décroitre à partir de la trentaine et ce phénomène s’accentue chez l’homme après l’andropause (autour de 55 ans) .  Les femmes ne sont pas non plus épargnées par cette baisse même si les mécanismes impliquent aussi d’autres hormones.

On notera que la chute de testostérone est amplifiée par la prise de poids ou plutôt de graisses corporelles. En effet c’est dans nos cellules graisseuses qu’une partie de la testostérone est converti en œstrogènes (c’est l’aromatase). Or, si l’on caricature, plus d’œstrogènes est synonyme de plus de prise de poids.

Ce processus abouti à une baisse de fabrication de la masse maigre (muscle) au dépend d’une augmentation de la masse grasse. Un cercle vicieux est alors enclenché.  En effet, le muscle est une véritable chaudière qui même au repos brûle plus d’énergie que les cellules adipeuses. En perdant vos muscles vous faites chuter le métabolisme et vous dépensez donc moins de calories.

C’est alors que vous grossissez. Et grossir fait chuter la testostérone et donc la masse musculaire. Mais attention ce processus n’est vrai que pour les individus qui ont une  prédisposition à prendre du poids facilement. Ce sont les personnes de morphotypes dilatés (type sanguin, digestif, obèse) qui en seront les premières victimes.

Ce n’est pas le cas pour les rétractés (personnes de nature plus maigre dite type neuro-arthritique). Pour eux, la fonte musculaire et la fragilisation osseuse viendra essentiellement d’un problème d’assimilation et de fixation des protéines. En effet les muscles sont essentiellement constitués d’acides aminés. Un minimum de graisse reste nécessaire pour apporter du soutien et maintenir un peu de force.

Exercices spécifiques et une nutrition adaptée sont les deux piliers d’une prévention de la sarcopénie et de l’ostéopénie. Il existe de nombreux autres facteurs qui influent sur la longévité.

Nous les aborderons dans les protocoles anti-âges  lors de notre prochaine formation le 16 mars 2024 qui se présentera en 2 journées (voir ci-dessous).

STAGE – Les stratégies anti-âges et Stratégie naturopathique et approche psychobiologique de la ménopause

Le 16 mars 2024 à Sarrebourg (ou en Visio) et une seconde journée à programmer (sur demande)

PROGRAMME Jour (1) – 16 mars 2024

  • Approche physiologique du processus de vieillissement
  • Quelles priorités en fonction de l’âge (Métabolisme/ Hormone/ Ostéopénie/ Sarcopénie, etc.)
  • Adapter les techniques naturelles de santé en fonction de l’âge
  • Le protocole anti-Alzheimer et maladies neurodégénératives (ce que dit la science )

PROGRAMME Jour (2) – A programmer

  • Qu’est-ce que la ménopause?
  • Equilibre et déséquilibre hormonaux: origines et conséquences facteurs alimentaires, environnementaux, stress,…
  • Que penser de la thérapie hormonale de substitution proposer par la médecine ?
  • Les alternatives naturopathiques : alimentation, nutrition, phytothérapie, exercice physique, hydrothérapie…)
  • Approche naturopathique et compréhension «psycho-bio-logique» des troubles associés à la ménopause: ostéoporose, bouffée de chaleur, maladies cardio-vasculaires, troubles sexuels, déprime…
  • Approche culturelle et symbolique de la ménopause

Inscription via le lien suivant : https://www.alsacenaturo.com/service-page/1-protocole-anti-âge-2-la-ménopause?referral=service_list_widget. Renseignements complémentaires : 06 95 30 37 87 ou  [email protected]

INSCRIPTION avant le 8 MARS | Tarif : 180€ (Règlement après la formation)

Zoom sur le stage consacré à la ménopause : que se passe-t-il réellement à la ménopause ?

Ostéoporose – Bouffées de chaleur – prise de poids- déprime – troubles sexuels ou cardio-vasculaires, etc. Entre croyance et réalité, la femme d’âge mur est-elle vraiment condamnée à vivre tout cela ?
Pourquoi cette période de transition n’est-elle pas vécue de façon identique dans de nombreux autres pays ?
Faut-il se résoudre à prendre des hormones de synthèse? Que penser des phytohormones ?
Les conflits psycho-émotionnelles de la femme à la ménopause jouent-ils un rôle dans l’apparition de ces symptômes ?
Quelles stratégies peut-on mettre en place pour s’épanouir durant cette période et retrouver une nouvelle jeunesse (alimentation, exercice, complémentation, changement émotionnel, etc.                                             
Et si cette période était le réel accomplissement féminin ? Et si la ménopause n’était plus considérée comme une maladie mais plutôt une étape réservée à la découverte et à la réalisation de soi ?

Publication : Éric Klein | www.bioshiatsu.fr

Retrouvez toute l’actualité de l’école Alsace Naturo (formations, stages en présentiel ou en ligne ouverts à tous) sur le site web https://www.alsacenaturo.com et sur la chaîne Youtube https://www.youtube.com/@santenaturopathie.

Infos Bien-être

0 commentaires

Mots clés :

naturopathie santé

Rotary

Le Rotary Club d’Attert, Sûre et Semois Le...